L’investissement thématique va sauver votre performance en bourse

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant

Beaucoup d’investisseurs raisonnent en termes de régions, de pays du monde. Ainsi de nombreux investisseurs surpondèrent tel pays émergent ou au contraire tel pays développé. Souvent cela permet de profiter d’un marché qui surperforme les autres et donc d’améliorer la performance de son portefeuille d’actifs. Pour autant une autre stratégie réside dans un investissement plus transversal en saisissant des opportunités dans l’observation de tendances de fonds sur le long terme sur des secteurs d’activité particuliers. Cet investissement transversal devient dès lors une stratégie intéressante pour améliorer encore plus le rendement d’un portefeuille boursier. Avec l’investissement thématique les investisseurs se concentrent sur des thèmes spécifiques offrant un potentiel de croissance supérieur à la moyenne du marché et donc potentiellement une surperformance du rendement attendu.

L’investissement thématique ne se limite donc pas aux frontières d’un seul marché, ou d’une seule région géographique. L’investissement thématique se veut un investissement de long terme mais à plus court terme on parlera d’arbitrage sectoriel notamment lorsqu’on balance le portefeuille de secteur en secteur notamment sur les valeurs dites cycliques.

Parmi les secteurs thématiques bien connus on retrouve le secteur de l’énergie, des matières premières, de l’immobilier ou encore de l’investissement durable.

Ainsi la réussite d’une stratégie d’investissement basée sur un thème d’investissement dépends surtout de la faculté à déceler un thème, un secteur au potentiel de surperformance de l’ensemble du marché.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

L’avantage de cette stratégie d’investissement thématique c’est que les particuliers peuvent l’inclure dans leur portefeuille long terme non pas en achetant en direct les actions mais en achetant des fonds ou des sicav ou encore des trackers spécialisés par thèmes.

Ainsi voulant investir sur le secteur des énergies, plutôt que de prendre le risque de ne choisir qu’une valeur qui risque de souperformer l’ensemble du secteur, l’investisseur préférera choisir un fonds indiciel comme le MSCI Energy index par exemple qui comprends plusieurs valeur du secteur énergie comme Exxon, Shell, BP et Total et permet donc d’apprécier le rendement de l’ensemble de ces valeurs tout en minimisant le risque qu’une de ces valeurs au sein du fonds souperforme les autres, risque total si l’investisseur avait choisi d’investir sur une seule de ces valeurs.

Ainsi le secteur de l’énergie peut très bien être le plus performant sur un période donnée, mais si vous investissez en direct sur une action, vous vous exposez à un risque de souperformance de cette action par rapport à l’ensemble du secteur. Le fonds indiciel, sicav ou tracker permet donc de lisser ce risque

On comprend donc que chaque thème d’investissement est en soit trop grand pour tirer un rendement supérieur, les performances étant lissées. Il faut donc une fois choisi un thème généraliste comme le secteur de l’énergie par exemple, affiner son thème et choisir le thème de l’énergie renouvelable par exemple, un thème qui surperformera certainement le secteur global des énergies.

Mais attention il serait erroné de penser qu’une mode  ou une actualité peut générer une tendance de croissance à long terme sur des secteurs et donc des rendements supérieurs au reste du marché.

Prenons le secteur du luxe en exemple, celui-ci ne connaît que rarement la crise et lorsque c’est le cas la supporte grâce notamment à l’enrichissement des pays émergents qui voient le nombre de nouveaux riches croître d’année en année. Ces pays émergents apportent aujourd’hui croissance et rentabilité au secteur du luxe et c’est une tendance de long terme.

Le secteur du luxe ne connaît pas la guerre des prix, les marges et la rentabilité sont assurés par une libre fixation des prix. Le luxe a cela de magique, qui fait que les consommateurs sont prêts à payer cher pour un produit de marque qui permet d’afficher leur richesse.

Voilà donc un secteur qui à long terme apporte croissance et rentabilité.

La mise en œuvre pertinente de la stratégie d’investissement thématique est essentielle au potentiel de rendement. Ainsi il faut bien choisir son fonds, bien choisir ses valeurs, car au sein d’un même secteur certaines valeurs surperformeront l’ensemble du secteur et d’autres le souperformeront. Pour capter l’essentiel du rendement il convient donc non seulement de choisir un secteur prometteur mais également de jauger la force relative des valeurs au sein de ce secteur pour choisir les plus prometteuses.

Il faut donc avoir une approche pro-active et tout en conservant une stratégie d’investissement sur le secteur des énergies par exemple, arbitrer de manière cyclique sur les valeurs, en surpondérant tantôt le pétrole, tantôt les déchets et tantôt les énergies renouvelables. C’est cet arbitrage qui permettra de tirer le maximum d’une stratégie thématique.

Ainsi la réussite de l’investissement est liée à la qualité de la sélection des valeurs, il convient donc souvent de bien connaître le thème choisi et ses protagonistes.


Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

A propos de Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-moi sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Partagez votre avis et laissez un commentaire:

Soft says 1 août 2013

Alors que les institutionnels semblent sortir de leurs positions, les particuliers eux rentrent. Après un mois de juillet exceptionnel, et l’arrivée maintenant sur les résistances il faudra se méfier de toute mauvaise news.

Salut, depuis 3600 je vous lis écrire cela, vous avez du le prendre de delamarche. Pour connaitre des institutionnels du moins certaines personnes y travaillant, ce sont des gens normaux, qui suivent la tendance et vise des objectif sur 6 mois à 5 ans. Voir 10 pour valeurs avec divende.
Ils ne sont pas les être maléfiques que les “nouveaux gourou” de la finance via des sites X ou Y décrivent.. Comme les forumeurs décrivent les “nouveaux gourou de la finance”, manipulatrice qui ce servent de mouton pour s’enrichir.

Bref comme souvent, il faut bien trouver une excuse pour justifier ses pertes ( c’est pas ma faute c’est les institutionnels )

Je ne parle pas pour vous et je ne vous nomme pas gourou de la finance comme je ne dénomme pas les institutionnels de maléfique avec boule de cristal.. Mais je vous dis ça pour que vous réalisiez ce que vous faites passé comme message. Et je défends la cause des institutionnels et la votre en disant cela.

Reply
Ajoutez votre réponse