Menu

Comment trader et investir pour multiplier ses gains en bourse

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

La première règle en bourse que l’on enseigne aux débutants et d’acheter bas pour vendre haut. Voilà donc déjà de quoi commencer avec une mauvaise approche. Pour gagner en bourse la vraie règle et peu importe votre prix d’achat est de vendre plus haut. Que ce soit les investisseurs ou les traders, tous ont le même objectif. Alors quelles sont les différences entre les traders et les investisseurs si leur objectif est le même ?

L’horizon de placement en principale différence

En effet si les investisseurs et les traders ont le même objectif en bourse, soit de gagner, et que pour autant ils sont différents c’est donc que la différence vient de l’application d’une méthode différente pour arriver au but. Cette méthode différente est basée sur une approche plus dynamique, active sur un horizon de placement plus court terme que l’approche de l’investisseur. Pour autant si le but recherché est le même, cela veut donc dire qu’investisseurs et traders peuvent apprendre et partager les qualités de leurs méthodes pour améliorer leur propre méthode.

Vous ne pouvez gagner en bourse que si vos actions montent

Si vous écoutez votre banquier ou votre gestionnaire de potefeuille, une grande majorité vous diront qu’un bon investissement est avant tout une bonne société. Cependant ceci n’est vrai que dans une approche. Si vous souhaitez gagner en bourse, battre les marchés et vraiment tirez profit de la bourse, ce qu’il vous faut, c’est ne pas vous arrêter à seulement une approche. En tant qu’investisseur vous devez vous intéresser à la façon dont les traders gagnent également en bourse. Sans changer votre horizon de placement cela vous apportera une amélioration de vos prises de décisons.

En réalité, pour un investisseur une bonne société n’est pas forcément un bon investissement. Tout simplement car vous ne gagnez en bourse que si vos actions montent. Et que les marchés sont remplis d’exemples de bonnes sociétés qui ont vu leurs cours stagner ou chuter malgré de bons résultats. Par contre de mauvaises sociétés ont vu leurs cours monter, comme d’excellentes sociétés ont vu leurs cours baisser. La règle c’est que pour gagner votre action doit monter, point barre. Que la société aille bien ou pas est secondaire. Les traders eux sont court terme et de cette façon le côté fondamental de la société ne les intéresse pas. Eux, ils regardent si une action est entourée à un moment donnée, si les investisseurs sont haussiers ou baissiers à court terme. Tout simplement ils Benchmark la cote de popularité d’une action peu importe les fondamentaux de la société et suivent le mouvement.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Les traders gagnent de l’argent le plus souvent en investissant dans de mauvaises sociétés mais qui comportent des configurations techniques entourées.

Les traders eux gagnent sur des faits. Les investisseurs sur des hypothèses.

Les meilleurs investisseurs sont donc des visionnaires alors que les meilleurs traders sont des observateurs. Pour gagner en bourse, il vous faut les deux. Il vous faut prendre le meilleur de l’investisseur et le meilleur du trader afin de mettre en place une stratégie gagnante à chaque instant, à chaque environnement de marché.

Un bon investisseur ne sera rien qu’un parieur sans utiliser des techniques de trader.

L’investisseur se doit non seulement d’être bon pour reconnaître la valorisation d’une entreprise s’il souhaite acheter à long terme mais également connaître l’analyse technique, les moyennes mobiles et les figures chartistes pour se placer au bon prix et au meilleur moment. C’est bien cela que l’investisseur veut emprunter au trader. Sa capacité à appuyer sur le bouton achat au bon moment. Combien de fois un investisseur a fait une bonne opération grâce à une bonne analyse fondamentale, mais aurait pu faire encore mieux s’il avait ajouté à cette analyse fondamentale un peu d’analyse technique lui permettant de se placer au meilleur prix et meilleur moment.

On dit souvent que les investisseurs achètent des entreprises alors que les traders achètent des actions. Mais ce qu’il faut pour gagner en bourse simplement, durablement et arriver à multiplier par 5 ses investissements en 4 années c’est bien arriver à une stratégie de placement hybride qui achète des entreprises et leurs actions.

Oui mais l’analyse technique dit tout et son contraire

La plupart des fondamentalistes riront à l’évocation de l’analyse technique. S’il est vrai que l’analyse technique n’a aucun fondement il y a une chose que les investisseurs en entreprises oublient, est que le marché est un ensemble d’acteurs, certains achètent, certains vendent, et les prix sont fontion de l’offre et de la demande. Ces acteurs sont des êtres humains avec des émotions. Leurs émotions se transforment alors en psychologie. Si le marché est un ensemble d’acteurs, il est donc un ensemble d’émotions et de psychologie. Donc la psychologie des foules s’applique en bourse.

Ce qui veut dire que la progression ou non d’une action n’est pas fonction des résultats de l’entreprise comme les fondamentalistes tendent à le croire mais bien fonction de l’état psychologique des acheteurs et vendeurs s’y confrontant. Ces acteurs investissent selon des attentes et non des faits. C’est pour cela que tour à tour des actions seront sur valorisées et sous valorisées. Car les acteurs n’investissent pas dans des faits mais bien dans des hypothèses. Plus vous avez d’acteurs avec des hypothèses optimistes plus vous créez l’euphorie et plus vous avez des acteurs avec des hypothèses pessimistes et plus vous créez de la panique et ce peu importe les résultats de l’entreprise. Les acteurs eux ne font que des projections et les cours des actions n’évoluent qu’en fonction des changements de ces projections.

L’analyse technique n’est donc pas superflue si on sait bien la manier.

L’analyse technique doit être utilisée pour capter le sentiment du marché sur une action. Ce que le trader cherche à savoir et comprendre c’est le comportement des acteurs sur une action et surtout comment évolue ce comportement.

L’analyse technique permet donc de percevoir les comportements des foules alors que l’analyse fondamentale permet de percevoir une opportunité.

Le problème c’est que vous avez autant d’analyses techniques que d’acteurs. Tout simplement car communément les analystes n’arrivent pas à déceler la configuration du marché. Au lieu de cela ils décelent leur configuration à eux, celle qui va supporter leurs hypothèses…C’est la raison pour laquelle on dit que l’analyse technique a ses limites. Mais en fin de compte c’est l’individu qui de par ses émotions démontre ses propres limites. Car le marché ne ment jamais, dès lors le graphique ne ment jamais. Mais ce sont les individus qui détournent la vérité.

Pour gagner en bourse, il faut donc n’avoir aucun biais si ce n’est celui de l’opportunisme afin de maximiser l’objectivité de ses analyses quelles soient fondamentales ou techniques afin de capter le sentiment du marché dans son ensemble et non pas juste un point de vue. Une fois que vous saurez observer attentivement les faits et ensuite prendre une décision d’achat ou de vente. Alors vous saurez utiliser l’analyse technique correctement. Car l’erreur vient rarement de l’outil mais bien de la manière de l’utiliser.

En tant qu’investisseur, laissez votre égo de côté. Ne prenez pas les choses personnellement ce qui vous permettra d’avoir l’analyse d’un trader, sans sentiments, les faits sont les faits. Investissez dans les faits et non dans des suppositions et des attentes. Si vous êtes investisseur long terme, faîtes de l’analyse technique mais prenez des graphiques hebdomadaire, plus simples à interpréter les grands mouvements, car quand vous êtes investisseur long terme, seuls les grands mouvements vous intéresse, et ça plusieurs investisseurs long terme semblent l’oublier…

Je suis entrain de travailler à la parution d’un livre d’ici la fin du mois qui comblera le vide qui existe aujourd’hui entre les fondements et les bases de l’analyse et la réalité du terrain avec à la clé une exposition de ma manière e trader depuis le début de l’année après plusieurs années d’expérience où je suis passé par toutes les stratégies.

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.