Menu

Comment réduire le risque en gérant la taille de sa position

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Un des risques majeurs en bourse est de posséder une action en trop grande quantité. Vous allez me dire, en trop grande quantité par rapport à quoi ? Et vous avez raison, il faut toujours comparer. Beaucoup d’investisseurs s’intéressent au marché des petites capitalisations boursières. Elles sont attirantes car elles permettent de rêver de performances à deux voir trois chiffres. Oui mais voilà, bien souvent le rêve devient cauchemar. La plupart des investisseurs finissent ruinés faute de n’avoir su sortir à temps mais surtout de n’avoir pas pu sortir. Ils n’ont pas pu sortir justement à cause de la taille de leur position. La taille de la position est quelque chose à ne pas négliger sous peine de s’enfermer dans un trade. Ce n’est pas parceque vous pensez avoir trouvé une pépite qu’il faut y placer tout ce que vous avez. Car même si vous gagnez, cela ne reste qu’une plus value latente tant que vous n’avez pas vendu. Et là dès que vous regardez le carnet d’ordres vous vous rendez compte que vous allez à avoir du mal à liquider vos titres et surtout pas au meilleur prix. Pire, à vous tout seul vous risquez de créer un important décalage des cours.

C’est à ce moment là que vous allez vous rendre compte que vous êtes trop gros et que cela handicape votre performance car vous empêche de vendre facilement au prix voulu.

Ce fût exactement la même problématique dans l’affaire Kerviel. La taille des positions de Kerviel étaient énormes. Et la Société Générale a voulu liquider toutes ces positions très rapidement, trop rapidement. Les tailles étaient si importantes, que la société générale n’a pas facilement trouvé preneur. Il aura fallu des jours entiers pour liquider les positions à des prix bien plus bas chaque jour. Au final c’est la précipitation de la société générale à liquider les positions qui a augmenté fortement le montant total de la perte de Kerviel.

La même mésaventure peut arriver à un particulier, et même avec 10 000 euros, on peut être un gros. Le marché des petites capitalisations regorgent de valeurs peu liquides, où on retrouve que peu d’échanges par jour.

La configuration graphique, la santé financière de l’entreprise ont beau être des plus intéressantes, il faut faire attention au carnet d’ordres avant d’acheter. Et surtout il va falloir adapter ses achats en fonction de ce carnet d’ordres de manière à ne pas prendre de risques inconsidérés.

Le but, sera de pouvoir sortir quand on veut, au prix, dans la seconde. Il faut donc que le carnet d’ordres soit rempli pour chaque centime pour être capable de pouvoir placer un stop.

Pour rappel l’ordre stop sera votre garde fou, qui vous protégera. Mais il sera votre pire cauchemar s’il s’active dans un carnet d’ordre vide car il se transforme en ordre à tout prix. L’ordre stop est donc bien souvent à bannir sur les petites capitalisations. Il faut lui préférer un ordre mental.

Mais le mieux, est de bien dimensionner la taille de sa position. Pour se faire je regarde le carnet d’ordres. Et je fais en sorte de ne prendre jamais plus de titres que le cumul à l’achat sur 0,5% de variation. En gros je regarde le carnet d’ordres à l’achat. Et j’additionne le nombre d’actions voulues sur ce qui représente 0,5% de cotation.

Je fais en sorte de ne pas acheter plus d’actions que ce que me donne ce cumul. Si le carnet d’ordres est creux à la vente également, je n’achète pas d’un bloc mais en plusieurs fois, c’est ce que l’on nomme l’accumulation et c’est ce que vous devez rechercher avant tout comme configuration, j’aurai l’occasion d’y revenir dans un prochain article.

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.