Croissance, définition et calcul du PIB

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour en savoir plus maintenant

L’activité économique ne connaît pas un rythme de croissance stable dans le temps. A des périodes de forte activité succèdent des phases de ralentissement économique pouvant même se transformer en récession économique. La science économique s’est donc efforcée de trouver des modèles permettant d’expliquer et donc d’agir sur la variation du taux de croissance.

1/ La notion de croissance en sciences économiques :

Définition :

La croissance économique traduit la variation quantitative, durable, autoentretenue et non réversible de la production de biens et services.

La mesure de la croissance :

La richesse d’un pays se calculant à l’aide du PIB, le taux de croissance économique est déterminé par le taux de croissance (exprimé en %) du PIB d’un pays. On distingue de plus :

la croissance en volume de la production : qui mesure la variation des quantités de biens et services produits. la croissance en valeur : qui tient compte en plus de la variation des prix des biens et services produits.

Croissance et développement :


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

La croissance économique, telle qu’elle est calculée, ne mesure que la variation quantitative d’un agrégat économique, le PIB. Elle n’est donc pas
synonyme de développement au sens propre du terme. Le développement est une notion abstraite définissant plutôt l’évolution qualitative d’un pays et se traduisant par des évolutions démographiques, économiques, sociales ou culturelles. Le développement est généralement associé à la croissance, mais il peut y avoir croissance sans développement.

Les modalités de la croissance :

La croissance économique dépend à la fois de l’augmentation des quantités de facteurs de production utilisés dans le processus productif, mais aussi de l’amélioration des techniques de production permettant de produire plus de biens et services avec les mêmes quantités de facteurs de production. On peut alors distinguer :

croissance extensive : permise grâce à l’augmentation des quantités de facteurs de production utilisés (ouverture de nouvelles usines…). croissance intensive : augmentation de la production à volume de facteurs de production identiques (grâce à des gains de productivité). Une croissance extensive se traduira par des créations d’emplois ce qui n’est pas le cas si la croissance économique est intensive.

Les facteurs de la croissance :

La fonction de production repose sur l’utilisation des facteurs de production travail et capital. La croissance dépend donc des quantités de facteurs de production disponibles et de la manière dont ils sont utilisés.

Le facteur travail : la croissance est possible grâce à une augmentation de la quantité de travail disponible ou par une augmentation de la qualité du facteur travail utilisé (accroissement de la qualification moyenne des salariés). Le facteur capital : la croissance se traduit par des Investissements qui vienne accroître ou améliorer le stock de capital technique disponible ce qui permet une augmentation des quantités de biens et services produites.
Le progrès technique : qui accroît la productivité des facteurs de production utilisés. Près de la moitié de la croissance économique serait le fait de ce progrès technique.

2/ Les grandes phases de la croissance économique au cours du 20ième siècle :

Les grandes phases de la croissance économique :

La croissance économique dans les pays développés au cours du 20ème siècle peut tout d’abord ‘analyser sur des périodes relativement longues :

La croissance moyenne de PIB mondial est relativement faible jusqu’à la seconde guerre mondiale malgré une phase de forte croissance économique (1919-1929). La crise des années 30 se traduit par une forte contraction de l’activité économique qui ne redémarre qu’avec l’effort de guerre initié par la seconde guerre mondiale.

L’économie mondiale connaît ensuite une phase d’accélération de la croissance à la fin de la seconde guerre mondiale sur une période relativement longue. Cette phase est couramment appelée les “Trente Glorieuses” même si la phase de forte croissance économique ne se généralise qu’au milieu des années 50.

Enfin, le premier choc pétrolier de 1973 se traduit par un ralentissement fort du taux de la croissance économique mondiale. De près de 5 % en
moyenne au cours des trente glorieuses, l’activité économique continue à croître dans les années 80 et 90 mais à un rythme bien moindre (entre 1 % et 2 % par an en moyenne). La crise des années 80 ne signifie donc pas une contraction de l’activité économique (sauf années particulières), mais simplement un ralentissement du taux de la croissance économique par rapport à la période exceptionnelle des Trente Glorieuses.

Les principales évolutions récentes de l’activité
économique :

Pour la période contemporaine, on peut distinguer différentes périodes :

de 1973 à 1985, les économies occidentales subissent les chocs pétroliers de 1973 et 1979 et connaissent un fort ralentissement de la croissance accompagné d’une explosion de l’inflation qui dépasse les 10 % au début des années 80. C’est une période que l’on identifie sous le terme de “stagflation”. de 1986 à 1991 : phase de forte reprise de l’activité économique engendrée d’une part par le contre-choc pétrolier de 1986, et poursuivie ensuite grâce à la réunification allemande de 1990 qui soutient la demande en Europe occidentale.

de 1992 à 1997 : la guerre du Golf fait plonger les économies européennes dans la récession économique (1993) puis la croissance reste atone en Europe du fait de la politique monétaire qui reste restrictive. Les Etats-Unis entament eux une phase de forte croissance économique qui prend fin en 2001.

de 1997 à 2000 : la croissance américaine se propage à l’ensemble de l’économie mondiale qui connaît dans son ensemble une croissance économique forte.

2001 – … : les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis ne font qu’accentuer la tendance dépressive de l’activité économique laissant planer le doute sur un redémarrage rapide de l’activité économique qui s’est considérablement amoindrie dès le début de l’année 2000.
Une analyse fine de l’évolution de l’activité économique permet d’identifier des phases qui se succèdent dans le temps de façon assez homogène : une phase d’augmentation du taux de croissance économique suivie d’une période de ralentissement économique. La science économique s’est donc intéressée à ces fluctuations de l’activité économique pour en étudier la périodicité et permettre ainsi de proposer des solutions qui permettraient de mieux réguler l’activité de l’économie.

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour en savoir plus maintenant

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

A propos de Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
tout recevoir header