Investir dans les ETF : la face cachée de l’investissement passif

Avec les records sur les indices boursiers, on voit encore plus que d’habitude fleurir des approches de revenus passifs, acheter des trackers etf

Si on peut en effet acheter et oublier un tracker, on ne peut considérer que le tracker etf est passif en tant que tel, en fait, il est même tout l’opposé.

Pour le comprendre, il faut comprendre comment un tracker est construit et comment il réplique un indice, qui lui même va répliquer un panier de valeurs.

Acheter de bons dossiers avec de bons fondamentaux et les oublier pendant 10 ans ne suffit pas.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Une stratégie réellement passive fait moins bien que le marché.

Vous allez me répondre, qu’un tracker fait donc aussi bien que le marché en étant passif

Faux.

Un tracker c’est une réplication d’un panier de valeurs composant un indice. Les indices pour leur grande majorité sont des moyennes pondérées.

En cela, certaines valeurs ont plus de poids que d’autres dans un indice.

On a pu le constater , si vous prenez les Gafam et tesla vous avez en une poignée de valeurs 25% de la capitalisation du S&P, 25% de la capitalisation des 500 plus grandes entreprises américaines ! wow.

C’est le problème de la concentration à terme vis à vis de la volatilité, mais en attendant la force du momemtum.

Un tracker est tout sauf passif, puisqu’il va répliquer l’indice boursier

Et l’indice va répliquer les titres en son sein, et surtout on va accumuler et repondérer dans le tracker à la hausse les titres qui voient leur capitalisation augmenter et donc leurs prix s’apprécier : ces titres là sont recherchés. Et on va alléger le poids des titres qui performent moins biens.

En cela, un tracker est en fait très actif, puisqu’il repondère en quasi permanence en accumulant les titres qui gagnent en pondération dans l’indice, et en allégeant les titres qui perdent du poids dans l’indice.

C’est fait avec un temps de retard et surtout quand vous avez des changements majeurs indiciels, vous avez quelques années de perdues le temps que l’indice se repondère sur ce qui marche; et c’est là qu’un investisseur pourra battre le marché en étant en avance de phase et surpondéré déjà sur ce qui deviendra, plutôt que sur ce qui a été. La sélectivité battra alors à nouveau la moyenne qu’un indice reflète.

Un indice ne meurt jamais et il y’a 20 ans, les entreprises Pétrolières trustaient les plus grandes capitalisations et donc pondérations des indices et trackers.

Aujourd’hui c’est la Tech, le luxe, la croissance.

Ainsi investir dans un tracker, c’est investir activement, car un tracker va faire ce que beaucoup d’investisseurs ne font pas pour battre le marché.

Il va accumuler ce qui marche et alléger ce qui ne marche pas.

Le momentum, c’est qu’en achetant un tracker, on renforce le Momentum déjà en place. Tout est une question de flux mais comme dit quand le paquebot devient trop gros, il lui faut bcp plus de temps pour changer de direction.

Ainsi il faudra payer de la sous performance pendant des années, un changement éventuel de paradigme, le temps que ce qui a marché, soit peu à peu réduit et remplacé par ce qui ne marchait pas mais remarche.

Sans oublier qu’un tracker va remplacer également les valeurs qui ne marchent vraiment pas et sont déjà des lignes à la pondération réduite, par des titres en devenir, dont la capitalisation a déjà bcp gagné mais qui sont en essor.

C’est typiquement ce qu’il se passe sur le CAC 40 par exemple, on remplace une valeur qui arrive à la fin de sa tendance baissière après avoir subie toute la baisse à l’intérieur de l’indice et on la remplace quand le point bas est peut être atteint, par une valeur qui elle a connue une grosse hausse et on la rentre dans l’indice quand potentiellement le potentiel est plus derrière que devant.

Mais en attendant, au-delà de cela, qui explique pourquoi un investisseur a la capacité de faire mieux que le marché.

On comprend que c’est parce qu’un tracker est au final très actif et fait ce que tout investisseur devrait faire, que c’est si performant.

Ce n’est en aucun cas la passivité et le buy and hold qui gagnent. c’est une fausse conclusion à tirer de la performance des trackers.

Car on risque de se retrouver avec quelques boites qui vont à la faillite alors qu’elles auront été allégées avant d’être éjectées par le tracker avant cela.

Pour s’en convaincre, alors que le monde a changé (le s&p d’il y’a 20 ans, a totalement basculé de l’énergie, à la tech) , prenons le Dow jones qui en plus lui va pondérer les valeurs non pas par leur capitalisation mais par le prix de l’action, d’où le fait que certains titres comme general electric par exemple font des regroupements pour refaire monter leur pondération.

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

Voici la perf si vous aviez fait vraiment du passif et la perf en bleu via un tracker qui donc loin d’être passif, repondère en permanence pour accumuler ce qui marche et alléger ce qui ne marche pas.

La problématique comme on a pu en parler, c’est que le suivi de tendance, le trend following, le momentum, l’investissement en tracker qui répliquent des indices qui sont surtout dirigés par 10 valeurs, cela fonctionne un temps

Mais encourt le risque d’une volatilité accrue le jour ou quelques flux veulent se retirer de ces valeurs, l’effet boule de neige risque de fonctionner dans l’autre sens.

amicalement

Julien


Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

About the Author Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

follow me on:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
>