Menu

Début de bulle ou Krach boursier ? Où investir

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Alors que l’Europe a peur des extrêmes, on en oublierait presque que la bourse se passe aux US qui représentent 70% de la capitalisation boursière mondiale. Et surement un peu plus avec la peur en Europe qui fait fuir le peu de confiance et de flux qui étaient revenus depuis 6 mois.

Mais aux US, la situation est loin d’être idyllique. Nvidia ne fait pas tout

Si on se concentre sur les grands indices S&P500 et Nasdaq on a l’impression que tout va bien. grâce au secteur tech et semi conducteurs surpondérés ces dernières années, ces indices donnent une illusion que tout va bien Outre Atlantique et que c’est encore l’Europe qui chie dans la colle.

Pas de doute, les investisseurs préfèrent déserter et réfléchir plus tard. Les petites capitalisations qui revenaient bien depuis 6 mois aussi en ont fait les frais comme toujours avec une perte en ligne droite de 30%.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

paradoxalement, l’Europe qui était un marché peu cher et commençait à intéresser des copains américains en quête de diversification devient donc encore moins cher.

Mais moins cher, si personne n’en veut, cela reste pas cher.

Le marché attendra surement d’être rassuré sur la suite pour y revenir. mais d’ores et déjà il faut préparer la qualité qui fait son CA en dehors de France et se paye pas cher avec peu d’impact du résultat des votes. on aura peut être un v bottom sur ces titres.

En tout cas, le marché semble nous dire que pour le moment il ne croit pas que Macron va gagner son pari. L’attentisme est de rigueur.

Mais revenons à nos Marchés américains. Si on découpe la tendance par secteur et non indices supondérés.

On obtient ça.

Tout de suite, c’est moins glamour et on se dit que la baisse de la France est à relativiser ou que la hausse des indices Us ne se fait pas non plus d’un seul bloc.

En bourse, on dit que ça manque de souffle. Quand la bourse monte que sur un secteur y’a deux choix qui s’offrent à nous. et même 3

Pensez que la Bulle peut se lancer car un seul secteur marche et attire tous les flux.

Avec les rachats d’actions, il y a de moins en moins d’offre et donc un bouchon de demande qui fait qu’on accepte de payer de plus en plus cher ce qui marche. C’est le début de la bulle alors que les flux se retirent du reste pour aller au même endroit.

On sait que cela se termine mal en général mais en attendant cela peut former une bulle.

Ou

Le marché arrive à se retourner sur les autres secteurs, on joue la baisse de l’inflation qui va s’accélérer sur cette fin d’année, la baisse des taux des banques centrales et donc un retour en force des cycliques value pour rotation avec rebond des stats industrielles.

On joue donc, un marché qui redevient sain en montant grâce à plusieurs secteurs et non un seul.

Ou

Le pire scénario, baisse de l’inflation plus forte qui fait revenir la peur de la déflation, le fait que la FED n’aura réagit que trop tardivement pour baisser ses taux, que la peur de la récession revient dans un monde endetté avec taux hauts qui ne permettent pas de relancer l’économie avec une élection Trump/Biden qui pousse à la non action pendant plusieurs mois qui seront autant de retard pour relancer la machine ensuite.

Ces trois scénarios, je les expose depuis plusieurs semaines. Si le troisième a été oublié du marché, je pense qu’il faut le garder en tête néanmoins. Il pourrait revenir sur le devant de la scène en Septembre.

Et goldman sachs a sorti un graphique qui résume parfaitement l’idée de ces scénarios avec les objectifs avec lesquels je suis d’accord.

On est donc à un pivot pour la bourse.

Evidemment tout le monde parle des taux. La Fed va commencer à baisser et comme dit alors que l’inflation va baisser plus fortement grâce à la baisse des loyers ces prochains mois, on va se faire plus de souci pour la croissance que pour l’inflation.

Tout le monde parle de la dette des US et des intérêts qu’il faut payer.

Le graphique de Bofa ci dessous vous montre que ces prochains mois, les US vont devoir trouver preneur pour énormément de dette à refinancer, et ce , à des taux plus élevés alors que la FED tarde à baisser les taux.

C’est ce qui me fait dire que même si l’inflation reste collante ces prochains moins, la FEd n’a pas le choix et va devoir baisser les taux pour gérer la dette. Voir reprendre le QE et acheter elle même la dette pour maintenir les taux long à la niche

Et vous voyez qu’il suffirait de passer de 5% aujourd’hui à 3,5% pour payer en 2025 le même niveau d’intérêts qu’aujourd’hui alors que la dette aura presque doublée entre temps.

Ce qui pose question, c’est qui va acheter autant de dette ? Déjà c’est un mix de dette à court et long terme. à terme la FEd et la BCE redeviendront les acheteurs principaux pour contrôler la courbe des taux.

Et pour ce qui est de la dette court terme, on voit bien que la vraie bulle est là.

Beaucoup de liquidités s’y parkent en attendant de savoir quoi faire et touchent donc 4% pour attendre.

Ce qui pose donc une autre grosse question d’où cet argent va aller selon les scénarios.

Car cet argent garé ainsi, l’est de la part de personnes qui veulent réduire le risque à court terme mais clairement auront besoin de prendre une décision ensuite pour savoir où le placer.

Récession ou pas, la FED va baisser les taux pour que la dette soit gérable. Les taux courts vont donc baisser et poser la question de garder autant d’argent ici.

Si on a peur de la récession, on tentera d’aller chercher de la dette long terme pour acter du 5% à 10 ans tant que l’on peut. Et en jouant la hausse du prix des obligations. Cela pourra jouer contre les actions et retirer des flux.

Sinon, si on croit que la Fed va baisser pour gérer la dette mais que c’est surtout le redémarrage de l’industrie qui va redynamiser le cycle éco, alors cet argent qui à vocation à être protégé voudra surtout aller chercher des valeurs cycliques value. Et y’en a pas mal en Europe une fois le risque politique passé et beaucoup dans les petites caps.

Ce sera qu’une question de confiance.

Mais ces prochains mois vont décider d’un pivot. Et pas qu’un peu; Probablement une grande tendance naissante. Alors que la précédente tendance dure depuis tant de temps (15 ans) que la majorité des investisseurs pensent que ce sera toujours comme cela…

Positions Graphseo Bourse

J’ai encore réussi à louper une entrée sur Derichebourg. Mais rien ne sert de se presser , on voit bien que l’attentisme prédomine en France. j’ai accumulé Eiffage à 9%. Le pari c’est que les législatives ne trouvent aucune majorité. Cela serait moche pour la France mais sans doute soulagerait la bourse. En tout cas on veut éviter LFi le plus.

j’ai aussi accumulé Pierre et vacances à 3% pour jouer la recovery du titre et profité de ce prix. j’ai une dernière cartouche éventuelle si on devait aller trainer autour des 1,2.

J’ai surtout le gros de mes lignes FR sur le bas de laine. Si LFi gagne faut s’attendre à un trou d’air quand même mais je pense que 1 : ce sera compliqué pour n’importe qui d’avoir une vraie majorité et 2: même si tel est le cas personne n’arrivera à mettre ses plans à exécution à cause de monsieur marché. Evidemment on dira que c’est la faute de l’Europe ou encore du précédent gouvernement qui laisse une ardoise. Mais la réalité, c’est que les programmes proposés feront qu’on finira comme la Grèce sous tutelle à ce rythme.

Je suis surtout exposé en Short et aux US. pour l’instant, j’ai plus envie de me dégager des liquidités qu’autre chose mais ce sera une semaine probablement où l’on va se regarder dans le blanc des yeux.

amicalement

Julien

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.