Pourquoi le Krach immobilier promis n’arrivera pas

Le krach immobilier est sur toutes les lèvres. Ce n’est plus si il interviendra mais quand. Pour autant si l’inflation et la hausse des taux peuvent prétexter d’une tension sur les transactions et les prix immobiliers, avant de parler de krach, de crash, de crise immobilières, il faudra néanmoins repasser;

Pourquoi rester optimiste sur l’immobilier ?

Qu’il y ait baisse des prix ne fait pas de doute. Mais il faut faire la différence entre baisse des prix, une normalisation par rapport à la frénésie post covid et krach immobilier.

Premièrement il ne faut pas oublier que l’immobilier est plus important que la bourse même et donc que els gouvernements ne peuvent se permettre de laisser couler la filière. Sa part dans le PIB est trop important.

Deuxièmement, si la période de hausse de l’inflation fait en effet remonter els taux, il y’a une limite. Les banques centrales et gouvernements ont une marge de manœuvre fine et très rapidement, si le crédit asphyxie les entreprises et le consommateur au point de déclencher une récession, alors il y aura une réaction pour repasser à une politique accommodante de baisse des taux.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Si la hausse des taux fait donc peur en ce moment, elle a surtout les moyens de faire chuter les transactions mais avant de faire chuter els prix pour parler de Krach immobilier il y’a encore du chemin.

Troisièmement, les entreprises et les foyers rentrent dans cette crise potentielle, en meilleure santé quand dans toutes les précédentes. Leur niveau d’épargne, endettement, qualité d’endettement, capacité d’épargne sont en bien meilleure posture.

Enfin, l’offre immobilière demeure réduite, la demande démographique toujours forte malgré la baisse de la population à venir.

Bref

Inutile de comparer la situation aux subprimes. Ceux-ci sont quasi inexistants , la titrisation n’est plus au même niveau et enfin la majorité des américains ont également de la dette à taux fixe et non plus variable comme avant.

Si on peut donc conclure que la hausse des taux met à al les nouvelles transactions et bloque donc la surchauffe des prix post covid, il en est tout autre pour déjà conclure que l’on va droit vers un krach des prix immobiliers.

Il est bien trop tôt car les acteurs ne sont pas pris à la gorge et donc encore avec une bonne santé économique.

voici les données immobilières notamment ci-dessous

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

L’inflation des coûts de construction un gage de soutien des prix

SI vous pensez que l’inflation va perdurer dans la décennie à venir alors les prix de l’immobilier devraient rester ferme. Pourquoi , car il y’a un déficit, une population de trentenaire qui devient primo accédant et le coût des matériaux qui explose qui entretient le déficit de nouvelles constructions avec taux d’intérêt élevés. Et sans parler du coût des travaux et améliorations énergétiques. Les maisons anciennes donc devraient continuer de s’apprécier et être recherchées par rapport au neuf.

Le vrai problème est plus dans l’inflation des prix de matières premières énergétiques

Certes des récessions et crises peuvent impacter la demande à court terme mais comme on le voit, ce n’est pas durable. La démographie est croissante, la consommation d’énergie aussi et cela ne va pas s’arranger. Ainsi les déficits d’offre sont surtout le problème plus que le surplus de demande. Impacter la demande pour calmer l’inflation va marcher à court terme mais il faut s’attendre par la suite à une inflation plus linéaire mais toujours là.

Quand on pense Krach immobilier, baisse des prix, il faut penser impact de la récession, d’une crise économique et donc tout cela revient à prendre en compte l’évolution des matières premières pour la décennie à venir.

Version Vidéo

Version Podcast

amicalement

Julien

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Merci de faire tourner et partager cet article
Image par défaut
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.