Menu

Pourquoi trop d’information tue votre performance en bourse

Il ne se passe pas un jour sans que vous soyez inondé d’informations. Avec l’avènement d’internet, la globalisation a permis à l’information d’être accessible aux particuliers en temps réel. Les frais pour passer des ordres ne cessent de se réduire. Il n’y a pas de mystère, si les marchés boursiers d’aujourd’hui sont si volatils, c’est qu’il n’a jamais été aussi facile d’acheter ou de vendre, de prendre des décisions en quelques secondes. L’information est omniprésente, on souhaite être au courant de tout, mais la masse d’informations est impossible à digérer, alors on lit tout et son contraire, et un jour on voit noir, le lendemain blanc. Cette masse d’informations rend la gestion de nos émotions bien difficile et donc nous pousse à agir tout le temps, à passer de nombreux ordres, à faire et défaire des stratégies en quelques instants alors même que l’on se considère investisseur on devient trader au préjudice de notre capital.

Cette masse d’information nous a été vendue comme faisant de nous de meilleurs investisseurs, des initiés comme on aime à nous le faire croire. Mais l’information a rendu les investisseurs court termistes, paralysés par la peur du prochain événement qui n’est au final jamais aussi important que les montagnes qui en sont faites.

La masse d’information, rend chaque investisseur plus sujet à être dépendant de ses émotions lorsqu’il investi. Et puisqu’il est si facile de passer un ordre, cela le rend hyperactif. c’est ce que l’on nomme l’overtrading, et c’est ce que l’information et la baisse des frais de transactions ont permis de lancer ces dernières années. les marchés deviennent de plus en plus volatils ce qui n’arrange en rien le besoin qu’ont tant d’investisseurs d’être toujours en position et de sur-réagir à chaque nouvelle.

Ce comportement est dangereux pour le capital de l’investisseur, mais surtout augmentera les frais, pour le plus grand bonheur des brokers. Rappelez-vous, ce n’est pas le chercheur d’or qui fait fortune mais celui qui vend des pelles. Les brokers et le monde financier a donc tout intérêt à vous pousser à passer de nombreux ordres, quand les marges sont faibles, seul le volume importe.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Alors je confirme, la masse d’information qui était sensée être un plus pour l’investisseur est en fait un gros moins et cette masse d’information nous rend de moins bons investisseurs.

Cette masse d’informations, poussent les investisseurs à se concentrer sur le court terme et non à réfléchir aux implications long terme. Ils sur réagissent à accumulant les allez retours pour au final se laisser dicter leurs décisions par leurs émotions.

Les professionnels sont eux aussi touchés. Afin d’attirer toujours de nouveaux clients, ils doivent démontrer qu’ils battent non seulement le marché mais aussi leurs concurrents. C’est la course à la performance. Et cette course à la performance pousse les professionnels à sur-réagir aux aussi et à faire tourner leur portefeuille bien trop souvent.

Tous ces mouvements amènent encore plus de volatilité, et c’est ce que l’on peut voir depuis plusieurs années, et évidemment cela n’arrange en rien la situation, algorithmes, flash crash, panique…

Le plus dur est en fait de ne pas payer attention aux informations. Tout est dans le prix, tout est dans le graphique. Ce qui est important ce n’est pas ce que vous interprétez de l’information mais ce que le marché interprète.

Ce qui est important c’est la courbe des prix, c’est la tendance de l’action, et non l’information. Alors c’est plus facile à dire qu’a faire, mais concentrez-vous plus sur les prix et ce que fait le marché que sur l’information. Seul le marché a raison, l’information n’est qu’un bruit, un perturbateur de vos performances.

20-cognitive

La vérité est donc que le surplus d’information disponible aujourd’hui ne rend pas les marchés plus efficients, mais au contraire plus inefficients. Et c’est à chaque investisseur, pour le bien de son portefeuille d’éviter de succomber à ce surplus d’information en se limitant.

Pour ma part je ne lis les infos que deux fois par jour. le matin de 7h à 8h et le soir de 19h à 20h. Je ne lis les infos que lorsque les marchés sont fermés, lorsqu’ils sont ouverts, je ne lis rien, je me concentre et me focalise sur les mouvements de prix uniquement car je crois qu’a chaque instant tout est dans les cours. l’avantage est que l’on a pas besoin de décrypter une info après l’avoir lue, le marché le fait pour nous, il suffit de suivre.

Pour conclure, on peut affirmer que la simplification de l’accès à l’information et des passages d’ordres, ont fait de nous de bien moins bons investisseurs. Plus d’information ne nous rend pas plus rationnel et efficient mais tout le contraire. Ce surplus d’information ne fait que nous plonger dans de biens nombreux biais psychologiques qui jouent contre nous.

Alors que nous savons que nous investissons pour le long terme, le surplus d’infos nous pousse à prendre des décisions court terme. C’est là le mal et la raison première des contre performances des investisseurs de nos jours.

Alors réduisez le bruit, réduisez le volume d’informations que vous ingurgitez chaque jour et croyez-moi, moins d’infos, contrairement à ce que l’on veut vous faire croire, fera de vous un bien meilleur investisseur, rationnel, calme et patient, soit les qualités pour réussir en bourse.

Allez plus loin en mettant en place une stratégie disciplinée qui vous permettra de vous concentrer sur ce qui est réellement important.

 

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.