La technique pour être certain d’acheter au bon moment en bourse

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

La grande majorité des investisseurs recherchent pendant de nombreuses années, une martingale, une stratégie et technique qui gagne en bourse à chaque. Au risque de vous décevoir cette martingale n’existe pas. Par contre il existe une stratégie, une technique et un indicateur qui permettent ensemble de maximiser son taux de réussite en bourse et surtout d’être en contrôle face au marché tout en réduisant son risque. Cette technique vous la connaissez déjà: il s’agit de ma stratégie du moindre risque que j’applique au quotidien dans mes choix d’investissement. Je fustige les investisseurs qui suivent plus de 3 indicateurs. Ils cherchent à avoir des indicateurs techniques qui leurs permettent d’anticiper ce que fera l’action. Mais au risque de les décevoir, la grande majorité des indicateurs n’anticipent rien, ils sont très bons mais seulement à postériori.

Il y’en a un cependant, que j’affectionne particulièrement, et qui me permet d’anticiper les hausses comme les baisses et me donnent les signaux qui me permettent de savoir quand acheter et quand vendre mes actions.

Il n’est pas magique, mais correctement manié, il peut faire des merveilles et surtout éclaircir une situation graphique compliquée à lire. J’ai nommé le RSI pour relative strengh index.

Si je devais n’utiliser qu’un seul indicateur technique: Le RSI

Pour moi c’est l’indicateur technique que vous devez suivre par excellence. Avec ce seul indicateur vous pouvez anticiper les hausses comme les baisses et c’est un très long passage que j’aborde dans ma formation: la stratégie du moindre risque.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Le RSI est un indicateur qui va se proposer de calculer la force des acheteurs ou des vendeurs. L’échelle est de 0 à 100. En dessous de 30, le titre est dit survendu, c’est à dire que le mouvement vendeur est fort. Au-delà de 70, le titre est dit suracheté, c’est à dire que le mouvement acheteur est fort.

Commencez par ne pas tomber pas dans ce piège

Beaucoup vous diront qu’il faut acheter lorsqu’une action est survendue, et qu’il faut vendre lorsqu’elle est surachetée. Mais la réalité est tout autre. Et croyez-moi une action peut rester survendue bien plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable. En effet, une action qui reste survendue longtemps vous envoie tout simplement le signal que la tendance est très fortement vendeuse, acheter pour jouer un rebond est donc purement spéculatif et bien risqué.

Tout comme une action surachetée peut rester surachetée longtemps et cela va déterminer juste que la force acheteuse est très très forte. Et vendre parceque le titre arrive sur la borne des 70 c’est s’assurer d’avoir vendue un pépite.

En suivant cette règle d’acheter les actions survendue et de vendre les actions surachetées vous faites exactement ce qu’il ne faut pas faire, vous achetez des actions dans des tendances baissières fortes avec un gros risque qu’elles poursuivent cette tendance baissière forte, et vous vendez des actions trop tôt, alors qu’elle attaque une grosse tendance haussière forte.

Alors comment utiliser le RSI pour détecter quand rentrer et quand sortir.

La clé est dans les figures graphiques. Vous le savez j’adore les figures en biseaux descendants, car tout simplement c’est ces figures qui me donnent le plus gros taux de réussite et de gains en bourse.

Le plus important, est de tracer l’oblique baissière descendante du haut du biseau. C’est tout simplement la cassure de cette droite baissière qui fait office de résistance qui met le feu aux poudres et déclenche la hausse.

Mais il est souvent délicat d’anticiper la cassure et souvent on a un test de cette résistance avant un retour en baisse. Avoir le bon timing est crucial. Alors bien évidemment le mieux est d’acheter la cassure mais très souvent l’action dès la cassure part violemment à la hausse et souvent on loupe le train.

C’est justement là où le rsi rentre en jeu et voici comment je l’utilise. Pour moi c’est l’un des rares indicateurs que l’on peut utiliser pour anticiper justement des cassures haussières sur des actions.

Comment savoir quand acheter ses actions au meilleur moment

Pour cela il faut tout simplement apprendre à tracer les mêmes figures que sur le graphique des prix mais sur le RSI. Et bien souvent, la cassure sur le rsi sera effective par anticipation à la cassure sur les prix.

Le but ne sera donc pas d’acheter lorsque le trned , la droite de résistance est cassée par le haut sur le rsi. Mais le but sera d’acheter sur le pullback, c’est à dire le retracement sur la droite ainsi cassée. Reporté, sur les cours, cette technique vous assure de rentrer au bon moment, par anticipation avec une réduction maximale des risques.

Voyez plutôt avec ces exemples: On achète non pas la cassure de la droite rouge mais le retour du rsi sur celle-ci qui valide la droite comme support. Le fait que le rsi reste ensuite au-dessus de cette droite de résistance cassée à la hausse vous assure de pouvoir acheter à moindre risque.

analyse rsi 2 rsi 1 rsi 4 rsi 5

Quand vendre ses actions au meilleur moment

Là encore, mon outil magique est le rsi. De la même façon que l’on va acheter des cassures sur des résistances obliques baissières rouges sur les graphiques, on va tracer des droites de support sur le rsi, chaque appui sur cette résistance sera l’occasion d’accumuler des titres. par contre la cassure de cette droite de support vous indiquera que la fête est finie. Le but ne sera pas de vendre sur la cassure effective de cette droite de support mais de vendre lorsque le rsi remontera au contact de cette ancienne droite de support en vert sur le graphique ci-dessus, la droite de support deviendra alors résistance et vous aurez là votre signal de vente.

Pour résumer, avec le seul rsi, essentiellement sur des horizons de graphiques en 1 heure, 4 heures, journalier et hebdomadaires, vous pourrez facilement détecter quand acheter et quand vendre vos actions en bourse.

Le plus important n’est pas d’acheter la cassure à la hausse ou à la baisse, mais de toujours attendre le retracement, soit le retour du rsi en contact avec cette droite précédemment cassée. C’est là que votre signal réside.

Alors à vous de jouer maintenant. Focalisez-vous sur juste quelques indicateurs comme le rsi et votre prise de décision en sera facilité. Vous serez plus réactif et plus sûr de vous, tout en contrôle.

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article
Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
  • k2r dit :

    je pense qu’il y a autant de méthodes de sorties (de stops) qu de traders. Effectivement, on peut se faire sortir quand on vient d’entrer sur l’action (stop loss), sur une montée de l’action qui revient sur un stop suiveur ou sur prise de PV.
    Je pense que la manière de sortir dépend POUR LES HAUSSIERS, comme le dit julien sur le type de trading day trader ou swing trader mais aussi sur le fait que l’on entre en tendance ou en range (virage à la hausse d’une action baissière). On peut raisonner comme suit
    Dans le premier cas, on rentre sur rupture de résistance horizontale en tendance haussière, il faut laisser vivre le trade donc stop un peu large car si trop court on se fait stopper à répétition. Effectivement, comme on a cassé une résistance le cours va consolider en suite vers son support du moment, par définition puisque l’on est entré sur tendance (stop court = sortie).
    J’applique la méthode du R égale à prix d’achat MOINS prix du stop.
    Imaginons une action achetée à 1.5 euros et R égal 0,5 cela veut dire que mon premier stop était à 1 euro. Soit je me fait sortir, soit ça passe et donc dans ce cas là, tous les R, je remonte le stop suiveur d’un cran.
    Action à 2 euros, stop remonté à 1.5 donc trade gratuit
    Action à 2 euros50, stop remonté à 2 euros
    Action à 3 euros, stop remonté à 2.5 euros
    Action à 3 euros 50, stop remonté à 3 euros
    Certains remontent les stops de plus en plus serré à mesure que l’action grimpe pour rendre le moins de PV possible au marché. Effectivement, on voit que le stop est tout le temps ici de 0.5 euros soit 25% dans le premier cas de stop cité mais 14.3% pour le dernier cas.
    Donc certains serrent leur stop à partir du moment ou il est devenu gratuit, prix de sortie égal prix d’achat. Dans les précédents exemples, ils serreront leurs stops à
    15% au lieu de 25%
    10% au lieu de 20%
    7.5% au lieu de 16%
    5%au lieu de 14% etc mais chacun fait comme il le sent.
    Pour les trades en range, stop loss en dayli sur le plus bas récent et sortie sur objectif dayli prédéterminé ; Résistance hebdo, gap baissier, ROB d’un biseau. Je préfère à ce moment là prendre 50% de plus value sur le dayli et mettre un stop soit très court quelques centimes en dessous de ma valeur de prise de PV, soit plus bas sur le une heure, pour les 50% de l’action non vendue, ça peur être un % de la PV, un R/S genre fibo ou dernier support visible.
    mais aussi quand le CAC casse un support important récent faisant passer la situation de neutre, haussière à baissière, je vends tout pour ne pas prendre le risque de me faire balayer mes stops plus bas dans un sell off sur un jour.

  • Fab91 dit :

    Salut Julien,

    Dans mon cas, il est toujours plus simple de trouver un signal d’achat qu’un signal de vente opportun. Donc si je comprends bien, dans l’exemple sur ton 3eme graphique, le carré rouge est un nouveau point d’accumulation? et si cassure de celui-ci, on attend que le RSI le retouche à la hausse pour vendre?
    merci pour ton site en tout cas :-)

    • Julien dit :

      sur le troisième graphique en effet, pour acheter on est en attente que le titre consolide et que le rsi revienne au contact de la droite rouge. Ensuite on conservera et pour savoir quand vendre il faudra laisser au titre le soin de développe rune droite de support sur le rsi comme sur le graphique numéro 4 et là on ne vendra qu’une fois cette droite verte support rompue à la baisse et sur retracement.

  • Stefix dit :

    J ai une fâcheuse habitude à vendre un peu tôt en ce moment.
    Un remède docteur Julien ? Ou des axes de progrès ?
    Bon week end

    • Julien dit :

      la bourse reste et restera le temple des regrets Stefix, difficile d’acheter au plus bas et vendre au plus haut. Cependant, pour éviter de se prendre la tête comme je sais que tu es court terme sur la majorité de tes positions je pense que le moyen le moins prise de tête et de te servir de la moyenne mobile à 50 periodes sur un graphique en 15 minutes, tu vends lorsqu’un chandelier plein passe en dessous de cette 50 périodes après un décolage. Sinon autre technique, tu remontes ton stop, a chaque fois que le titre touche un niveau et repart de l’avant, tu places et remontes ton stop sur ce niveau et ainsi de suite, en gros, la hausse se fait avec des points bas de plus en plus hauts et toi tu remontes ton stop sur ces points bas de plus en plus hauts au fur et à mesure, tu vendra lorsque le titre cassera cette dynamique.

      sinon, en général on vend trop tôt car on veut encaisser les gains trop tôt. Il faut dire qu’en ce moment avec la volatilité, une plus value latente s’inverse rapidement et donc forcément actuellement on a tendance à vouloir vendre rapidement car plusieurs fois on a vu la plus value latente disparaître en quelques minutes. Il faut alors se demander si on est un day trader ou un swing trader. le day trader devra être content de 1 ou 2% de gains, et donc accepter de vendre trop tôt alors que le swing trader, n’aura que faire de 2% et cherchera à faire vivre le trade tant qu’il n’en tire pas 5 à 10%.

      • Stefix dit :

        Merci de tes réponses Julien.
        Je vais essayer de progresser de ce point de vue.
        Je sens tous les bons coups, reste à optimiser la revente.
        Cette année on ne va pas se plaindre !

  • Robert dit :

    Bonjour Julien.
    Ne pense tu pas qu’accompagner le RSI d’un indicateur qui prend en compte les volumes
    serait encore plus judicieux ?
    Merci d’avance.
    Cordialement.

    • Julien dit :

      Oui tout a fait Robert,les volumes sont importants egalement. La j ai voulu etre specifique sur le rsi, mais on peut y coupler les volumes ainsi que la macd. Mais pour moi le rsi reste l indicateur le plus puissant

  • >
    8 Partages