Débuter en Bourse: l’erreur de vouloir investir comme Warren Buffet

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Warren Buffet n’est plus à présenter. En plus d’être parmi les hommes, milliardaires, les plus riches du monde. L’homme est reconnu comme le meilleur investisseur en bourse de tous les temps. Il n’y a pas un investisseur en bourse qui ne connaisse pas Warren Buffet et qui ne connaisse pas sa méthode fondamentale pour choisir des actions qui gagnent. Je ne vais pas me lancer dans une critique de Warren Buffet. Les faits sont les faits, ses performances furent fortes et constantes grâce à du stock picking et une stratégie basée sur des achats d’actions sous cotées par rapport à leur fonds propres. Enfin ça c’est ce que tout le monde pense savoir. J’ai déjà écrit sur le sujet mais j’ai envie de rajouter une couche ce soir. Est-ce que les grands investisseurs que nous connaissons, ne sont t-ils pas faussement reconnus ? Que ce soit George Soros, Graham ou Buffet, n’ont –ils pas été au bon endroit au bon moment tout simplement ? Buffet n’a-t-il pas fait l’essentiel de sa richesse grâce aux 20 glorieuses d’un marché ultra bull des années 80 à 2000 ? Mon but ici n’est pas de scandaliser ou de critiquer.

Je sais déjà les foudres qui vont me tomber dessus, moi qui ose m’en prendre au saint des saints des investisseurs, qui suis-je ? Personne. Mon but est tout autre.

Mon but est de m’interroger justement sur cette forte reconnaissance que les investisseurs peuvent avoir vis-à-vis de ces grands investisseurs et si cela finalement, ne leur est-il pas préjudiciable dans leur propres investissements. Car au final j’avais déjà écrit que sans timing, approche fondamentale ou technique ne valent pas grand-chose pour gagner durablement en bourse.

Après concernant Warren Buffet. S’il ne fait aucun doute, que l’homme est un grand investisseur, je remets un peu en cause ses légendaires règles d’investissement, car lui-même ne les suis pas.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Je trouve assez fort, que l’image qui ressorte de Warren Buffet et surtout ce que l’on retient de lui soit un investisseur qui déteste les obligations, déteste les dérivés, déteste les hedge funds et n’achète que des actions sous-cotées par le marché…soit une approche fondamentale, pure et logique.

Mais les investisseurs particuliers feraient mieux de s’intéresser d’un peu plus près au passif de Warren Buffet. Car l’homme est adepte de la contradiction.

J’avais donc longuement déjà écrit sur le sujet. Mais je vois que d’autres le font également. Par exemple Pragcap, s’en amuse…

Warren Buffet déteste les Hedge Funds. Mais c’est oublier que lui-même a commencé sa carrière dans un hedge funds qui ne faisait pas plus de 6% annuel…

Warren est adepte du value investing. Mais c’est oublier, qu’il a acheté entièrement des sociétés fortement endettées grâce aux fortes commissions qu’ils s’octroyaient sur les clients de son fonds.

Warren a souvent répété, qu’un particulier ne devrait acheter que des fonds de placement ou des trackers sur les indices boursiers et non acheter des actions individuelles. Pourtant, Warren, lui, n’achète que des actions individuelles.

De même Warren, a toujours dit que l’obligataire c’était dangereux. Pour autant, il détient des millions de dollars en obligations.

Et pour en rajouter, en tant qu’adepte du value investing, Warren Buffet dit, que vous ne devriez jamais toucher aux dérivés et autre produits à effet de levier. Pourtant, si ce n’était grâce aux dérivés, Warren, aurait eu  du mal ces dix dernières années à dégager des profits.

Pour conclure, je pense juste qu’il est dangereux pour les particuliers, d’aduler, un homme, une méthode, le value investing, et de ne jurer que par elle, alors même que cette méthode reste dangereuse et que l’homme qui en a profité, n’a pas fait l’essentiel de sa fortune grâce à cela.

Et c’est justement, cette désinformation sur Warren Buffet qu’il faut éviter, pour éviter que des particuliers soient faussement attirés vers le value investing. Après bien entendu, Warren reste Warren. Mais avant de se lancer, il est important, je pense, de connaître toute l’histoire pour juger au mieux de la pertinence de la méthode.

Pour moi, vous le savez, si une stratégie ne vous permet pas de contrôler le timing alors cette stratégie ne vaut rien, et vous ne ferez que des « coups » qui vous feront faussement penser que vous êtes un excellent investisseur, et penser que le marché a forcément tort lorsqu’il vous donnera tort.

Sans contrôle du timing, toute stratégie donne trop d’importance à la chance pour atteindre ses résultats. Et ça, c’est une stratégie qui n’est jamais durable, elle fait illusion de marcher dans des marchés stables, mais révèle son inefficacité réelle dans des marchés volatiles. Et ça c’est une stratégie dangereuse à terme. Je trouve important, d’en prendre conscience.

Ceci n’est que mon avis et bien évidemment je n’ai pas la prétention d’être un grand investisseur.

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article
Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
  • julien dit :

    encore une fois je ne critique pas l’homme ni sa capacité d’entreprendre et d’investir.
    ce que je critique c’est le mythe qui en est fait selon lequel sa stratégie de value investing est la plus pertinente et la plus à la portée de l’investisseur lambda

    car non justement, Appliquer du pur Warren Buffet ce n’est pas à la portée de l’investisseur lambda. ce n’est pas aussi simple et c’est bien mal connaître ce qui a réellement fait la fortune de Buffet. c’est plus contre cela, contre ce risque pour l’investisseur lambda qui penserait cela que j’ai fait cet article, il est vrai, un peu à chaud

  • trankil dit :

    Je ne connais pour ma part que peu l’homme ou son parcours. Mais ce que je pense savoir, c’est que s’il est toujours là, et toujours aussi riche (voire bien d’avantage !), c’est que sa méthode et sa stratégie fonctionnent parfaitement. Il était peut être là au bon endroit et au bon moment. Mais ça fait également partie du timing. Il a su se diversifier, et être également opportuniste, sans s’enclaver dans des principes et un carcan immuables.
    Bref, si je suis souvent d’accord avec toi Julien sur tes billets, je dois reconnaître que pour celui-ci, je trouve que tu tombes un peu dans la facilité et dans le racolage (pour le titre). Je suis d’accord avec Louis sur le fait que l’image qu’on s’en fait, ou qu’il donne, n’est finalement que secondaire, et que seuls les faits comptent.
    Sa clairvoyance et son sens du timing me paraissent donc plutôt à prendre en exemple.

  • julien dit :

    Tout à fait Louis. Merci pour les précisions.
    Mon but n’est en effet pas de critiquer l’homme. Mais plutôt la fausse idée que sa stratégie est facilement applicable par un investisseur lambda. L’investisseur lambda pense faussement que WArren Buffet a fait sa fortune en investissant sur des actions de type value investing alors que comme tu l’indiques c’est faux.

    c’est donc plus cette désinformation utilisée par les médias que je trouve dangereuse pour l’investisseur lambda qui part déjà avec une idée erronée de ce qu’est l’investissement en bourse

  • Louis Pirson dit :

    Bonjour Julien

    Loin de moi l’idée de défendre une “icône” dont je ne suis d’ailleurs pas particulièrement fan, mais il me semble que l’idée que tu te fais de Buffett est surtout guidée par l’image que le grand public en a que par son parcours réel.

    L’image du grand public, c’est celle d’un investisseur qui dort sur des “blue ship”. Mais en réalité, Buffett, c’est bien plus que ça : non seulement c’est un investisseur de grand talent mais aussi un excellent entrepreneur.

    Quelques petites rectifications si tu le permet :

    Buffett n’a pas réellement bâti sa fortune sur la vague 80-2000 mais sur une période bien plus longue qui a commencé quand, enfant, il récupérait les balles de golf abandonnée par les joueurs pour les revendre. Depuis ce moment il n’a jamais eu qu’une seule obsession “l’argent”. Sa carrière d’investisseur indépendant commence réellement dans les années 50 : pendant une quinzaine d’année, il gérera différents “partnership” qui généreront un rendement, non pas de 6 % par an, mais de 29,5 % par an. Et ses cibles d’investissement, ce ne sont pas des “blue ship” mais bien d’obscures sociétés cotées aux pink sheet ou des entreprises en difficulté. Dans le cadre d’une opération qu’il a mené en vue d’acquérir une société, il a même engagé un collaborateur pour aller trouver chaque petit porteur un à un et les convaincre de lui céder leurs titres.

    Lorsque, début des années 70, il met ses partnership en liquidation pour ne conserver que Berkshire Hataway, il est un investisseur connu et reconnu et son patrimoine est déjà conséquent.

    Où je te rejoins, c’est qu’avec Buffett, c’est “faites ce que je fais, pas ce que je dis”. Il critique les métaux précieux mais se lance dans d’énormes spéculations sur l’argent métal, il critquent les produits structurés mais émet une quantité phénoménale d’options put sur le S&P, il déconseille les leviers mais les emploi lui-même au travers du float de ses compagnies d’assurance.

    Bref, je pense que Buffett peut nous apprendre pas mal de choses en matière d’investissement mais c’est à travers de ses actes qu’il faut chercher ses enseignements, pas au travers de ses fameuses lettres ou de ce que la presse nous en dit.

  • >