Menu

La crise de l’europe est-elle terminée ?

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

L’Europe est sauvée ! C’est ce que tout le monde semble croire après un rallye de 25% en 2 mois, il semble bien maintenant que la crise ne soit qu’un souvenir que l’on ne puisse voir qu’en regardant dans notre rétroviseur. Cependant il faut bien comprendre une chose, c’est que l’on a résolu le problème de la dette, en utilisant encore plus de dette, une fuite en avant à la Keynes qui sauve les Etats-Unis alors pourquoi pas l’Europe ? Tout simplement parce que les US eux sont émetteurs de leur propre monnaie et cela fait toute la différence quant à leur T bonds, contrairement à une Europe dont les pays possèdes des différences fiscales et aucun moyen de les réguler par un échange flottant de leur monnaie puisque nous avons l’euro, l’équilibre apparent créant donc le déséquilibre.

Les causes des maux de la dette en Europe ne sont donc pas fixées, on excelle dans on s’achète du temps avec 1000 milliards d’euros prêtés aux banques qui rachètent de la dette étatique en engageant la différence en profit servant à supporter la solvabilité de ces états..pour un temps tout du moins. On fait donc de l’austérité afin d’avoir à nouveau une dette et des taux d’intérêts soutenables. 1000 milliards servant à donner le temps aux mesures d’austérité de faire effet.

Oui mais voilà, l’économie en Europe va mal, le chômage est au-dessus des 10% pour les meilleures d’entres nous, et les mesures d’austérité finissent de tuer le peu de croissance que nous avons. Comment pouvoir faire face aux taux d’intérêts de notre dette en créant moins de richesses ? Du coup les pays périphériques de la zone euro emprunte aux pays majeurs afin de se financer. Mais parcequ’ils ne créent pas leur propre monnaie, ces pays possèdent donc tout autant un risque souverain. D’où l’obligation de ces gouvernements de couper dans leurs coûts, d’où l’austérité, seul moyen que l’Europe à trouvée pour faire du keynes, en conservant une monnaie unique l’euro. Sauf qu’il faut bien se rendre à l’évidence, l’austérité ne sera pas suffisante en plus de tuer la croissance, pour ramener la dette à des niveaux soutenables, s’en suivra une fuite en avant d la BCE pour toujours lâcher plus d’euros aux banques pour qu’elles achètent du temps en achetant les obligations étatiques.

Ce que fait la BCE en imprimant des euros, en les prêtant à faible taux aux banques pour que celles ci investissent à des taux supérieurs dans la dette des états ce n’est rien d’autre qu’un schéma à la Ponzi.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Ainsi en Europe on pense avoir résolue la crise en ayant évité aux pays d’imprimer leur propre monnaie. La réalité, c’est que l’économie va de mal en pis pour ces pays de la zone euro et surtout, cette action à certes fait relâcher la pression, mais n’a rien fait pour corriger les causes des maux.

Et lorsque toutes ces mesures d’austérités, tous ces efforts ne porteront pas leur fruit en ne faisant qu’affaiblir les pays, alors quelqu’un se rappellera au bon souvenir des gouvernements : le Peuple qui se soulèvera refusant plus d’austérité. Lorsque les peuples se soulèveront l’euro dès lors n’existera plus, les gouvernements n’ayant pour autre choix que de quitter la zone euro, pour reprendre un échange de monnaie flottant avec les autres pays d’Europe  rétablissant ainsi l’équilibre de leurs finances en reprenant des parts de compétitivité abandonnée, permettant de reprendre croissance économique et de résorber enfin leur dette par plus de croissance et non pas mois de dépenses.

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

ici, vous avez la photo à l'instant t. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%, 2012:+9%, 2011:-11%...

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.