La bourse la tête à l’envers : le piège se referme

La bourse digère la stat du chômage qui a envoyée le marché par le fond. Enfin pas tout. Car cette stat dénote que la FED gagne peut être son pari en permettant ultérieurement à l’inflation de baisser tout en conservant une économie robuste en soft landing.

Mais ce serait oublier que la stat du chômage de vendredi est en retard. Les indicateurs avancés eux pointent tous dans une seule direction : la récession. Alors certes les Us résistent mieux que le reste du monde mais au prix d’un dollar fort qui handicape le reste du monde et in fine eux aussi. on rappellera que même si ces prochaines années les pays se tournent de plus en plus vers eux même, la globalisation restera à des niveaux élevés et chacun est dépendant de l’autre et la Chine aussi n’a pas tant de latitudes que cela.

Le piège se referme sur les banques centrales

Alors que tous les discours sont tournés vers plus de hausse de taux, on voit bien que les banques centrales commencent à être obligées de sortir du bois, à l’image de la banque d’Angleterre et du japon. C’est le piège dont on parle depuis longtemps. Les banques centrales ne peuvent pas monter les taux trop vite trop fort sans créer une crise de la liquidité et donc de la dette. Elles doivent donc continuer d’officier en tant que prêteur de dernier ressort et on le voit, ça commence à craquer.

Pour moi donc, les mid terms sont importants. Je ne rappellerai jamais assez le jeu politique de la FED même si elle est censée être indépendante. Et post mid terms, on se rendra compte que pour sauver l’économie d’une crise systémique de la dette, on sera prêt à accepter une inflation qui baisse mais qui reste durablement au-dessus des 2% et on reverra donc l’objectif de ces 2% arriver 3-4% certainement. C’est cela la normalisation. Et cela devient acceptable. Et puis ça aidera à dégrossir la dette automatiquement pour peu qu’on conserver une croissance.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Car c’est l’autre nerf de la guerre, pour faire face à une hausse des taux de la dette, les gouvernements devront obtenir plus d’impôts. Si vous insufflez un ralentissement économique, vous réduisez vos ressources ou alors faudra monter les impôts, y’a mieux à faire en période de crise pour garder votre électorat. Bref, on le sait depuis des années, le courage politique est court termiste et leur interventionnisme perdurera. Bref, c’est l’autre piège où Trump nous avez bien habitué à pousser la FED à être accommodante. Mais faudra attendre les mid terms pour une inflexion du discours.

Les taux peuvent à terme continuer de monter oui, mais plus à cette vitesse et donc une pause s’impose.

La difficulté du marché actuellement c’est que la bourse aime anticiper quelques mois en avance. Alors que l’économie et les stats que l’on a sont en retard. La FED ne peut être qu’en retard dans ses décisions et ensuite ramer dans l’autre sens encore plus fort pour rattraper le coup, et cette fois sera la même.

Mais en attendant, on le voit avec la stat chômage, le marché peut avoir peur et avoir encore des réactions épidermiques.

Cependant, à un moment, même des bonnes stats éco ne seront plus vendues car on aura intégré que cela ne ferra pas augmenter les taux au-delà des 4,5% qui sont déjà prévus par la FED. Et on se réjouira que l’inflation baisse un peu alors que l’économie et les entreprises tiennent un peu le choc.

Et comme le marché est blindé de cash encore car la récession n’a pas encore frappée les investisseurs au point de les faire retirer leurs billes de la bourse fortement, cet argent devra s’investir rapidement quelque part. Certes l’obligataire en prendra une masse plus importante qu’auparavant mais les actions auront encore du flux donc pour jouer la hausse qui ne devra rien enlever au fait que les ennuis pour l’économie ne seront pas terminés pour autant le jour où la FEd dit vouloir moins monter les taux, même pas parler de pause. Mais ça, c’est pour un autre épisode;

Sinon le scénario noir, c’est que la FED casse quelque chose de systémique avant de faire sa pause ou même après car les taux ont un effet retardé et là doit réagir en catastrophe et le pivot de la FED certes soulage mais à mon avis pas assez comparé à la crise de liquidité et cela prendra plus de temps pour réparer.

Bon j’ai envie selon mon défaut naturel de rester objectif et de continuer de jouer non pas le pivot de la FED, mais la volonté du marché de penser qu’on s’en rapproche mais comme dit, le discours politique ne peut changer avant les mid terms donc il ne faut pas être surpris même si c’est parfois surprenant que le marché soit aussi surpris quand on voit la séance de vendredi.

Mais on le voit, le marché pourrait reprendre intérêt dans les cycliques grâce à ce soutient des banques centrales entrevu.

Je suis allé beaucoup plus dans le détail dans la vidéo de ce weekend

Vidéo Bourse

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

Analyse CAC 40

Le CAC s’en sort pas si mal comparé à d’autres indices, merci aux cycliques. à ce stade on tient la zone des 5750-5800 qui pour moi est le pivot court terme, en dessous les vendeurs reprennent la main, au-dessus, on peut encore croire à la construction. Mais ce n’est qu’au dessus des 5900 qu’on rejouera à mon sens au rebond prolongé, pas avant, y’a trop de risque de se faire retourner comme une crêpe.

Des résultats et le CPI au menu de cette semaine, jeudi. Tout le monde va en avoir peur et peut être que ce sera enfin interprété comme un soulagement pour le marché. Certes l’inflation peut encore rester là, mais le marché peut commencer à se dire que cela ne poussera pas la FED à monter ses taux plus que déjà prévus.

Sinon sous les 5800-5750, les 5600 seront visés avec sur cassure la mise en place d’une capitulation avec 5500-5400 comme objectif.

Analyse cac 40 sur le fil

Portefeuille Graphseo bourse

Je ne fais pas grand chose, je gère ce que j’ai, garde une grosse position de cash. J’ai re accumulé orpea ce matin sans grosse conviction et sans volonté de tenir la ligne si ça cède les plus bas. Je trouve les ratios gains risques intéressants sur ces valeurs massacrées mais c’est baissier, donc faut accepter de pas avoir le bon timing et d’y revenir.

Tous les trades sont partagés en temps réel au sein de l’Académie

Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Les positions prises ou soldées en cours de journée post publication sont stipulées directement dans l'article du lendemain. Chaque fin de mois et chaque fin d'année, un article spécifique est publié pour faire le bilan de la performance du mois et de l'année. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (portfolio zonebourse) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

La performance moyenne annuelle est de +40% depuis 2008. Avec l'accroissement du capital, je prends moins de risques aujourd'hui et vise +20% par an selon les conditions de marché. Ce qui m'importe, c'est le gain en valeur que représente ces +20% et non le pourcentage de gain seul. On ne gère pas un portefeuille à 6 chiffres comme on en gère un à 7...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Merci de faire tourner et partager cet article
Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.