Menu

Comment j’ai appris à bien investir en bourse en arrêtant de deviner

En bourse il existe énormément de méthodes qui peuvent permettre à l’investisseur de gagner en bourse. Que ce soit l’analyse technique, les retracements de Fibonacci, les vagues d’Elliott ou encore l’analyse fondamentale, chaque investisseur essaye d’anticiper le prochain mouvement de madame la bourse. Ce qui semble évident au fur et à mesure que je côtoie des traders et analystes financiers, c’est que tout le monde semblent regarder les mêmes chiffres, les mêmes annonces et les mêmes indicateurs ou figures chartistes. Pour autant nous semblons tous avoir des résultats différents. Pour autant personne ne semble remettre en question la capacité de ces outils techniques, est-ce qu’ils marchent vraiment ? Ne sont-ils que pure fantaisie ? illogiques ? et non scientifiques ?

Mon propos veut surtout prendre en exemple les analystes techniques ou fondamentaux qui se lancent dans des prévisions long terme. Elles choisissent une action, une matière première, un indice boursier et vous disent que dans les prochaines années l’or montera beaucoup ou que le CAC 40 perdra 500 points ou que telle action sera le bon coup de l’année. Chaque avis mérite d’être entendu. Par contre ce qui me gène c’est la prétendue expertise que l’on donne à ces analystes qui auront raison sur très peu de leur recommandations et surtout très souvent avec le mauvais timing autant dire donc souvent tort sur tout. Et qui pourtant conserveront une certaine notoriété auprès du public. Pour autant si une prise de décision peut être rationnelle, la plupart de ces analyses long terme, sont basées sur bien peu de faits scientifiques et de rationnel.

De mon avis, quand un analyste vous dit que l’or montera de 1000 dollars l’once ces prochaines années pour telle ou telle raison, peu importe la raison choisie, tout ce que fait l’analyse c’est prendre un pari sur l’avenir. c’est du 50-50 en somme. Ce genre d’analyses pour moi ce n’est rien de plus que deviner ! Sauf que deviner c’est loin d’être aussi sérieux, scientifique et rationnel que tous ces analystes semblent vouloir octroyer à leur réputation.

Bien entendu, certains me diront, personne ne sait de quoi demain est fait et donc tout investisseur en bourse tente de deviner et d’anticiper la tendance future en s’aidant plus ou moins des outils techniques ou fondamentaux à sa disposition. Je suis en effet d’accord, personne ne sait ce que fera le marché demain, mais ce que je pense c’est que l’on devrait donc l’admettre une fois pour toute.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

L’avenir est incertain et personne ne peut le prédire. Dîtes vous bien, que ceux qui ont vendu en 2007 étaient chanceux. Et ceux qui ont acheté en 2009 étaient chanceux aussi. Oui, chaque investisseurs que vous rencontrerez dans ce cas, vous dira le contraire, ils n’étaient pas chanceux, ils avaient vu que pour telle ou telle raison (remplacez par la raison que vous voulez), c’était le moment de vendre ou d’acheter. Un analyse technique vous dira que c’était survendu ou suracheté, et un analyste fondamental vous dira que la capitalisation était trop au-dessus ou en dessous des fonds propres. Bien entendu, chaque investisseur est fier quand il gagne, de penser que c’est du à sa stratégie, à sa vision, à sa capacité d’anticiper ce que fera, demain le marché et ils vous expliqueront comment ils ont fait et de cette manière deviendront d’une notoriété certaine.

Bien entendu, il y a forcément des investisseurs qui sont intelligents, certainement certains d’entre eux ont en effet une méthode rationnelle qui leur a permit de deviner correctement le futur changement de tendance long terme du marché, mais la chance demeure le seul point de confirmation de tout pari.

On peut dire d’une certaine façon qu’un investisseur heureux qui gagne sur des investissements long termes est un investisseur qui a deviné ce que ferait le marché et qui s’est trouvé avoir raison de part la chance. Sauf qu’il ne l’admettra jamais. Cependant seul le vrai bon investisseur  est capable de deviner correctement ce que sera la tendance plusieurs fois dans sa vie. La plupart des autres investisseurs auront quelques fois raison et plusieurs fois tort, ce qui veut dire que leur succès en bourse n’est que du à la chance ou la malchance.

Si vous voulez gagner en bourse de manière récurrente, il vous faut arrêter de deviner ce que fera la bourse demain

Surtout si vous voulez être un investisseur qui gagne à long terme ce n’est pas en investissant à long terme. Vous devez juste arrêter de deviner.

Lorsque vous investissez en bourse souvent que vous passez des ordres de bourse tous les jours ou plusieurs fois par semaine, il n’y a qu’une seule façon d’approcher les marchés : et c’est d’une manière scientifique et rationnelle en traitant le marché comme un problème mathématique de probabilités.

Si vous échouez à faire cela, vous serez éternellement un investisseur à long terme qui gagne peu voir pas du tout qui se retrouve surtout enfermé dans un jeu de roulette où votre succès n’est défini que par la chance de vos devinettes.

Le problème avec une façon mathématique d’approcher les marchés boursiers pour investir, c’est que la barrière à l’entrée est très forte.

Les maths c’est compliqué, avoir un raisonnement scientifique de toute chose, à tout moment, c’est fatiguant.  Du coup, très peu d’investisseurs voulant gagner en bourse se tourneront vers cette méthode. Au lieu de cela, les investisseurs se tourneront vers une approche plus simple sans pour autant être simpliste. L’ignorance domine et dominera toujours dans ce monde. Et les efforts pour combler cette ignorance seront toujours entrepris par peu de personnes.

Il ne faut pas chercher plus loin. Si la majorité des investisseurs perdent en bourse c’est parce que très peu sont désireux de faire des efforts pour apprendre à gagner en bourse, à bâtir une stratégie scientifique. Non, deviner, c’est tellement plus simple et cela permet parfois de se voiler la face pendant de nombreuses années.

Investir en bourse, ce n’est pas si différent que de construire un moteur, un avion ou programmer une application. S’il existe des êtres prédisposés d’un certain talent, il faut bien se dire que 99 % des personnes doivent se former et apprendre en travaillant dur, en apprenant des raisonnements scientifiques et surtout à les appliquer, à chaque fois, à tout moment. Sans de solides bases, on ne va nulle part. C’est la même chose pour l’investissement en bourse.

Assez surprenant soit-il, la majorité des personnes qui commencent à investir en bourse pensent qu’aucunes compétences ne sont requises. L’appât du gain et le côté pari prévalent où deviner ce que fera le marché dans 6 mois, 1 an, 5 an est la règle.

Les résultats d’une telle entreprise sont très peu souvent au rendez-vous.

Le plus amusant c’est que les investisseurs et traders des prochaines années, regarderont leur historique des cours en se demandant à quoi pouvait-on  bien penser en cet été 2012 ? Tout comme nous l’avons fait en regardant 1929 -1970-1994-2000-2003-2007-2009-2011…

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.