Bourse 2023 : Comment investir après le Krach et en crise

Que dire de plus que l’on n’a pas déjà dit en bourse en ce moment ? C’est ce que l’on ressent également sur les marchés. On semble tout savoir, tout avoir pricé et on attend la suite. Même si l’économie Chinoise n’est pas au top, on semble acter que le zero covid sera bientôt du passé et qu’on rouvrira les vannes des liquidités.

Pour l’inflation, là aussi on acte que la tendance sera à la baisse et cela même pour l’Europe. Mais le marché a déjà anticipé cela.

Donc la suite sera donnée maintenant par l’interprétation du marché sur la vitesse de la baisse de l’inflation et la force du ralentissement économique.

La bourse peut avoir peur de deux choses.

La première c’est qu’après avoir espérée le pic inflation , c’est que celle ci ne baisse pas assez vite. Que cela laisse à penser que la FED ira monter les taux à 5% au premier trimestre 2023 et surtout les y maintiendra pendant de longs mois faisant peur sur un ralentissement économique plus important, et faisant rejaillir la crainte d’une crise de la dette.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

La deuxième c’est que l’inflation se mette à baisser très vite, trop vite. Au premier abord, ce serait une bonne nouvelle. On pensera que la FED n’ira pas au bout ou fera une pause moins longue. En deuxième lecture par contre, cela mettra définitivement l’inflation au placard, puisque si l’inflation baisse fortement et rapidement, cela voudra aussi dire que le ralentissement économique va être plus fort qu’anticipé. on aura alors encore plus peur que la FED ne bouge pas assez vite et qu’un risque de crédit apparaisse alors que la récession sera pire que prévue.

Au final, il faudrait donc satisfaire les marchés idéalement avec une baisse de l’inflation qui reste graduelle. ni trop forte, ni trop rapide. Pour ainsi continuer de privilégier le ralentissement économique en douceur et éviter donc un sabrage des valeurs cycliques qui continuent de surperformer encore.

On va avoir un discours de Powell qui devrait nous dire exactement cela.

La bataille contre l’inflation n’est pas encore terminée, ce n’est que le début et il faudra encore de longs mois avant de pouvoir tirer des conclusions. En attendant, les taux vont continuer de monter, moins fortement mais monter quand même.

On aura ensuite le CPi aux US qui permettra donc de jouer au jeu de l’interprétation et comme dit il faudra éviter d’en tirer de trop fortes conclusions long terme. Même si l’inflation baisse moins que le consensus, ce qui pourra jouer un prétexte pour faire souffler les marchés, il faut se dire que le trend est enclenché. Le pic est derrière.

L’autre élément qui aura son importance.

C’est qu’est ce que les gérants vont faire. beaucoup se sont empressés de revenir à l’achat pour récupérer un peu de perf . Mais maintenant il faudra nettoyer les portefeuilles pour matérialiser certaines moins values, débloquer des liquidités et embellir la mariée. Ce nettoyage de portefeuille peut impacter surtout les petites valeurs, surtout sur euronext où elles sont assez illiquides. Surtout qu’est ce que les clients vont faire ? on sait que les grandes décisions d’investissement se font souvent pendant les vacances de Noel. Est-ce que les particuliers vont vouloir retirer des billes pour préparer la récession ou pas. Pour la question des flux, c’est une réponse qui aura son importance. Alors qu’en 2023 plus que jamais l’obligataire va venir concurrencer les actions pour s’accaparer une partie de ces flux.

A contrario, toute la manne financière entrée sur les marchés en 2020-2021 ne s’est absolument pas retirée. Ce qui explique que le marché a encore bcp de liquidités à disposition pour jouer un peu tout et en même temps. il faudra que la récession frappe vraiment pour que les retraits et le privilège donné aux obligations commence à faire un mal de second tour au marché action. Pour l’instant on a surtout revalorisé mais on n’est pas dans une baisse liée à une réduction de la demande et donc des flux. Ils ont su se maintenir au final. Les retraits ont surtout eu lieu sur les fonds actifs alors que les trackers ont continué d’accumuler des fonds. Ce qui renforce l’idée qu’il faudra se méfier de l’illusion des indices et de la chute des généraux un jour ou l’autre.

Le rallye de Noel ce n’est pas automatique

je renforce l’idée que la performance passera par la sélectivité et le fait de jouer contrarien certainement en 2023. Globalement le marché a déjà validé l’idée depuis un bon mois en faisant remonter les obligations, les minières, les pays émergents et les petites caps qualitatives.

Analyse CAC 40

je reste globalement toujours positif pour ma part mais aussi très liquide, par manque d’inspiration que je lie à une certaine fatigue et besoin d’observation. Pas mal de configurations intéressantes sont sur petites capitalisations mais j’ai souvent un problème de liquidité insuffisante sur Euronext. Ce qui ne m’empêche pas de proposer ces valeurs néanmoins.

Niveau cac 40 donc, ras, entre une dernière jambe de hausse vers 6820 et le besoin de souffler, mon cœur balance. CE sera une question d’ordre. Pour le moment je reste surtout positif car après un vrai rallye, on n’a pas eu un vrai retracement. y’a du gras et la moindre baisse est achetée. A moins donc d’une baise de l’inflation moins importante que prévue sur le CPi US début décembre, on manque de prétextes pour corriger. 6500-6600 en zone support, au-dessus toute baisse n’est que conso saine, en dessous, on va entrevoir les 6400 mais tant qu’on les tient, je reste plutôt en mode achat sur repli plus que vendeur qui remet tout en cause.

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

Portefeuille graphseo bourse

Je procède à quelques achats mesurés faute de gros volumes sur euronext mais je tente de suivre tout de même les signaux. J’ai accumulé Ubisoft, STNE également en guise de grosses lignes. Soldé quelques titres Us pour éviter de prendre le risque d’une conso sur les valeurs de croissance plus importante mais au final ça résiste bien.

bref, ça me convient bien d’être exposé mais avec du cash aussi pour voir venir. Je compte faire comme l’an dernier et réduire la taille de mon portefeuille dynamique dans mon patrimoine total pour me tourner vers plus de moyen terme si le marché le veut

je ferai un bilan écrit et vidéo de l’année je pense d’ici quelques semaines pour préparer 2023. Et je lancerai également le sondage des valeurs favorites de la communauté pour 2023 bientôt.

Tous les trades sont partagés en temps réel au sein de l’Académie des graphs

Portefeuille Graphseo bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour en moyenne (je paye moins sur les titres US) (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Merci de faire tourner et partager cet article
Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici