Menu

Covid Omicron vs Inflation : Combat pivot pour les marchés boursiers

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Le combat continue. D’un côté la peur du covid, du variant Omicron dont le premier cas aux US hier a fait l’effet d’une bombe. De l’autre, la peur de l’inflation qui n’est plus transitoire mais durable.

Quand je regarde les taux, je me dit que c’est bien le covid qui fait peur. Du coup la logique serait d’éviter les valeurs cycliques, d’être all in sur les valeurs tech et covid. Mais quand je regarde les configurations, j’ai plutôt envie de faire le contraire, tout du moins à court terme.

Pensée bourse du jour

ça c’était vrai ces dernières semaines. Mais on joue beaucoup plus le yoyo que cela en fait. Ce que l’on voit c’est une forme maintenant de résilience sur les valeurs values cycliques. Une volonté de jouer l’espoir sur le variant, sur le fait qu’il ne serait pas si létal que cela, qu’il pourrait aider à l’immunité collective, qu’un vaccin pourrait voir le jour dans 3 mois et que le vaccin actuel ne serait pas si nul que cela contre lui.

Le problème c’est que chaque jour amène une info et donc de la volatilité. Il faudra bien deux bonnes semaines pour avoir assez de cas Omicron et avoir des conclusions avec un peu moins de conditionnel.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Mais en attendant, les taux se détendent, l’or, l’argent aussi, on joue donc l’impact du covid sur la croissance, l’inflation, mais on joue que les banques centrales ne vont rien faire pour celui ci et les gouvernements vont mettre en place des mesures mais ne pas confiner. Bien sûr tout cela peut changer rapidement mais à l’instant t c’est ce que le marché joue.

Le marché est donc plus enclin actuellement a acheter des valeurs basses, en se rassurant que c’est pas cher et arbitrent donc vers cela en se retirant un poil des valeurs de croissance.

On pourrait se dire que les valeurs de croissance ont peur du coup de l’inflation et de Powell et son côté hawkish ? Mais là aussi on semble s’émouvoir plus de la peur que les tau de croissance et donc de valorisation sont un peu au bout.

Pour moi, l’important ce sont les flux. Et clairement en cette fin d’année, plutôt que de voir une logique à tous ces mouvements il faut penser que bcp ont envie d’acter la performance.

Que la hausse des valeurs de croissance, enfin, surtout d’une dizaine de valeurs qui tenaient les indices, car la correction sur le reste est actée déjà depuis un moment donc globalement surtout secteur des semi conducteurs qui tient la barque. Bref, que cette hausse était pas mal étendue, que tout le monde avait les mêmes valeurs en portefeuille et que donc il suffit q’un peu de monde veule sortir en même temps, pour qu’on ai un problème de contrepartie en face et que cela crée donc de la volatilité.

Pour moi on est dans ce schéma de jeu actuellement. L’argent ne disparait pas mais va chercher du réconfort à acheter une valeur industrielle qui certes peut souffrir avec Omicron mais qui reste pas chères en terme de valo avec un beau dividende et donc c’est facilement justifiable dans la brochure de fin d’année au client plutôt que de garder une concentration forte de valeurs où l’on paye les profits pour les 200 prochaines années et ou le client n’hésitera pas à nous travestir de dieu en moins que rien si on ne sort pas à temps aussi.

Pourquoi donc la bataille et le yoyo croissance/value va se poursuivre encore au grès des différentes annonces. J’estime qu-au delà des craintes sur le covid, l’espoir peut l’emporter mais on se reconcentrera alors rapidement sur le sujet inflation.

Dans les deux cas donc, je dirai que le trade risqué c’est de rester trop chargé en valeurs de croissance qui sans remettre en cause leur tendance haussière de fond peuvent souffler au prorata pour des raisons de flux et de fin d’année et de jouer défensif en revenant sur des valeurs values malgré le covid en jouant l’espoir et la préparation de portefeuille pour 2022.

Bien entendu on reste dans un monde yoyo car tout ceci peut être balayé de la main par une annonce omega ou Pi et donc je renouvèle mon idée que ce n’est pas le moment de jouer au héros quitte à louper des rebonds qui paraîtront évident après coup. Je me range également du côté prudent sur les valo de croissance, et défensif via des lignes value

Ce marché reste très liquide, de nouveaux flux viendront surement en fin d’année aussi, donc il ne faut pas croire que c’est la fin. Un prorata ne ferrait pas de mal et il faut se méfier de sa force justement quand le marché est si concentré; sans pour autant changer la tendance de fond long terme;

Analyse CAC 40

On reste dans les clous en conservant les 6760 points. Au-dessus on reste en mode rebond, frnachir les 6860 pour relancer une attaque des 6910 points. Sous 7000 la prudence doit tout de même l’emporter même si ce rebond peut éventuellement pousser plus haut. Sous 6760, on ne jouera pas au héros cependant. 6666 en pivot , en dessous, les 6600-6500 seront visés là om certainement on retrouvera un flux acheteur plus puissant.

En attendant, on achète avec réserve en sachant que tout peut rester volatil au grès des annonces. J’ai plutôt envie d’être positif sur le covid mais on peut avoir du ballotement

analyse cac 40

Portefeuille Boursier

Je reste donc vendeur avec shorts nasdaq que je n’ai pas allégé pour voir la force du rebond technique du jour et je pense, une correction plus profonde qui peut se mettre en place. J’ai pris également un short Hermes mais en ligne homéopathique à ce stade et une réserve pour accumuler, le signal n’est pas encore donné.

Sinon je ne joue pas héro, coupe rapidement ce qui ne marche pas quitte à y revenir plus tard. Pris des profits sur Cepu et accumule plutôt des lignes values/cycliques donc mais avec des lignes moins épaisses, plus éclatées, en vue aussi de boucler l’année en m’adaptant à la nouvelle taille du portefeuille aussi. Je sens que ce sera dur mais nécessaire alors j’essaye de me chauffer un peu et de ne pas me bloquer dans des lignes illiquides.

Toutes les positions sont partagées en temps réel au sein de l’académie des Graphs

Portefeuille graphseo bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Toujours des performances impressionnantes, comme quoi la rigueur et la stratégie payent !!!
    Ce n’est pas mon cas j’ai des boulets que je souhaiterai liquider (STENTYS, AVENIR TEL.). Que me conseilles-tu ? Bon weekend

  2. Merci pour ton partage, c’est très instructif.

    Personnellement je ne comprends pas la stratégie de rentrer maintenant sur ATOS & WORLDLINE avec de tels montants alors que c’est clairement baissier. Mais je n’ai pas ton expérience :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.