Menu

Comment gagner en bourse lorsque l’on est un particulier

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Tout d’abord je trouve très enrichissant que chacun exprime ses idées sur le sujet, alors merci de contribuer. Ensuite je trouve intéressant finalement qu’un article qui vise juste à parler d’argent au sens large du thème nous envoie dans les commentaires à parler du petit porteur face à la bourse. Un sujet que je voulais aborder justement plus tard… Mais puisque vous lancez le débat, je pense qu’il est intéressant de prendre la balle au bond. Pour résumer, et vous l’avez déjà souligné oui les petits porteurs se font rincer en grande majorité et Stefix relève justement qu’il n’y a pas de fumée sans feu, si les français font du livret A et de l’assurance vie en euro leur placement préféré, c’est qu’ils sont de nature prudente, d’une culture déjà rincée, à l’inverse de la mentalité anglo-saxonne qui est dans une logique risk/reward en permanance alors que nous nous sommes plus dans une logique No risk !

je dois dire que j’ai grandi avec une éducation No risk, il faut dire que j’aurai en héritage une magnifique collection d’action Eurotunnel, pour autant cela ne pas rendu totalement réfractaire à investir en bourse, peut-être mon besoin d’apprendre, de comprendre et de maîtriser à prit le dessus. Bref, je commence à me chauffer et ça risque d’être long donc je vais tenter un exercice : synthétiser mes opinions quitte à y revenir plus largement plus tard. (edit : c’est loupé pour cette fois-ci juju).

CE QUI FAIT LA DIFFÉRENCE ENTRE UN PARTICULIER QUI GAGNE EN BOURSE ET UN QUI PERD C’EST TOUT SIMPLEMENT LE TRAVAIL EN AMONT QU’IL FOURNIT.

Je le mets en gras parce que si les débutants ne doivent retenir qu’une seule chose, c’est cela, et mon objectif sera atteint. Malheureusement si beaucoup de français perdent en bourse c’est parcequ’ils commencent à s’y intéresser quand tout le monde en parle donc que le marché haussier est déjà bien avancé puis en général ils vont acheter des actions totalement au hasard. La magie du hasard, c’est que quand vous débutez il vous fait gagner assez facilement, vous met en confiance, vous misez plus tout en achetant au hasard à des prix au hasard. Le cercle vicieux peut débuter. Pour moi, les gens perdent en bourse, parcequ’ils traitent la bourse comme un casino, comme un jeu de hasard pour paraphraser Stefix. Ils choisissent leurs titres plus vite qu’ils ne se décident à acheter un micro-ondes.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Et c’est seulement pour cela que les particuliers perdent en bourse. Pourtant ils sont entrain de placer de l’argent, et ils prennent leur décision d’investissement non seulement sur aucun critère spécifique autre que l’appât rapide du gain, mais surtout bien plus rapidement, et avec bien moins de réflexion que pour acheter un frigo (et dieu sait que l’on voit des couples se disputer pour choisir leur frigo, mais aucun pour acheter des actions. en général votre femme s’en moque et ne vous dit rien jusqu’à ce que vous lui annonciez une perte  ;-)  ).

Mais si je peux en profiter pour glisser une règle : Ne cachez jamais une perte à votre entourage, ou alors ne parlez pas de vos gains non plus,  ça vous évitera une pression inutile. Quand les individus, passeront autant de temps à choisir leurs actions qu’a acheter une maison, je suis persuadé que leurs performance s’amélioreront.

C’est d’ailleurs la raison de vivre de Graphseo, amener une certaine rationalisation du process investissement de chacun d’entre nous, un certain processus d’investissement à appliquer pour chacun, pour réduire la part de hasard, réduire le risque, et donc investir non pas avec succès mais avec Raison et rigueur.

Si grâce à graphseo ou à d’autres blogs vous réussissez ne serait-ce qu’a en effet passer plus de temps à essayer de comprendre et de choisir vos titres de manière rationnelle, alors c’est déjà un grand but d’atteint, et une satisfaction à avoir. Comme vous pouvez le constatez, je ne fais pas du conseil ici, j’en ai pas la prétention, je donne mes avis, opinions, mais tente toujours de démontrer ma manière de penser, de montrer que j’ai un processus de décision derrière. Le but n’est pas de vous refourguez mon système, mais d’entrainer votre cerveau à bâtir le votre.

Mon but n’est pas d’avoir raison ou tort, mais de partager, de vous éviter de faire les erreurs que j’ai faîtes, bien que au fond je pense que l’on apprends surtout de ses propres erreurs, et qu’on aura beau vous dire fait pas ça, tant que vous ne vous serez pas brûlé vous même ça ne rentrera pas. je pense que chacun doit faire sa propre expérience mai le fait d’être déjà prévenu, si ça peut limiter à une seule fois chaque erreur, votre compte sera bien vert à la fin de l’année. Je suis un optimiste, oui, parceque je crois en la faculté de l’homme de créer et de s’améliorer : toujours. Je crois donc que les particuliers peuvent gagner en bourse, à condition de le vouloir et de ne pas croire que la bourse est un casino. Vous êtes entrain de placer le fruit d’années de labeur, cela ne vaut-il pas plus de réflexion que l’achat d’un micro-ondes ?

Vous l’avez compris, pour moi les particuliers peuvent gagner en bourse et battre facilement les gestionnaires, à condition d’y passer du temps. Si un particulier n’arrive pas à battre les gestionnaires après 3 ans alors à quoi bon investir à titre personnel, autant investir dans un fonds de placement et utiliser son temps de libre pour une autre passion.

C’est comme pour une boîte donnez vous une deadline, un objectif chiffré et donnez vous à fond pour n’avoir aucun regret. Et si ce n’est pas pour vous, alors ce n’est pas pour vous, vous avez certainement d’autres dons et d’autres passions à explorer. L’objectif de tout particulier doit être de battre les gestionnaires, mais pour cela il faut accepter d’y passer du temps, de se former, d’apprendre en continu, et de bâtir son process de décision rationel. En cela il faut devenir un investisseur actif.

L’investissement en père de famille est mort, d’ailleurs il faudra un jour définir vraiment ce que c’est, autant acheter du carmignac. Pour gagner vous devez devenir un semi-professionnel et être un swing trader, jouer les tendances haussière et apprendre pendant les tendances baissières, ne vous lancez pas dans la vente à découvert tant que vous n’êtes pas déjà bon pour acheter et choisir des titres gagnants.

Alors pour gagner beaucoup certains disent qu’il faut trader. (Je pense que chacun voit midi à sa porte, on peut gagner sur toutes les échelles de temps, mais il faut savoir qui l’on est, et ce que l’on veut et ensuite choisir ses outils et pas l’inverse). Je ne suis pas d’accord, avec un graphique hebdomadaire il est possible de très bien gagner en bourse et en plus de jouer des tendances de plusieurs mois.

Le tout c’est de savoir qui on est, sur quel horizon de placement on veut investir et de lier ensuite notre vision du futur, quel est le but d’investir en bourse pour nous (bas de laine, passion, acheter une maison, retraite, études des gosses) pour bâtir une stratégie en ligne avec cette vision. ( Je sais je me répète mais c’est pour souligner l’importance de ce paragraphe). Si les particuliers perdent en bourse, c’est parcequ’ils n’ont pas répondu à la question essentielle : quelle est leur vision, quels sont leurs objectifs, les étapes à franchir peu à peu pour remplir les objectifs, quelle est leur stratégie pour atteindre leur but et satisfaire leur vision. Non, la plupart des particuliers, investissent en bourse par hasard, parceque cela fait mondain lorsque la bourse monte depuis déjà 2 années de dire aux voisins que l’on a du Essilor.

Et oui car pour en jeter en général les particuliers hasardeux choisissent des noms de boîte qui en jette, très connues et reconnues mais qui bien souvent sont des investissements peu rentables déjà en phase de maturité, alors que bien souvent c’est du côté des entreprises aux noms ridicules que la performance se trouve, celle dont personne ne vous parle et sur laquelle votre voisin vous répondrez  » ça se voit que t’y connais rien pour acheter une ruine pareille » Conservez donc. Mais pour les trouver, encore faut-il passer du temps à les chercher…

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.