Menu

Le Global Coin de facebook signe la mort de Bitcoin mais pas que

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Facebook lance le Libra ou global coin et voilà que tout le monde crypto et bitcoin se réveille. On m’a demandé de donner mon point de vue sur l’avenir de la nouvelle crypto monnaie de Facebook et de sa capacité à tuer Bitcoin. Je tiens à préciser que je n’ai pas la prétention d’être un expert et que je vous laisse le soin de lire ou regarder ce qui sera dit en détail sur le fonctionnement du Libra. Je vais plutôt analyser le fondement et surtout les répercussions.

Surtout je vais faire écho à une vidéo que j’avais publié en hiver 2017 pour dire de faire attention aux arnaques sur les crypto et surtout à la bulle sur le bitcoin.

Dans cette vidéo, j’avais notamment appuyé sur un point qui me paraît essentiel si l’on veut croire à la survie du modèle décentralisé Bitcoin. La réduction de la volatilité.

Pour moi une crypto ne pourra devenir populaire et donc fondamentalement une alternative que si elle est capable de réduire sa volatilité face aux autres cryptos et monnaies classiques. Car en effet pour spéculer, la volatilité c’est bien. Mais pour devenir une alternative crédible et de masse face à l’euro, au dollar, il faudra que la volatilité ne fasse pas les montagnes russes afin de protéger le consommateur et l’entrepreneur qui acceptent ces paiements.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Et c’est là que rentre en ligne de compte ce que Zuckenberg et Facebook veulent faire avec Libra.

Libra, ou global coin peu importe, sera un panier de valeurs et donc une moyenne pondérée ou arithmétique de ce panier. En cela, on voit tout de suite que pour devenir exclusive, Libra va chercher à attaquer là où ça fait mal : la volatilité.

En réduisant la volatilité, Libra peut en effet s’assurer une adoption massive et rapide surtout maintenant que le chemin a été débroussaillé par le bitcoin et compagnie. Et je pense que Libra n’aurait pas eu la possibilité de ce succès sans justement quelques années de bulle et dorénavant de concentration du secteur sur des bases plus saines.

Mais en soit, Libra ce n’est rien de plus que ce que l’on connait déjà. je vois qu’on parle d’innovation. Il n’en est rien. Au final, Libra sera une monnaie centralisée, contrôlée par une entreprise tout comme le XRp de Ripple.

Et c’est d’ailleurs pour cela que je pense que cela peut marcher.

Je pense aussi qu’Amazon, Google et d’autres grands noms ne laisseront pas Facebook jouer tout seul bien longtemps et vont s’engouffrer à créer eux mêmes leur crypto monnaies.

Mais, il faut bien comprendre qu’il y a un autre enjeu qui va se jouer: les Banques centrales veulent aussi une dématérialisation du cash et donc l’avènement de crytpo euro, crypto dollars. Fondamentalement, je pense que les banques centrales vont voir d’un mauvais oeil si les GAFAM commencent à vouloir battre monnaie. Jusqu’a présent, on parlait de monnaies décentralisées, très volatiles, qui donc manquaient des éléments essentiels à pouvoir concurrencer les monnaies traditionnelles. Ripple était mince et les crypto de banques auraient tardées à se concentrer pour devenir un acteur majeur.

Mais Libra, ne change rien fondamentalement mais sonne la fin de récrée et surtout ces prochains mois le lancement dans la course du développement d’un nouveau pan entier d’une nouvelle économie ouverte par le bitcoin.

En soi, Libra, fait réaliser au marché le potentiel fondamental du marché. Ce n’est pas nouveau mais c’est comme un éveil et devrait démultiplier les investissements pour aller maintenant vite que Facebook a tiré.

Je ne vois pas comment Amazon, Google, et même Tesla ne chercheraient pas à rentrer rapidement dans la bataille.

Et surtout, les banques centrales vont devoir aussi se réveiller et agir plus rapidement que leurs anciennes structures car l’enjeu est aussi et surtout par rapport à la confiance portée aux monnaies traditionnelles.

Je pense que l’économie actuelle n’est supportée que par la confiance qui est donnée au système monétaire actuel. Si d’autres monnaies alternatives font surface et proposent une valeur de réserve alors on pourrait avoir une perte de confiance dans les monnaies traditionnelles. Perte de confiance dans le système classique et donc perte de confiance dans les banques centrales. Vu que je crois que tout ne tient qu’a la confiance dans le système actuel, autant dire que c’est là un risque majeur que j’entrevois. Et donc je ne vois pas comment les banques centrales ne vont pas pouvoir et vouloir réagir et pousser de la réglementation dans tout ça.

Ensuite pour conclure. Au final, il y a une dualité dans l’avènement du Libra. D’un côté il ouvre des financements et la reconnaissance des fondamentaux de cette nouvelle économie déjà ouverte depuis 2008. Il va donc permettre de tout accélérer via la concurrence qui sera lancée bientôt à n’en point douter par les autres GAFAM.

D’un autre côté, il vise une acceptation globale en s’attaquant à la volatilité via une plateforme régulée et centralisée. On a vu ce que Facebook fait de nos données….

Je ne parle donc pas pour les spéculateurs, mais pour les vrais aficionados de transactions libres, sécurisées et donc décentralisées, la tournure des événements n’est pas bonne. Car les vraies raisons de la création du bitcoin sont en train de s’éloigner. Je le pensais déjà avec le XRP de Ripple. Dorénavant c’est acté. Avec Libra, c’est potentiellement toute l’idée de base d’une monnaie décentralisée qui sera marginalisée et à terme abandonnée.

En tout cas, ce sera tout l’enjeu de ces prochaines années et des développements à venir.

On va bientôt pouvoir dire que certains films étaient visionnaires.

et vous, qu’en pensez-vous ?

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

ici, vous avez la photo à l'instant t. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%, 2012:+9%, 2011:-11%...

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.