Comment éviter d’autodétruire votre compte de trading

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Il est très difficile d’éradiquer toute forme d’auto destruction chez un trader mais on peut trouver de bons moyens de fortement réduire ce comportement. Et le premier d’entre eux revient à prendre conscience que l’on s’auto- détruit. La plupart du temps ce sera votre perception des risques et des pertes qui sera une cause de votre autodestruction. Une fois que vous avez identifié les problèmes il vous faut trouver des solutions pour passer outre. Commencez par vous donner des objectifs clairs et court terme, scindez un objectif majeur en différents sous objectifs faciles à atteindre chacun à leur tour. Rebâtissez votre plan de trading et suivez-le, écrivez toutes vos actions et relisez-vous à la fin de chaque journée. Arrêtez d’essayer d’être gagnant, croyez en vous et répétez vous que vous pouvez le faire, que vous le ferais et vous serez le meilleur trader que vous puissiez être. Ces phrases ne sont pas veines, vous avez un plan pour les faire devenir réalité.

Prenez soin de vous, faîtes des pauses régulières pour éviter d’avoir la tête dans le guidon. Allez quelque part ou faîtes une activité que vous trouvez amusante. Les meilleurs traders prennent des vacances tous les 6 mois pour quelques semaines en oubliant complètement les marchés.

Prenez également des pauses vos jours de trading, aérez vous la tête toutes les deux ou trois heures et jouez avec vos enfants, ou un jeu vidéo pour ne pas penser encore à vos trades pendant que vous êtes en pause.

Assurez vous de manger équilibré, et d’être en bonne santé avant de trader, apprenez à respirer calmement mais profondément au cours de vos heures de trading, c’est là une des clés de la performance.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Pour éviter le stress, faîtes des activités physiques régulièrement. Au moins 3 fois par semaine 1 heure. Cela vous permettra non seulement de rester en bonne santé, mais d’évacuer toute forme de stress, de frustration et de colère emmagasinées.Vous devez vous allouer une part de votre journée qui sera votre temps pour évacuer le stress.

Même si cela n’est que 15 minutes, c’est important de le faire. Par exemple à la clôture des marchés, faîtes de l’exercice de 17h40 à 18 heures puis reprenez vos analyses pour prévoir vos trades du lendemain. Tout ceci vous évitera de tomber dans un trading compulsif qui vous fait chavirer dans un cycle de pertes continues et donc dans un syndrome d’auto destruction. Même les meilleurs traders ont des passages à vides, où un cycle de perte semble s’enclencher sans qu’il puisse rien faire pour arrêter de perdre. Pourtant ces traders gagnent souvent beaucoup pendant des années, ils ont souvent fait des gros coups.

Cette phase de gain amène un sentiment de supériorité au trader, le sentiment qu’il maîtrise les marchés et que chacune de ses intuitions s’avérera payante. il mise donc de plus en plus pour gagner plus. Ils passent alors dans un trading compulsif, leur soif de gagner toujours plus les faits trader jour et nuits, avec un investissement toujours supérieur. Le trader trop confiant, ne suis plus son plan de trading, il ne mesure plus le risque tant sa confiance a biaisée son jugement. Puis les premières pertes arrivent. Elles font partie du jeu, elles ne seront que passagères se dit le trader. Ces pertes ont tout de même un impact sur son capital du fait des larges positions. Le trader augmente donc ses positions pour se refaire rapidement. Pour cela il prend encore plus de risques sur des produits amenant potentiellement plus de gains.

Mais lors de sa prise de position il ne retient que le gain potentiel et ne prends pas en compte le risque supplémentaire inhérent. Le trader commence alors à perdre bien plus que ce qu’il gagne. Bientôt il doit emprunter de l’argent pour toujours vouloir se refaire, n’acceptant toujours pas de voir que la chance à tournée. Il doit donc commencer à mentir pour qu’on lui prête de l’argent pour que l’on croit qu’il est toujours un très bon trader. Même alors que la vérité serait plus bénéfique pour lui, le trader va mentir pour conserver son aura d’autrefois.

Il ne parle que de ses gains mais omet ses pertes. Puis à un certain moment il a une perte majeure qui le met dans un embarras financier. Grâce à sa notoriété il réussit a avoir un prêt de sa famille ou de son employeur en faisant passer cette perte comme une erreur d’un si brillant parcours. Le trader aura alors certainement demandé bien plus d’argent que nécessaire mais cela dans le but de prendre une nouvelle fois des positions massives pour se refaire rapidement. Alors que le trader voit sa remise sur les rails grâce au prêt comme une victoire, sa vie devient peu à peu ingérable, sa vie sociale et familiale néants et ses créanciers ne prêteront sans doute pas à nouveau.

Le trader rentre alors dans une phase de dépression pouvant être courte comme durer des années. Le trader passe alors la majorité de son temps à penser au trading, à passer des ordres, faire des analyses et planifier ses entrés et sorties. Il n’a alors plus aucun contrôle sur son trading, c’est son trading qui le contrôle. Il a alors le sentiment de savoir qu’il perdra à nouveau, mais il passe des ordres peu importe. En plus de continuer à mentir autour de lui, il se ment à lui même.

Lorsque les autres ne croient plus en ses mensonges il se met rapidement en colère, en les blâmant des problèmes qu’il traverse. Il doit alors récupérer de l’argent pour trader à tout prix. La famille du trader à alors à ce moment là déjà déserté ou se prépare à le faire. Le trader peut alors se mettre à effectuer des activités illégales ou à voler de l’argent pour son trading mais perçois ces rentrées d’argent comme des prêts qu’il remboursera bientôt avec un fort intérêt grâce au gros gain qu’il va bientôt faire. Le trader sait alors qu’il doit arrêter, mais trader est la seule solution pour ne plus penser à la souffrance.

Il se punit lui même dans une auto-destruction. Le trader peut alors passer dans une phase de désespoir ou il croit que rien ni personne ne pourra l’aider. Leur vie à leur sens ne vaut alors plus rien et c’est là que le suicide devient malheureusement souvent pour eux une solution. Quelque part on passe tous par des cycles de pertes plus ou moins longs mais c’est le money management qui permet d’éviter de rentrer dans une phase d’auto destruction.

Répondez ci-dessous aux questions suivantes. Si vous répondez à plus de 6 questions par l’affirmative, vous êtes peut être dans un syndrome d’auto-destruction.

1. Est-ce que vous prenez du temps sur vos autres activités (travail, études) pour trader ?

2. Trader vous rend t-il malheureux ?

3. Le trading affecte t-il votre image, votre réputation ?

4. Vous sentez vous coupable après un trade ?

5. Trader vous pour payer vos factures ?

6. Est-ce que le fait de trader vous rend inefficace au travail ?

7. Après une perte, ressentez comme une nécessité de devoir revenir sur le marché aussi vite que possible pour vous refaire.

8. Après un gain, êtes vous pressé d’injecter tout de suite vos plus values pour gagner encore plus ?

9. Est-ce que vous tradez jusqu’à ce que votre dernier euro soit investi ?

10. Est-ce que vous empruntez pour trader ?

11. Est-ce que vous vendez des choses pour financer votre trading ?

12. Est-ce que vous êtes contre utiliser votre capital de trading pour faire des dépenses courantes ?

13. Le bien être de votre famille passe t-il avant votre trading ?

14. Tradez vous plus longtemps que prévu ?

15. Est-ce que vous tradez pour éviter des problèmes ?

16. Est-ce que pratiquez des activités illégales pour financer votre trading ?

17. Le trading vous empêche t-il d’épargner ?

18. La frustration d’une perte vous mène t-elle à trader tout de suite à nouveau ?

19. Est-ce que vous considérez que votre trading vous pousse à une auto-destruction ?

si vous avez répondu par l’affirmative à plus de 6 questions, vous êtes sans doute dans une phase de trading compulsif, vous devriez vous arrêter de trader dès maintenant. Si vous ne pouvez pas vous arrêter, réduisez la taille de vos positions. Une trop forte confiance ou une trop forte estime de soi sont souvent une des formes menant à une auto-destruction et qui influence les décisions d’un trader en altérant notre jugement et notre objectivité tout en réduisant notre perception du risque. Cette confiance mal placée nous pousse à penser que l’on peut prédire l’avenir et que l’on aurait toujours pu mieux se tirer de situations passées.

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
  • pascal dit :

    N’oubliez pas alpro pour l’été, sans tomber amoureux d’une valeur en partixculier, je constate que les fonds us commencent à s’y intéresser, c’est sûrement qu’elle a du potentiel.

    Prodware : grimpe après l’entrée d’un fonds américain au capital

    avis d’hier

    (Boursier.com) — Prodware s’adjuge 1,7% à 7,17 euros en fin de séance à
    Paris après que le groupe eut annoncé l’achat par le fonds Grandeur
    Peak Global Advisors d’une participation de 410.000 titres soit 5,32% du
    tour de table. Cette opération a été réalisée via l’acquisition de
    l’autocontrôle de Prodware (372.884 titres) et de blocs et de titres sur
    le marché.

    Selon Aurel, il s’agit d’une bonne nouvelle à plusieurs titres pour
    Prodware puisqu’elle permet au groupe de dégager un produit estimé de
    l’ordre de 2,5 à 2,6 ME, et elle tarit un flux vendeur qui empêchait un
    re-rating plus rapide du titre. En effet, Prodware n’avait jamais caché
    sa volonté de vendre tout ou partie de son autocontrôle afin de
    renforcer sa structure bilancielle et augmenter son flottant. Le groupe
    avait donc cédé une partie de son autocontrôle sur le marché durant le
    premier semestre, ce qui avait freiné la hausse du titre. Enfin, cette
    prise de participation vient valider la pertinence du positionnement de
    Prodware, qui est désormais en mesure d’attirer l’attention
    d’investisseurs institutionnels nord-américains.

    A présent que Prodware a cédé l’intégralité de son autocontrôle, et
    alors que sa structure bilancielle s’est encore renforcée, le broker ne
    voit plus d’obstacle pour un rerating rapide du titre vers un cours
    cible de 10 euros.

  • tout recevoir header
    >