Immobilier: Pourquoi vous devez avoir peur de perdre de l’argent

Cet article risque de s’attirer les foudres mais je trouve intéressant de lancer le débat. Je précise qu’il s’agit non pas de ma vision mais d’une consolidation de divers articles lus sur le sujet et je trouve une consolidation intéressante à faire pour vous l’exposer. Acheter de l’immobilier serait un mauvais plan, pire ce ne serait pas un investissement comme certains le pensent.

Maintenant attention, un bien immobilier ou l’achat d’une maison pour mettre un exemple dessus, c’est deux choses: la maison, et le terrain sur laquelle elle est bâti. Suivant l’emplacement, le terrain a toutes les chances de prendre de la valeur. c’est donc un investissement. Mais Pour ce qui est du prix de la maison c’est plus contrasté.

Et c’est ce qui ferait dire qu’acheter de l’immobilier et une maison en particulier est un mauvais investissement. Bien entendu, il y a de bonnes raisons d’acheter une maison. Avoir un toit au dessus de sa tête, mettre l’équivalent du loyer à échelonner les mensualités à payer pour l’achat et donc plus jeter cet argent comme on peut l’entendre dans un loyer.

Acheter une maison, ce n’est pas un bon investissement

On a donc vu qu’acheter un terrain était un investissement. Mais par contre acheter une maison n’en est pas un. Tout du moins les gens qui achètent une maison se trompent en pensant que cela en est un.

Et la faute en incombe aux dix dernières années de forte hausse des prix de l’immobilier.

En effet, les gens oublient de la remettre en perspective et donc justifient qu’acheter de l’immobilier est un investissement sur la base de la forte montée des prix ces dernières années.

Pour savoir si acheter une maison est un investissement. Il convient donc de regarder l’évolution des prix de l’immobilier en France depuis le 19 ème siècle.

On remarque une chose, c’est que la hausse des prix en moyenne est de 3,5% par an. Si l’on ne prend que les 50 dernières années on monte à 5% de hausse annuelle.

Un rendement, doit toujours être rapproché de l’inflation

Ce qui met en erreur les gens sur l’immobilier et qui leur fait penser que c’est un investissement, c’est que les prix ont explosé ces dernières années alors que l’inflation est restée basse. un double effet kiss cool qui fait avoir une mémoire courte aux gens.

Si l’on reprends l’évolution de prix en moyenne sur tout un siècle. On se rend compte que les prix augmente de 3,5% par an. mais que l’inflation moyenne est-elle de 3,5% par an aussi… n’oublions pas, que c’est seulement depuis une dizaine d’années que nous vivons dans un monde de faible inflation.

Ce ne fut pas toujours le cas et aux yeux de l’histoire ce que nous vivons actuellement sur dix ans, est donc un épiphénomène.

Pour faire court donc, on voit qu’historiquement et à long terme, détenir une maison ne rapporte pas. Au mieux cela protège de l’inflation et donc protège le pouvoir d’achat.

En cela, détenir une maison, est une protection certes, mais aucunement un investissement. Et se référer seulement aux dix dernières années pour dire le contraire est un pari audacieux sur l’avenir.

L’immobilier c’est comme une voiture

Si l’immobilier n’est pas un investissement. Cela n’en reste pas moins un bien financier. Comme tout bien financier il faut le financer et il y a des frais. Dès votre achat donc, vous êtes en moins value latente.

Mais les frais financiers ne sont pas les seuls que vous aurez à couvrir à terme sur une maison. Il faudra en effet, l’assurer, payer les charges et bien d’autres coûts. Et vous venez à peine de mettre un pied chez vous. Ensuite année après année des frais supplémentaires viendront s’ajouter: l’entretien. Sans compter les impôts…

Après une recherche rapide, en moyenne sur l’achat d’une maison, prenez 5% de son prix et c’est l’addition des frais fixes que vous paierez chaque année en tant qu’heureux propriétaire.

L’immobilier c’est donc comme une voiture. Ce n’est pas un investissement, en ce sens que cela à terme ne rapporte pas, même tout le contraire.

Acheter une maison coûte cher. Si l’on ajoute tous les frais, et que l’on tient compte d’une inflation qui reste à 1% sur la durée de votre crédit soit 20 ans en moyenne, il faudrait tout de même que les prix de l’immobilier continuent de grimper sur ces 20 années de 6% par an pour que ce soit disant investissement ne vous fasse pas perdre d’argent.

Voilà pourquoi acheter une maison n’est pas un investissement. C’est un bien, un actif qui vous permet d’avoir un toit au-dessus de votre tête et de vous protéger contre une forte inflation potentielle. Mais en aucun cas, c’est un investissement. Ou alors, voilà un investissement bien risqué où vous pariez sur une hausse de l’immobilier soutenue comme ces dix dernières années aveuglantes pour la plupart des particuliers.

Acheter une maison reste une bonne idée

Mon but ici n’est pas de dissuader d’avoir une maison, de devenir propriétaire. Bien au contraire. Mon but est d’éviter que certains particuliers pensent que l’achat d’une maison est à voir comme un investissement. C’est cette idée qu’il est important de briser dans la tête des particuliers qui prennent dès lors un trop grand risque à s’engager sur les 20 ou parfois 30 prochaines années.

Le but ici était juste de vous démontrer qu’acheter une maison n’est pas un investissement pour beaucoup de personnes, ou si s’en est un, les chances que cela en soi un mauvais sont grandes. Surtout après 10 années de hausse soutenue des prix et une inflation au raz des pâquerettes.

Historiquement, cela n’a jamais tenu bien longtemps. Et à ceux qui achètent pour revendre en quelques mois ou années, oui c’est possible, oui vous pourriez rentabiliser l’opération, mais encore une fois ce n’est toujours pas un investissement, mais dès lors de la spéculation.

En ce sens, devenir propriétaire a un coût.

Et il ne faut pas le devenir en pensant faire une bonne opération ou un bon investissement, mais avant tout pour avoir un toit au-dessus de soit et se protéger contre l’inflation. Trop de personnes aujourd’hui achètent pour les mauvaises raisons et c’est cette fausse idée que l’immobilier est un investissement qu’il faut défaire.

J’attends vos réactions, je sais que le sujet va plaire ;-)

A propos de Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Partagez votre opinion:

Froggit says 4 juin 2017

Tendanciellement, le marché immo est baissier. La génération du baby-boom est en train de sortir doucement du marché. L’index des prix à doublé en 10 ans, alors que l’index des salaires à très peu augmenté, ce qui rend cette situation totalement insoutenable. Une forte baisse a eu lieu dans certaines régions depuis 2012, avec une chute de prix cumulée de -30 à -40%, ce qui correspond à une correction “juste” par rapport à la courbe de Friggit.
Dans les zones en tension (Paris et petite couronne), le marché dysfonctionne aujourd’hui tellement que des couples dans le dernier décile de revenus ne peuvent même plus financer l’achat d’un simple F3, tout en ayant trop de revenus pour le PTZ !
L’absurde est à son comble, et là où je rejoins tout à fait Julien, c’est qu’aborder le sujet est rationnellement impossible car la plupart des gens pensent que “ça ne baisse jamais” et que les arbres montent jusqu’au ciel. Or, il faudra bien à un moment que quelqu’un paye les monumentales plus-values accumulées depuis 10 ans en France.

Reply
Betty says 30 juillet 2016

J’ai constaté qu’il y avait énormément de biens à vendre et je me posais la question du pourquoi. Les gens sont à sec ??? c’est ce que me dit mon compagnon. Une chose est certaine c’est qu’il faut mettre votre bien à vendre dans une sté comme la boutique du particulier qui ne prend qu’une somme forfaitaire jusqu’à ce que votre bien soit vendu. Autrement quand on voit déjà le prix de la maison + le pourcentage que l’on doit à l’agence + les frais de notaire qui sont prohibitifs et que je trouve disproportionnés, cela ne m’étonne guère que les gens ne passent plus par les agences ce qui est mon cas. Quant à constater une baisse des prix, je l’attends toujours.
Je crois que le passage du frand à l’euro a été comme le reste catastrophique au niveau de l’augmentation inimaginable des prix. Voyez le prix des fruits et légumes et le reste …

Reply
Ajoutez votre réponse

tout recevoir header

Partagez cet article

Cet article vous a plu , Partagez-le maintenant !

142 Partages