Menu

La prochaine crise des assurances vie, un placement pas si sûr

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Et si la prochaine crise économique, financière et sociale venait du placement préféré des français ? Si les taux bas actuels permettent à l’immobilier de repartir en France à court terme, ils minent le rendement des assurances vie. Les Français épargnent énormément. Et la majorité de cette épargne se trouve sur de l’assurance vie en euros, sécurisée en obligations d’Etats car les Français n’aimant pas le risque, privilégient majoritairement ce placement en sus de l’immobilier. 90% du patrimoine des français est ainsi en moyenne contenu dans deux placements: à savoir l’immobilier et l’assurance vie en euros. Ces deux placements ont une variable en commun: les taux d’intérêts définis par la Banque Centrale Européenne qui est fonction de l’activité économique qui trouve son corollaire dans l’inflation ou dans notre cas la désinflation.

Les assureurs doivent en effet garantir les capitaux placés sur les contrats en euros pour en faire des placement sûrs, sans risques que les Français affectionnent tant. Pour ce faire donc, les capitaux sont placés sur des obligations d’état. Evidemment, les assureurs piochent des obligations souveraines, d’etats peu risquées donc essentiellement, Allemagne, France et pays nordiques. Qui dit peu de risques, dits taux réduits et avec des taux des obligations qui ne cessent de baisser, le rendement des assurances vie ne cesse lui aussi de baisser. Avec des obligations souveraines autour des 0,7% en moyenne pour les pays bien notés, dits non risqués on se demande donc comment les assureurs peuvent encore présenter des rendements de 2,5/3 %. La réponse est simple, beaucoup d’assureurs ont encore des obligations anciennes qui proposaient de meilleurs taux et surtout, certains assureurs, se risquent à prendre des obligations souveraines de pays plus risqués et qui offrent donc un rendement supérieur. Le côté zéro risque des assurances vie en euros perd donc un peu de sa superbe. Mais surtout, les assureurs piochent dans leurs réserves pour offrir des bonus à leur rendement.

Le risque vient principalement du fait que les taux sont bas depuis un moment et que cela risque de durer. Donc les assureurs vont rapidement se retrouver avec de obligations aux rendements plancher. Ce qui va peser sur les rendements futurs même en cas de remontée des taux.

De plus, plus les Français veulent épargner en assurance vie et plus les assureurs doivent acheter des obligations à ces taux plancher pour faire face à la demande.

L’assurance vie, le placement préféré des français, de par sa taille critique pourrait donc prochainement mettre les assureurs à risque. Des assureurs obligés de piocher dans leur réserves et dont des taux bas à long terme pourrait fragiliser la santé financière tout autant qu’une remontée des taux ou le retrait massif des épargnants français qui obligeraient les assureurs à débloquer des fonds en vendant des obligations qui auraient baissée à cause de la remontée des taux.

L’Assurance vie à aujourd’hui atteint une taille trop importante en France, et ce placement sûr, ne le sera pas tant que ça devant les problèmes financiers que les assureurs pourraient rencontrer et leur incapacité à pouvoir rembourser les fonds de la totalité de leurs clients.

 

 

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.