Menu

Les Cycles économiques

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Les cycles économiques avaient perdus de leur attrait pourtant avec la crise actuelle et l’étude des précédentes on peut trouver dans l’étude des cycles bien des réponses aux différentes crises traversées dans l’histoire économique.

En effet, la survenue périodique de crises et de récessions est un fait d’observation. Ces crises, récessions, déflation, dépression, sont un moyen d’exprimer que le climat des affaires se dégradent lourdement pendant une période par rapport à une période passée et qui entraîne, chômage, faillites, non investissement et faible consommation des ménages.

Les cycles économiques sont donc le fruit de recherches d’économistes pour expliquer la crise de 1929 et éviter que celle-ci ne se reproduise par le phénomène : les mêmes causes entraînent les mêmes effets.

Ces études ont notamment permis à Keynes de sortir du lot, en proposant de maîtriser la demande globale et ainsi maîtriser les crises. Mais cette méthode, de l’Etat participant montre aujourd’hui ses faiblesses avec la crise du crédit.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Ici nous aborderons 4 types de cycles différents.

1. Les cycles courts de dix ans

Il s’agît donc de l’évènement de crises tous les dix ans qui est facilement observable.

Pour la France la séquence peut être la suivante :

1810, 1818, 1825, 1830, 1837, 1847, 1857, 1867, 1882, 1891, 1907, Guerre de 14, 1921, 1931-32, guerre de 40, 1952, 1963, 1974, 1983, 1974, 1993,2002.

Pour les Etats-Unis

1976, 1885, 1896, 1908, 1921, 1932, 1938, 1952, 1958, 1972, 1982, 1992, 2001, 2008-2009.

A partir du début du XXième siècle, la périodicité est ajustée avec celle de l’Europe. En général la crise commence aux Etats-Unis et se propage dans les 18 mois suivants à l’Europe.

2.Les cycles longs dits de Kondratiev

les-cycles-de-kondratiev

L’existence de périodes de crises économiques plus dures et plus longues que d’autres a stimulé la recherche d’un possible cycle long de l’économie, c’est à dire de mécanismes répétitifs reproduisant les mêmes effets. Comme pour les crises périodiques de 8-10 ans, ce n’est pas tant le fait qu’il y a ait des récessions qui est contesté mais leur caractère réellement cyclique qui pourrait permettre via des dispositifs statistiques avancés d’en prévoir la survenue. Le problème est compliqué par le fait qu’un cycle de 40-60 ans offre historiquement moins de séquences à observer et que la transformation des économies rend précaires la comparabilité des artefacts.  Ce sera également le cas pour le statisticien Kondratiev. Ce dernier aura un destin tragique : il sera fusillé par ordre de Staline pour avoir laissé croire que la crise du capitalisme n’était pas « finale » et qu’après la crise pouvait naître une nouvelle période de prospérité. La postérité des travaux de Kondratiev sera également difficile. Tous ceux qui ont cherché à prévoir l’avenir avec des modèles dérivés de ses idées se casseront les dents sur la réalité.

3. Les cycles minneurs de Kitchin

Kitchin a repris les travaux de Juglar et a cru discerner un cycle intermédiaire dont la cause serait le cycle des stocks : on déstocke trop en période de crise on surstock en période d’optimisme. Le mouvement des stocks joue avec celui des taux d »intérêt et des prix. Souvent repris sous forme de l’analyse de la chaudière ou des décalages de temps (time lags) on retrouve ce mécanisme dans de nombreux cours d’économie qui sans aller jusqu’à justifier la rigueur cyclique voulue par Juglar et Kitchin admette des phénomènes récurrents. La circulation sur autoroute montre qu’un coup de frein en aval peut provoquer un fort ralentissement voir un arrêt en amont, donnant son profil de « stop and go » à la circulation routière dès qu’il y a un peu de trafic. L’analogie de la chaudière est également expressive : on met du bois dans la chaudière tant qu’il ne fait pas chaud. On dépasse alors la température visée. Du coup on cesse d’alimenter la chaudière. Au bout d’un moment le froid revient et le cycle se réamorce.

Le montée de l’économie de service puis d’une économie largement immatérielle a conduit certains à annoncer « la fin du cycle » et l’avènement de la « croissance perpétuelle » à la fin des années 90 pendant le boom des valeurs informatiques et télématiques. Plus de stock, plus de cycle !

4. Les cycles de Kuznets.

Il considère qu’il faut mettre en place un appareil statistique et des indicateurs fiables pour mettre en œuvre une véritable observation économique. Il définit des cycles de 14-20 ans qui ne convaincront pas réellement. Il travaillera avec Arthur Burns au sein du National Bureau of Economic Research pour affiner la comptabilité nationale. Il obtiendra un prix « Nobel » d’économie. Ses travaux sur le cycle de moyenne durée n’ont été ni confirmés par les faits ni repris par les économistes.

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.