Je vous dis quel courtier en bourse choisir selon votre profil

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Lorsqu’on s’intéresse à la bourse, la première question à se poser est vers quel courtier se tourner. Même si majoritairement, les français n’aiment pas le risque et sont peu de boursicoteur, il existe néanmoins de nombreux choix. il est essentiel de faire justement le bon choix dès le début sous peine de payer trop de frais. Payer trop de frais c’est handicaper votre performance, surtout si vous passez beaucoup d’ordres.  Pour moi il est important voir essentiel, pour choisir le bon courtier de bien connaître votre profil. D’une part il faut savoir combien d’argent vous comptez mettre en bourse. En effet, selon la taille de vos ordres, certains courtiers seront plus ou moins chers. Ensuite il faut savoir et estimer combien d’ordres vous allez passer par mois/trimestre. Certains courtiers proposent des forfaits, qui sont très intéressants à la condition d’utiliser au maximum votre forfait, ensuite certains frais de non activité sont prélevés chez certains courtiers. Bref, attaquons ce petit tour d’horizon.

Profil très peu actif avec peu de temps, capital de 1000 à plus de 100 000 euros

Je vous oriente directement vers Boursorama/Binck et vers un PEA qui dans son offre vous donnera un large choix d’assurances-vie multi support et de trackers.

Profil peu actif mais indépendant avec moins de 10 000 de capital

Même si l’on a pas beaucoup de temps à consacrer à la bourse, il vaut mieux s’occuper soi même de la gestion de son portefeuille. On y gagne largement en performance. Pour ce type de profil je suggère Bourse direct.

Profil peu actif, indépendant avec plus de 10 000 euros de capital

Là, je suggère Binck.

Profil actif avec moins de 10 000 euros

Bourse Direct ou De Giro

Profil très actif avec plus de 10 000 euros

Binck ou Pro real time trading (interactive brokers)

Profil très très actif au-delà de 10 000 euros

Bourse Direct ou Binck avec leur forfait trader. Attention, faîtes le calcul avant de souscrire. Le forfait est du peu importe votre nombre de transactions, il faut donc veiller à être certain d’en passer près de 90 par mois pour en profiter pleinement et éviter qu’au final le forfait coûte plus cher qu’un compte classique. Avec un grand nombre de transactions, pro real time trading s’annonce certainement plus compétitif. Le calcul est à faire.

D’autres éléments importants pour votre choix

Un autre intervenant vient d’arriver sur le marché des courtiers. il s’agit de Degiro qui promet des tarifs en moyenne deux fois inférieurs à ceux de Bourse direct et Binck. Mais attention, chez un courtier ce n’est pas que le prix qui est important. Premièrement il faut que le courtier soit reconnu par l’autorité des marchés financiers français afin d’être certain d’avoir une garantie de récupérer vos billes en cas de difficultés financières du courtier.

Pour moi, le meilleur choix se tourne vers Binck ou Pro real time trading pour les gros comptes et vers DeGiro pour les petits comptes. Le but doit rester de limiter vos frais tout en ayant les services nécessaires à un bon passage d’ordres selon votre profil.

 

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
  • Chris63 dit :

    Je suis chez Bourse Direct et je suis globalement satisfait, par contre leurs interfaces web est assez moyenne, c’est assez vieillot et pas très pratique pour suivre les cours. Par contre coté mobile (iphone ou ipad) l’appli est plutôt bonne, la cotation en direct est bien ainsi que le passage d’ordres, il manque quand même quelques fonctionnalité manquante (moyennes mobiles, précision des graphiques..). Coté tarif effectivement l’offre 0,99 est plutôt bien placée je trouve. Mais le retrait par virement est payant… c’est un peu mesquin et les alertes sur cours est payant, et il n’y a pas d’alerte sur ordre exécuté.
    Pour résumer c’est un courtier pas cher mais il y a peu de services.

    • Julien dit :

      merci beaucoup pour ce retour Chris63,

      en effet bourse direct est peu cher, mais il y a une raison, c’est pour cela que je conseille bourse direct uniquement pour les petits comptes ou pour les traders très actifs car leur box forfait est très intéressant.

      mais personnellement je suis chez binck, le service est très bien est suffisant pour gérer un gros capital, pour un trader assez actif comme moi, j’ai jamais eu à m’en plaindre. de plus ils rajoutent sans cesse de nouveaux services et notamment pro real time récemment!

      si on compte augmenter son capital rapidement au-delà des 10k euros, Binck est pour moi le choix de prédilection

  • Vince dit :

    A partir d’environ combien de trades par mois considères tu quelqu’un comme peu actif, actif ou très actif ?

    • Julien dit :

      peu actif: 1 trade par mois
      actif: plus de 5 trades par mois
      très actif : plus de 30 trades par mois

  • Agathe dit :

    Moi je suis chez Degiro, la plateforme est vraiment basique, du coup je ne m’en sert que pour passer des ordres, je fais mon analyse ailleurs.
    Je pense que c’est pratique si on veut faire plusieurs entrées sur une action, ou n’acheté que des petites quantités…
    je suis aussi intéressée par Binck, en ce moment il propose la plateforme pro-realtime…ça a l’air tentant…

    • Julien dit :

      Degiro est en effet très compétitif pour les petits ordres, mais dès que l’on a plus de 10Keuros de capital je conseille vraiment de passer chez Binck

  • Rico dit :

    Bonjour à tous,

    J’ai un PEA de 130.000 € chez une grande banque anglaise (présente en France) avec des frais prohibitifs.
    De plus, je ne peux pas le gérer comme je le souhaite, car je dois passer par un conseiller financier
    chez eux pour réaliser mes transactions. D’ailleurs, il ne me propose que les SICAV maisons.

    Après m’être formé depuis 1 an à l’analyse graphique, je commence à mieux comprendre les stratégies d’investissement.
    Je m’intéresse aussi au stock-picking (façon Warren Buffett, pour acheter des valeurs sous-côtés).
    Donc, je veux voler de mes propres ailes (tout en participant à un Club d’investissement) et acheter moi-même mes valeurs.
    Je vais donc devoir migrer mon PEA.

    Je précise que j’ai déjà franchi le pas pour mes assurances-vie (en en ayant ouvert chez FORTUNEO et LINXEA)

    Pour mon PEA, je prévois de le compléter au maximum.
    Il aura donc 150.000 € prochainement.

    Je veux aussi ouvrir un PEA-PME et y mettre 75.000 €.

    A ce niveau, mon problème est de savoir :
    – où transférer mon PEA ?
    – où ouvrir mon PEA-PME ? (sans-doute dans un établissement différent du PEA pour réduire les risques en cas de faillite de l’établissement)

    Julien,
    je vois que tu recommandes souvent BINCK, BOURSORAMA et BOURSE-DIRECT, en mettant en avant l’aspect des frais.

    A côté de l’aspect des frais, je voudrais connaître votre avis à tous sur la question de la solidité financière et des garanties en cas de faillite.

    Donc quels sont les brokers / banques en ligne solides financièrement ?
    Avec lesquels dispose t-on des meilleures garanties ?
    – garantie des titres (70 k€) ?
    – garantie des espèces cash (100 k€) ?

    Merci par avance pour vos avis.

    • Julien dit :

      Pas de pb de solidité des boites qui sont des filliales de grands groupes. Ensuite pour la securitzprendre une boite dont le siege est en france c mieux pour le pea. Pour moi le compte titre est chez binck mais le pea est chez boursorama avec tarifs négociés, il faut un peu discuter et ca depends du nombre d ordres passes

      • Rico dit :

        et pour BOURSE-DIRECT, cela offre moins de garantie de sécurité que pour une banque en ligne (BOURSORAMA ou FORTUNEO) ?
        Ou les garanties sont-elles les mêmes ?

  • Bertrand dit :

    Bonjour,

    Permettez-moi de vous corriger mais DeGiro est agréée par l’AFM aux Pays-Bas et dispose de toutes les autorisations pour exercer en France, comme vous pourrez le constater sur le lien ci-contre: https://www.regafi.fr/spip.php?page=results&type=simple&id_secteur=3&lang=en&denomination=degiro

    L’argument qui consiste à dire qu’ils ne sont pas régulés par l’AMF est donc nul et non avenu. Leur structure est également entièrement ségréguée contrairement à celles des banques, ce qui garantit ainsi de récupérer l’ensemble de ses avoirs en cas de cesastion de paiement. Par ailleurs, niveau tarifs, service clients, places et produits proposés et exécution, ils sont imbattables. Bien mieux que Binck ou Bourse Direct selon moi.
    Par ailleurs, quel est cet argument qui consiste à dire qu’au dessus de 10k, il vaudrait mieux se tourner vers Binck ?

    Cordialement.

    • Julien dit :

      Bonjour,
      il ne s’agit là que de mon avis, mais je n’ai jamais dit que Degiro n’était pas régulée par l’AFM. J’ai dit qu’elle n’était pas régulée par l’AMF qui est l’autorité des marchés financiers en France. Aucun doute sur la solidité du groupe mais cela reste une entreprise de droit néerlandaise. Il faut également faire tous ses transfert via sofort banking.

      De giro est sans conteste le moins cher, mais avant d’aller chez eux je préfère les laisser s’améliorer sur quelques années. Les fondateurs de Degiro sont d’anciens de chez Binck, donc nul doute que leur offre s’etoffera au fur et à mesure.

      Pour le moment je pense que Binck propose les meilleurs services, que ce soit la rapidité d’execution des ordres, la plateforme, les trasnferts d’argent rapides, pro real time intégré maintenant et surtout le SRD. Pour moi binck est la meilleure solution à aujourd’hui. Mais je suis content de voir le marché concurentiel car cela pousse tout le monde à s’améliorer.

  • Ferdinand dit :

    Bonjour Julien,

    J’ai 40 ans et j’ai 1 M€ à placer en Actions en direct.
    – Mon PEA et mon PEA-PME sont pleins.
    – J’ai déjà plusieurs assurances-vie en ligne avec 600 k€ dessus (en fonds euros principalement, et parfois en SICAV)

    Ne souhaitant pas aller encore vers les fonds Euros (risque Sapin2 + faible rendement), ni sur les SICAV (à cause des frais et du manque de liberté), et ne souhaitant pas non plus remettre des sous chez des assurances-vie françaises (car pas propriétaire des titres, créancier vis à vie de l’assureur et garantie de 70 k€ maxi par assureur en cas de faillite),
    j’ai alors pensé à l’assurance-vie luxembourgeoise avec un FID (“Super privilège” du Luxembourg et choix des supports étendus).

    Mais:
    – le FID du Luxembourg n’offre pas de liberté de choix pour l’épargnant (car c’est le gestionnaire du FID qui décide de la stratégie d’investissement),
    – les frais de gestion sont très élevés (1,3 à 1,5% en moyenne),
    – les montants à arbitrer doivent être importants, sinon les coûts d’arbitrage sont chers avec des minimums de 50€ (à comparer avec les minimum de 5€ chez les brokers de CTO),
    – ce n’est pas toujours réactifs et simples. (à comparer avec le do-it-yourself sur un CTO)
    – En bref, on n’est pas libre et on paye des frais chers à l’assureur et au gestionnaire.

    Or, au 1er janvier 2018, la flat-tax de 30% arrive.
    Et, par conséquent, le cadre fiscal de l’assurance-vie va garder son intérêt uniquement pour la Capitalisation des gains et pour la transmission, mais les frais de gestion l’handicape beaucoup.

    Donc, j’ai décidé de placer mes 1 M€ sur un ou des comptes-titres (CTO).

    Pour protéger son épargne, on lit que la meilleure méthode est la diversification, mais il ne faut pas que cela tourne au casse-tête et devienne chronophage.

    Je souhaite avoir une bonne diversification pour me protéger des risques de faillite des dépositaires et avoir des garanties suffisantes du FGDR ou du FSCS en dernier recours.

    J’ai lu que :
    – La plupart du temps, les Titres et le Cash étaient ségrégués quant il s’agissait d’un Courtier, mais que cela n’était pas le cas pour les Banques en ligne.
    – Certains courtiers (De Giro, IB) mettaient le cash automatiquement en Fonds monétaires.
    – D’autres (IB, IG) répartissaient le cash sur plusieurs banques.

    – La plupart des courtiers (IG) ne prêtaient pas les titres de leurs clients.

    – Le FGDR en FRANCE garantissait 100 k€ /70 k€ par personne et par Banque / Courtier FR pour le CASH et 70 k€ par personne et par établissement pour les TITRES (en cas de fraude ou perte du broker FR)
    – Le FSCS au UK garantissait 85 k£ par personne et par établissement UK pour le CASH et 50 k£ pour les TITRES (en cas de fraude ou perte du broker UK)
    – Les autres pays d’EUROPE garantirait 100 k€ par personne et par banque pour le CASH (harmonisation européenne)

    Voici ma question :

    Au vu de cela, chez combien de courtiers / banques serait-il judicieux d’ouvrir des Comptes-titres pour répartir les 1 M€ qui seront investis sur 20 Actions européennes et 20 Actions américaines (quand tout va bien) et en Cash ou SICAV monétaires (quand le ciel s’assombrira sur les bourses) ?

    Plutôt 3, 4, 5 ou 7 brokers ou banques en ligne ?

    4 ou 5, cela semble gérable,
    mais 7 ce serait chronophage !

    Courtiers imaginés = Bourse Direct, IG markets, Interactive Brokers UK, Binck.fr, De Giro, Easy Bourse

    Banques imaginés = BforBank, Saxo Banque

    Je n’ai pas pensé aux autres (Fortuneo, Boursorama, ING Direct et Hello Bank) en raison des frais de courtage et de change €/$ plus élevés…

    • Julien Flot dit :

      Bonjour Ferdinand,

      mon choix personnel (ne pas oublier que bcp de courtiers ne sont pas de droit français, je maximiserai donc d’abord les comptes français)
      Crédit agricole investore integral 40%
      Bourse direct 20%
      Fortuneo 10%
      Binck 10%
      pro real time trading avec interactive brokers 10%
      Degiro 10%

      • Ferdinand dit :

        Bonjour Julien,

        Merci de votre réponse.
        En y réfléchissant, je me pose les questions suivantes sur votre choix :

        BANQUES vs COURTIER (broker pur) _ _ _

        J’ai vu que vous mettriez 40% sur un CTO de la banque Crédit Agricole, (et 2 fois moins sur le courtier Bourse Direct avec 20%) mais :

        Ne pensez-vous pas qu’un courtier (Bourse Direct, IB, IG, Binck, De Giro) est théoriquement plus sûr qu’une banque (Crédit Agicole, Fortuneo), car il n’est pas exposé aux crédits et aux instruments financiers de ses clients ou de ses traders ?

        Une banque octroie des crédits à ses clients particuliers, à ses clients entreprises et à d’autres banques. De plus, une banque est exposé dans son bilan aux instruments financiers de ses clients particuliers, et même certaines banques ont des placements.

        FRANCE vs UK ou PAYS-BAS _ _ _

        Vous mettriez 70% en France, 20% aux Pays-Bas et 10% au UK.

        Pensez-vous que les courtiers de droit français sont plus sûrs, car plus contrôlés par l’AMF et bénéficiant d’une meilleure garantie par le FGDR (70 k€ pour les Titres et 100 k€ / 70 k€ pour le Cash) ?

        Ne trouveriez-vous pas plus sage de diversifier au niveau pays à l’international, plutôt que d’être trop exposé en France (au niveau banques/courtiers) ?

        Le UK (avec IB ou IG) a l’avantage de ne pas être dans la zone Euro, avec la £, tout en ayant des garanties financières assez proches de celles de la France :
        – Cash garanti à 85 k£ (= 96 k€)
        – Titres garantis à 50 k£ (= 56 k€)

        IB et IG _ _ _

        Ces 2 brokers UK ont l’air de répartir le Cash de manière très sécurisé, car ils semblent le répartir sur PLUSIEURS banques : IB dit le répartir sur 20 banques.

        Alors que j’imagine que le CREDIT AGRICOLE a le cash uniquement chez elle, donc sur UNE SEULE banque.

        • Julien Flot dit :

          premièrement je pense qu’il est inutile de chercher à se protéger de la sorte. car si crise il y a , alors tous les établissements seront touchés. Je préfère donc de loin un établissement avec les reins solides et d’où je peux retirer plus facilement. Plus votre argent est dispersé chez autant de banques, et plus le retour d’argent et retrait sont difficiles surtout en cas de choc. Deuxièmement je ne crois pas à la garantie des Etats. je préfère largement être chez une grosse banque aux reins solides, que chez 20 petites. Pour la simple et bonne raison, que le fonds de garantis ne détient que 3% des fonds actuellement à garantir…donc il ne faut pas se leurrer, la protection n’est qu’un leurre. C’est pour cela que j’apprécie être actionnaire au comptant et que je me méfie des plateformes qui proposent des frais très bas voir inexistants où nous ne sommes pas forcément détenteur de l’action au comptant mais d’un produit dérivé. bref, pour moi je ne place pas en fonction des garanties. Je place en fonction de ce qui fait sens pour moi pour rapatrier les fonds rapidement sachant que je pense ou j’espère pouvoir anticiper tout choc et avoir donc réduit la voilure bien avant qu’il advienne. En ce la, le sûr est alors d’acheter des terrains agricoles, forêts lorsqu’on a déjà un patrimoine immobilier qui sera protecteur contre l’hyperinflation potentielle. je ne crois pas en l’or physique non plus comme une protection. Historiquement, les états ont toujours su le confisquer pour l’effort national !

  • laz dit :

    bonjour ,

    vous conseillez binck plutôt que degiro pour les comptes supérieur à 10k , pour moi ce conseil est mauvais pour plusieurs raison :

    1) degiro est à 0.04% de commission alors que binck 0,10%

    2) degiro envoi l ordre sur euronext ce qui n est pas le cas de binck

    3) l ordre est plafonné à 38euros maximum , il n y a pas de plafond chez binck…..

    4) on peut utiliser les cfds chez degiro alors que c est du sdr chez binck donc beaucoup plus cher

    je me pose la question du comment peut on donner ce genre de conseil pour quelqu un qui se prétends trader ….

    • Julien Flot dit :

      Car à partir d’un certain capital, on ne peut choisir un courtier uniquement sur le seul fait que les frais y sont moins chers…Il y a d’autres choses à regarder avant de choisir son courtier comme la solidité financière de celui-ci. Mais je dis bien que Degiro est un bon courtier surtout intéressant de par ses tarifs. Mais qu’a partir d’un certain capital on va donc potentiellement être intéressé par d’autres aspects au-delà des tarifs seuls. De plus selon son profil et son horizon de placement, les frais et commissions ne sont pas le plus important et donc clairement pas le seul critère de choix d’un courtier.

      Et n’oublions pas que Binck a le PEA, pas degiro et que techniquement la plateforme et le support de degiro sont encore en deçà de ce que propose Binck.
      En ce qui concerne les CFD, il faut bien prendre en compte le spread également comme des frais cachés en plus des commissions…

  • AG dit :

    Bonjour,
    Je suis chez Saxo Banque. Ils ont révisé leurs tarifs récemment. Et il proposent le PEA désormais. Ils sont moins cher que Bink ou Bourse Direct. Seule De Giro est moins cher. La plateforme de trading Saxo Banque me parait plutôt performante. En tout cas sans comparaison possible avec De Giro qui à côté n’offre pas les mêmes possibilité. Je ne connais pas les autres plateformes.
    Pourquoi si peu de personnes sur les blog boursiers s’intéressent pas à l’offre Saxo Banque ? A mon avis c’est que la nouvelle offre Saxo (PEA et tarifs compétitifs) est très récente. Mais il faut s’y intéresser de près. Car elle permet de trader sur CTO et PEA à tarifs ultra-compétitifs avec plateforme professionnelle interface web ou logiciel.

    • Julien Flot dit :

      C’est exact cette offre et très récent mais j’ai d’ores et déjà inclus Saxo banque dans mon trio de courtiers recommandés dorénavant. J’en ai pas mal parlé mais pas forcément mis à jour tous mes articles sur le sujet. merci de l’avoir notifié

  • tout recevoir header
    4 Partages
    >