Menu

Comment travailler et investir en bourse

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Lorsque l’on est salarié d’une entreprise et que l’on souhaite investir en bourse on peut rapidement vouloir se tourner vers de la gestion sous mandat ou encore une sélection de fonds de placement et Sicav par justement un manque de temps. La première erreur de l’investisseur est souvent de vouloir choisir ses titres soit même et en direct mais tout en sachant qu’il n’aura pas le temps de les suivre. Il se place directement en buy&hold sans savoir si cette stratégie de placement collera à ses objectifs financiers. Surtout il n’aura jamais le temps de se remettre en question et laissera vivre de fortes pertes.

Du coup la plupart des salariés par manque de temps se tournent vers les fonds de placement ou sicav et il n’y a pas de mal à cela. Le seul mal que l’on peut en dire, c’est qu’en faisant ainsi l’investisseur ne fera jamais mieux que son indice de référence en terme de performance. On va donc parler de 5 à 10 % de performance par an en moyenne, ce qui est tout à fait honorable. Mais l’investisseur n’aura jamais l’occasion de battre le marché car justement les gestionnaires, de part les sommes qu’ils gèrent ne peuvent pas sortir aussi facilement qu’un particulier de leur positions. Bien souvent ils ne font guère mieux que l’indice de référence car ils sont très peu actifs, plus dans une stratégie de buy&hold au moindre risque mais du coup limitant le rendement.

Les investisseurs lorsqu’ils veulent investir en bourse mais sans prendre de risque (cherchez l’erreur), arrivent à dormir sur leurs deux oreilles en se donnant l’illusion d’une protection en diversifiant leur portefeuille. On voit donc ainsi souvent des portefeuilles avec plus de 30 valeurs mais souvent les pondérations ne sont pas équivalentes et surtout les lignes font souvent chacune moins de 1000 euros, la part des frais de transaction devient dès lors déjà handicapante. De plus en diversifiant votre portefeuille, si vous lissez en effet le risque, vous lissez également la performance et de ce fait, avec un portefeuille diversifié vous ne battrez pas non plus le marché.

Il y a deux type d’investissement en bourse. Le premier est un investissement de père de famille, c’est à dire des économies placées en vue de la retraite ou d’un achat immobilier par exemple. L’argent n’est pas nécessaire au jour le jour pour vivre, mais il fait office de bas de laine. On va donc adopter un profil équilibré sur cet argent là, le plus souvent avec des sicav/fonds/trackers tout en conservant moins de 10 lignes, c’est la règle et des positions toutes supérieures à 1000 euros. Vous n’avez que 5000 euros à investir, alors pas plus de 5 lignes.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Le deuxième type d’investissement se fait avec de l’argent qui n’est ni nécessaire à votre confort quotidien, ni de l’argent que vous considérez comme votre bas de laine. Cet argent là peut être investi d’une manière plus agressive. Cet argent là peut être investi avec l’objectif de battre le marché. Et pour battre le marché il ne faut pas diversifier, il faut spécialiser son portefeuille.

Mais pour spécialiser son portefeuille il faut du temps, pour chercher, comprendre, sélectionner, et agir. Et du temps c’est justement ce dont chacun d’entre nous manque.Alors inutile de penser au day trading. Il faut donc investir sur des tendances de quelques semaines à plusieurs mois. Le but étant d’investir sur signal d’achat et de conserver tant que ce signal est intact avant de passer à autre chose. Et comme vous n’avez pas de temps, inutile de suivre les signaux qui pourraient apparaître en daily sur un graphique en 15 minutes ou 1 heure puisqu’ils peuvent être invalidés également en quelques minutes ou quelques heures. Le journalier est également à proscrire si vous n’avez vraiment que quelques heures à consacrer le weekend uniquement et que vous ne pouvez suivre les cours en semaine.

Du coup il vous reste le graphique hebdomadaire et rien que le graphique hebdomadaire. En effet si vous achetez sur signal donné sur le graphique hebdomadaire, vous ne devez vendre que sur signal de vente donné sur ce même graphique hebdomadaire. Regarder et suivre un signal sur une autre échelle de temps, ne serait que polluer votre esprit et donc mettre à mal votre stratégie et vos performances.

En achetant sur signal d’achat en hebdomadaire, vous vous assurez de prendre position lors de la validation d’un mouvement, d’une dynamique qui va être durable sur plusieurs semaines voir mois voir années.

Appréciez les grandes et longues figures, leur cassure à la hausse donne souvent un signal d’achat de long terme, la fin d’une longue congestion valide souvent la mise en place d’une phase d’ascension durable, ou vous pourrez conserver l’action plusieurs semaines en ne faisant un bilan hebdomadaire que quelques minutes le weekend afin de remonter votre stop (ordre automatique de vente a un prix prédéfini).

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.