Où ira la bourse en mai 2015: le risque Grec en 3 dates

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Alors que les marchés boursiers sont sur leurs plus hauts, que la saison des résultats s’achève, nous rentrons dans le mois de mai. Au mois de mai les investisseurs auront peu de catalyseurs haussiers à se mettre sous la dent mais ils auront beaucoup de sujets d’inquiétudes notamment avec le feuilleton Grec qui n’en finit plus. Après une réunion à Riga pour rien le 24 avril, le mois de mai s’annonce comme crucial pour l’avenir de la Grèce au sein de la zone euro. La Grèce est à cours d’argent. Sans la perfusion de la BCE, le pays serait déjà en défaut de paiement. Les marchés restent pour le moment calmes mais cela pourrait ne pas durer. De nombreuses échéances attendent la Grèce avec notamment le 6 mai un remboursement de 200 millions d’euros au FMI. Cela ne devrait pas poser de problème mais posera la question pour les marchés de la capacité de la Grèce à rembourser ses nombreuses autres échéances. On enchaînera le 11 mai avec une nouvelle réunion de l’Eurogroupe qui devrait encore une fois servir à rien. Cette incertitude avérée devrait ne pas plaire aux marchés.

C’est surtout du côté du 30 juin qu’il faudra regarder, car c’est à cette date que la Grèce serait sans argent et donc incapable de rembourser ses dettes. Il n’existe pas beaucoup de solutions. Soit les pays européens acceptent le défaut de paiement et de réduire de 50 à 75% la dette de la Grèce, où la conserve mais en en réduisant le taux d’intérêt, où ils activent le Grexit pour faire sortir la Grèce de l’euro puis lui faire dévaluer sa monnaie nationale pour créer un choc de compétitivité et lui permettre de rembourser les créanciers.

Mais personne ne voudra du Grexit. Le risque en 2015 de la sortie d’un pays de la zone euro n’est plus le même qu’en 2012. Le monde a aujourd’hui l’exemple irlandais et islandais qui ont su mener les réformes nécessaires et grâce à une monnaie nationale redevenir compétitif et se sortir de la crise rapidement.

En fait si la Grèce sortait de l’euro cela risquerait de lui permettre de sortir de la crise plus facilement et donc de donner l’exemple aux peuples européens que la cause de tous les maux c’est l’euro. Cela serait du pain bénie pour les parties politiques contre l’euro. Cela serait évidemment réfléchir qu’a court terme. Car si tous les pays revenaient à leur monnaie nationale pour ensuite dévaluer, bien entendu, les effets seraient compensés et donc caduques. Les dettes de tous ces pays seraient alors attaqués bien plus fortement qu’aujourd’hui sur les marchés et la crise qui s’en suivrait n’en serait que plus redoutable que celle de 2008.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Alors encore une fois on joue à gagner du temps, et même si la Grèce ne représente que 0,3% du PIB mondial, une sortie de la zone euro serait plus grave politiquement parlant à court terme et plus que grave économiquement parlant à long terme.

La solution est simple. Si l’Europe veut conserver l’euro pour ses bienfaits long terme lorsque la crise sera derrière nous et lui permettre de rester sur l’échiquier mondial économique, elle n’a d’autre choix que de permettre à la Grèce d’éviter le défaut de paiement. Les Grecs le savent bien, et donc font des mesurettes car ils savent que l’Europe ne peut que fustiger et non pas agir. L’Europe devra au final décider d’effacer une partie de la dette grecque.

Bien évidemment ce sera dangereux politiquement parlant car les peuples en crise et qui réforment depuis maintenant 5 ans vivront cela comme une injustice.

Le problème à beau être mince par rapport à la taille de la Grèce. Ses répercussions pourraient être redoutables. Et c’est bien pour cela que pour le moment on se contente de faire reculer le mur. Et c’est bien cela le risque pour les marchés…personne n’aime l’incertitude du risque.

Donc 6 mai: 200 millions au FMI

d’ici le 30 juin: annonce d’une aide à la Grèce à hauteur de 8 milliards d’euros

20 juillet: 3,2 milliards d’euros à rembourser à la BCE

 

 

 

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article
Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
>
3 Partages