Menu

Crash bourse: Comment prévoir et échapper à la prochaine crise

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

La bourse est difficile? Je voulais traiter ce jour ce qu’est un marché difficile. On dit souvent que certains marchés sont plus difficiles à trader que d’autres. Que certaines périodes sont plus difficiles à trader que d’autres. En fait le marché est continuellement difficile. Lorsqu’il monte, lorsqu’il baisse et lorsqu’il est indécis et neutre. Et comme d’habitude, la raison première pour laquelle la bourse est majoritairement difficile pour la majorité des investisseurs réside dans leur manque de préparation.

Une bourse qui baisse, un marché boursier baissier, c’est souvent simple à trader. Vous achetez des rebonds mais savez qu’ils ne tiendront pas alors vous vendez rapidement après avoir grappillé quelques pourcents. Puis vous vendez à découvert les rebonds.

Un marché baissier devient difficile pour un investisseur lorsqu’il n’y est pas préparé et qu’il continue d’espérer que la bourse remonte.

En règle générale, on biaise son jugement en pensant que parce que la bourse monte, alors elle continuera de monter. On augmente alors la taille des positions et du capital.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Puis la bourse baisse.

On pense alors que ce n’est que passager et que les prix reviennent à des niveaux intéressants. On rajoute au port et on achète encore plus.

Puis la bourse continue de baisser. Elle baisse bien plus que l’on ne peut tenir les positions. On vends en prenant une sacrée moins value.

La problématique n’est pas de ne pas voir un marché baissier venir.

La problématique, c’est lors d’un marché haussier, de ne pas se préparer au prochain marché baissier, sans l’anticiper, mais en se préparant à son éventualité, on sera plus enclin à le reconnaître lorsque le marché nous donnera ses premiers signes de faiblesses.

Et au lieu de rester dans un biais haussier en rajoutant au pot et en faisant l’erreur de conserver des positions inconfortables. On saura réduire la taille de notre portefeuille, pour réduire notre exposition.

La majorité des erreurs que font les investisseurs se passent durant les marchés haussiers.

Pour moi les marchés haussiers sont les plus difficiles à trader pour cette majorité. Beaucoup d’investisseurs en 2012 sont restés dans un biais négatif. Ils ont refusé de voir que le marché se retournait. Ils ont continué de vendre à découvert ou d’acheter de l’or alors que c’était le meilleur moment d’acheter des actions.

Puis en 2013, ils ont fait la même chose en pensant que le marché ne pouvait que se retourner à la baisse.

Pareil en 2014

Pareil en 2015

et Pareil en 2016.

Ils finiront par avoir raison. Un marché boursier haussier finit toujours par donner naissance à un marché baissier. Mais la clé c’est le timing. La clé c’est d’être préparé à toutes éventualités.

Mais surtout la clé c’est de suivre le marché, être réaliste et jamais ni optimiste ni pessimiste.

Parce que les investisseurs ont toujours peur que le marché se retourne, c’est lors des marchés haussiers qu’ils font les plus importantes erreurs.

Lorsque la bourse devient simple, la hausse continue inébranlable. C’est là que beaucoup d’investisseurs feront l’erreur de croire que cela sera éternel. Ils investissent alors encore plus, pensant qu’il est devenu impossible de perdre. Sans voir le retournement arriver, puis sans croire qu’il ne peut se relancer rapidement.

Nous connaissons non pas l’un des plus performants mais l’un des plus longs marchés boursiers haussier de l’histoire de la bourse.

Ce n’est pas le moment de devenir baissier, mais c’est le moment de préparer votre portefeuille à cette éventualité. De façon à ce que lorsque la baisse adviendra, vous puissiez la reconnaître et être réactif en sachant quoi faire.

Soyez certain de prévoir l’imprévu et d’attendre l’inattendu.

C’est la seule manière d’avoir des gardes fous et de savoir reconnaître le moment où le marché nous enverra ces signaux qu’il ne faudra pas refuser de voir comme tant d’investisseurs mal préparés en subissent chaque cycle baissier, les frais.

 

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Merci pour l’article, je redoutais chaque jour un crack, finalement je vis avec, au sens, j’ai mes stop loss. Si il survient je n’insiste pas, mon plan de trading me fera sortir automatiquement. et tant mieux s’il intervient et si celui-ci survient qu’il emporte bcp au passage qu’on puisse acheter à des plus bas :) si tant est qu’on ne soit pas emporté par la vague.

  2. Bonjour Julien,

    Merci pour cet article très intéressant.

    Faut-il bien s’inquiéter si le CAC repasse sous 4500 ?

    Cela invaliderai-t-il définitivement tout espoir haussier ?

    Je te souhaite une bonne journée

  3. Merci pour l’article, je redoutais chaque jour un crack, finalement je vis avec, au sens, j’ai mes stop loss. Si il survient je n’insiste pas, mon plan de trading me fera sortir automatiquement. et tant mieux s’il intervient et si celui-ci survient qu’il emporte bcp au passage qu’on puisse acheter à des plus bas :) si tant est qu’on ne soit pas emporté par la vague.

  4. Bonjour Julien,

    Merci pour cet article très intéressant.

    Faut-il bien s’inquiéter si le CAC repasse sous 4500 ?

    Cela invaliderai-t-il définitivement tout espoir haussier ?

    Je te souhaite une bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.