Menu

PEA PME bourse modalités pour y investir avec succès

Le nouveau plan épargne en actions pour les PME vient de se dévoiler. Le PEA PME permettra donc d’investir en bourse dans des PME françaises et européennes dans une enveloppe fiscale avantageuse comme le PEA. Les prélèvements sociaux de 15,5% sur les plus values et dividendes à la fermeture du PEA seront la seule fiscalité applicable. EN effet au delà de 5 ans de détention, l’impôt sur la plus value est exonérée. Seuls restent les prélèvements sociaux à payer. Chaque épargnant pourra investir jusqu’à 75 000 euros, 150 000 pour un couple. Le PEA PME est cumulable avec un PEA classique d’un plafond de 150 000 euros, ce qui porte à 225 000 euros le montant que l’on peut investir en bourse en profitant d’une fiscalité allégée après 5 ans de détention sur les plus values. Voilà qui devrait donc intéresser beaucoup d’investisseurs, et tourner bien des capitaux sur les marchés en recherche de rendement. Pour être éligibles au PEA PME les sociétés doivent avoir leur siège social en France ou dans un état de l’union Européennes et être redevables de l’impôt sur les sociétés tout en employant moins de 5000 salariés et afficher moins de 1,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. L’avantage fiscal a donc de quoi être séduisant. Mais investir en bourse induit un risque. Investir sur de petites structures, un risque supplémentaire. Investir dans des PME contrairement à ce que l’on croit n’est pas plus facile et est bien plus risqué. Il convient donc d’avoir une certaine expérience avant de s’y atteler. Investir dans une PME c’est également pouvoir avoir du temps disponible pour suivre ses investissements bien plus volatils que de grands groupes. Près de 1500 valeurs seront éligibles au PEA PME, autant dire qu’il faudra savoir faire un choix de peur de ne pouvoir réussir à tirer son épingle du jeu en diversifiant trop le portefeuille. Les fonds ont senti le filon et proposent d’ores et déjà de nombreux fonds pour simplifier la sélection et gestion de votre PEA PME. Mais comme toujours si vous avez un peu de temps de libre il est plus intéressant et moins cher d’apprendre à faire soi même. Bien entendu, sans temps, la gestion via un fonds reste la meilleure façon d’investir en bourse.

Pour accompagner cela, Euronext a mis en place un indice de référence le 27 février pour les PME: Le CAC PME. Notre Russell 200 à nous. Il est composé de 40 valeurs tout comme son grand frère.

Allez-vous profiter de cette nouvelle enveloppe fiscale et investir via ce PEA PME ou continuer de vous focaliser sur votre PEA le temps d’arriver au plafond ;-)

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Salut Julien,

    Je rebondis sur « Mais comme toujours si vous avez un peu de temps de libre il est plus intéressant et moins cher d’apprendre à faire soi même » en rajoutant: « Et si vous n’avez pas ce temps libre… faites tout pour le dégager! »

    Ben

  2. Le PEA-PME semble demander autant d’effort et d’investissement qu’un PEA pour devenir gagnant … En gros, c’est deux fois plus d’implication (chercher deux fois plus de titres, analyser deux fois plus de valeurs, être deux fois plus attentif …)

    Remplissons déjà un PEA ça sera une bonne chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.