Menu

Comment Investir dans l’agriculture

Depuis les évènements Japonais, que ce soit les énergies renouvelables ou l’agriculture les investisseurs reviennent dans le vert.

Le marché des matières premières agricoles est perturbé et avec le retour de l’inflation, il semble qu’investir dans les énergies renouvelables soit maintenant considéré comme une protection contre l’augmentation des prix ces prochaines années. L’investissement vert devient un placement de long terme.

 

Pour s’en convaincre il suffit de voir l’augmentation du nombre de Fonds/trackers qui sortent depuis quelques semaines sur le marché et qui reflètent de cet engouement pour Investir vert.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

 

Les premiers produits à avoir vu le jour sont les certificats dont le mode de calcul est complexe, basé sur les fluctuations des matières agricoles, bien trop volatiles et avec un effet roll-over qui fait de ce produit un produit non conseillé pour investir dans la hausse des matières premières agricoles. L’investisseur long terme doit leur préférer des Trackers ou des fonds afin de diversifier son portefeuille.

 

On peut notamment citer le Easy ETF S&P GS Agriculture & Livestock (GSAL) de BNP paribas composé de contrats à terme  sur produits agricoles et de bétail.

 

Ou encore le tracker Amundi Commodities s1p GSCI Agriculture (CA8), lui plus axé sur le blé, le maïs, le sucre et le soja. et qui gagne 70% sur une année.

 

La filière de l’agriculture semble être à nouveau au cœur des enjeux économiques futurs. La population mondiale s’accroît de 250 000 personnes chaque jour et dépassera les 9 milliards en 2050. Sans compter l’occidentalisation de la consommation dans les pays émergents. On le conçoit la demande en produits agricoles va rester forte. Pour les prix, tout va donc dépendre de l’offre !

 

C’est pourquoi mon objectif n’ai pas de profiter de la hausse des produits alimentaires. Au-delà de la volatilité et du risque de roll-over, c’est avant tout éthique. Par contre si l’évolution des prix futurs dépends de l’offre, et que l’on souhaite éviter des révolution alimentaires, l’investissement dans l’agriculture, dans les moyens de production, dans la rentabilité devra rompre avec le modèle actuel pour apporter innovations et solutions.

 

C’est de cette innovation que des sociétés vont germer et accroître leurs résultats. C’est sur l’essor de ces sociétés, que l’investisseur vert peut acheter.

 

Parmi les secteurs que je suis de près actuellement, j’ai les machines agricoles, les sociétés fabricants des semences qui devront être de meilleure qualité pour offrir plus de production, pour plus de rentabilité. Tout cela apportera certainement de nouveaux parasites, et les sociétés proposant des produits protégeant les cultures devraient également croître.

 

Investir vert, ce n’est pas spéculer sur la faim dans le monde. Mais permettre à des sociétés agricoles de lever des capitaux pour permettre, demain, d’augmenter la production agricole et de nourrir mieux, et plus.

En France, je suis de près Agrogénération. Alors qu’outre Atlantique on suivra Potash (fertilisants) qui a fait déjà parlé de lui, mais surtout John Deere (machines agricoles) ou encore des sociétés spécialisées dans les OGM comme Mosanto et Syngenta.

 

Sinon il y a un fonds de Pictet : Pictet Agriculture LU0366534773 particulièrement bien géré depuis deux années.

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.