Menu

Pourquoi vous avez sérieusement besoin de l’analyse technique

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Voilà une grande question sur laquelle de nombreux opérateurs s’entrechoquent depuis bien des années. Au-delà d’une guerre sans vainqueur entre faut-il privilégier l’analyse fondamentale ou l’analyse technique je vais tenter dans cet article de vous livrer les raisons qui font selon moi le succès aujourd’hui de l’analyse technique. Ce que j’aime dans l’analyse technique c’est qu’en l’utilisant on décide de donner plus de valeur, plus d’importance à la psychologie des opérateurs, des foules qu’a la valorisation d’une société. Avec l’analyse technique on s’intéresse directement aux prix, aux mouvements du marché. On se concentre sur ce qu’il advient et non sur ce qu’il devrait advenir. Si on se cantonne à analyser et interpréter, l’analyse technique évite de faire des prévisions long terme sans réel sens, bien que de plus en plus d’analystes fassent des prévisions à plusieurs mois avec l’analyse technique ce qui semble à mon sens un peu too much, étant bien délicat de prévoir quel sera le comportement dominant des opérateurs sur une telle échelle de temps.

L’avantage de l’analyse technique c’est qu’il ne faut pas être économiste pour l’utiliser. D’ailleurs ceux qui gagnent en bourse s’occupent davantage d’observer les mouvements et de les suivre, que de tenter d’interpréter telle ou telle statistique économique. Avec l’analyse technique on n’ a pas besoin de partir dans de grands raisonnements à savoir si telle ou telle statistique est bonne pour l’économie, le marché nous donne la réponse directement dans les cours. Ce qui parfois chagrine certains investisseurs est de voir un marché monter sur une soi-disante mauvaise statistique ou l’inverse. L’important dans l’analyse technique c’est de se focaliser sur les prix, et de ne pas perdre son temps à se demander ce que les statistiques veulent dire. Il faut suivre le marché, car le marché a toujours raison.

Parceque l’analyse technique se focalise sur la psychologie des foules, elle permet de mettre en place des stratégies pour se placer au meilleur moment, soit au bon timing. L’analyse fondamentale elle, vous dira qu’une entreprise est sousvalorisée, mais le cours de l’action pourra bien encore chuter de 10 ou 15 % et elle vous dira qu’elle est encore plus sousvalorisée. En aucun cas, vous ne saurez si vous achetez au bon moment. L’analyse technique, elle, vous fera rentrer bien souvent dans des dossiers survalorisés, mais à la mode. Bien souvent vous achèterez des actions qui montent sans raisons apparentes, mais qu’importe, vous êtes dans le sens du marché, vous êtes, là où les opérateurs sont, vous êtes dans une belle phase 2 d’ascension. C’est toujours mieux que d’être bloqué sur une action qui ne cesse d’être de plus en plus souvalorisée depuis 6 mois.

Avec l’analyse technique, vous pouvez bâtir des stratégies d’investissement, faire du money management, diversifier votre portefeuille, rentrer sortir à court, ou long terme.Vous décidez selon les prix et non selon les comptes de résultats des entreprises. Car l’analyse technique c’est en fait dire que toute l’information est déjà présente dans les cours. Tenter d’absorber l’information puis d’agir sera donc toujours vain et retard. Sachez quand l’information tombe, puis agissez en fonction du mouvement des prix. L’analyse technique permet de partir à point.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Parce que les marchés sont régis par cette psychologie des foules, le marché ne change jamais.

Alors que les opérateurs ont changé entre vos grands parents et nous, le marché lui continue de faire et défaire des fortunes par le biais de bulles et crises qui s’enchainent presque mécaniquement. Parce que l’être humain est irrationnel, parce qu’il est euphorique puis prit de panique, les marchés continueront à travers les âges de refléter les peurs et angoisses, optimismes des êtres humaines. La cupidité et la peur font partie de nous. En cela la psychologie des marchés d’hier et la même qu’aujourd’hui. C’est pour cela que l’on peux parler de résistances et supports, parce que le marché a une mémoire.

Inutile donc de s’obstiner à rechercher le pourquoi. Utilisez les prix rien que les prix et agissez.

L’attrait de l’analyse technique, c’est que l’important est de comprendre l’humain et non l’économie. Si vous arrivez à percer la psychologie des foules alors vous gagnerez en bourse et l’analyse du graphique peut justement vous y aider plus que l’analyse d’un compte de résultat. En fin de compte, l’analyse technique va englober la perception des opérateurs à propos du compte de résultat de l’entreprise, alors à quoi bon l’étudier, puisque le marché vous livre sous forme de consensus ce qu’il en conclue ? A l’avenir vous comprendrez qu’il faut étudier également le compte de résultat pour savoir quand le marché survalorise et devient irrationnel à propos d’une action. L’analyse technique vous dira où sortir mais déjà l’analyse fondamentale vous dira qu’il est temps de rechercher ce point de sortie.

L’autre avantage de l’analyse technique c’est qu’elle va souvent permettre d’anticiper un retournement de tendance.

En effet malgré ce que l’on peut vous dire notamment avec internet, l’information n’est pas disponible en même temps pour tout le monde. Vous aurez toujours des initiés puis des personnes qui reçoivent l’information en même temps que vous, mais qui ont des possibilités informatiques qui leur permettent d’analyser et d’agir sur cette information bien plus rapidement que vous. En ce sens, le marché sera toujours inégal. Ne vous focalisez donc pas sur les informations. Surtout que bien souvent graphiquement avant même toute information, des signaux de retournement de tendance apparaîtront, l’information ne sera que le déclencheur, mais bien souvent le graphique vous aura montré que certains opérateurs devenant de plus en plus majoritaires anticipaient un inversement de tendance. En soit on pourra dire que les premiers étaient des initiés, puis les seconds des pionniers et les autres des suiveurs.

Maintenant l’analyse technique n’est pas science. C’est un art.

Tout simplement car tous les analystes techniques vont partir d’un même graphique pour arriver à des conclusions différentes. Là encore c’est à rechercher du côté des biais psychologiques de chacun. Le plus difficile en analyse technique c’est de l’exploiter en toute objectivité pour savoir à tout moment où se trouve le marché et comment réagir au prochain mouvement. La plupart des opérateurs utilisent l’analyse technique comme un outil de prévision.

De multiples scénarios sont donc publiés. Si ces scénarios sont en effet intéressants pour se forger une idée et mettre en challenge ses propres opinions, il faut néanmoins à tout prix se garder de prévoir ! L’analyse technique permet de savoir quel est le mouvement dominant, conserver son objectivité consiste donc à n’avoir ni d’avis baissier ni haussier pour simplement se contenter d’observer le mouvement dominant et le suivre, et quand le consensus s’inverse, inverser également ses positions.

Oui mais voilà c’est là où l’analyse technique est un art, car la plupart des opérateurs ne vont pas l’utiliser comme un outil de prise de décision, pour suivre le mouvement mais comme un outil leur permettant d’infirmer/affirmer leurs divers scénarios sur lesquels ils anticipent. Dans le monde d’aujourd’hui il faut faire dans le spectaculaire, et avec l’analyse technique on voit plus d’investisseurs chercher 15 minutes de gloire en ayant raison sur un scénario donné, que d’investisseurs cherchant à tirer le meilleur du marché à la hausse comme à la baisse pour simplement gagner. Voilà le danger de l’analyse technique c’est de s’en servir comme d’une boule de cristal et non comme d’une méthode d’analyse avant tout sans biais d’interprétation. Là est toute la difficulté.

Voilà pourquoi l’utilisation de l’analyse technique à elle seule promet des fortunes bien diverses. C’est donc que la formule magique pour gagner en bourse implique d’autres variables et notamment des qualités comportementales.

Lorsque l’on prend en considération les grands traders, on voit surtout une chose : leurs performances se sont inscrites dans la durée. Ce sont avant tout des stratèges, qui ont bâtit une stratégie, cette stratégie se basant sur l’analyse technique. Bien souvent des investisseurs avec moins de succès achètent d’abord puis avec leur biais psychologique du fait de leur position vont faire dire ce qui les arrange au graphique.

Si l’analyse technique permet d’orienter les prises de décision, il faut bien souvent quelques talents personnels pour tirer le meilleur de cet outil à savoir : la patience d’attendre le bon moment, la discipline de suivre des règles et s’y tenir. Tout cela on l’acquiert avec le temps, avec des erreurs qui forgent l’expérience et permettent de mûrir sa stratégie.

Si les meilleurs traders sont ceux qui durent dans le temps c’est tout simplement car ils ne recherchent pas a faire un grand coup mais bien avant tout à survivre. Les traders qui ont amassé les plus grandes fortunes ont bien souvent connus de grandes mésaventures par le passé desquels ils ont appris. On a également vu le contraire, des traders avec des performances énormes en quelques mois, se faire littéralement rincer par la suite.

La bourse est une leçon de vie, si vous ne retenez pas les leçons qu’elle vous enseigne et ne cherchez pas à rectifier les faiblesses mises à jour par le marché, alors vous ne pourrez survivre et votre passage bien qu’étincelant sera éphémère.

Quoiqu’il en soit analyse fondamentale et technique sont complémentaires. Pour moi l’analyse technique ne tient pas très bien son nom. Pour moi il s’agit plus d’analyse comportementale des opérateurs. C’est en réalité cela que l’on observe et qui nous sert de base pour nos prises de décisions. 

Quoique le marché fasse, soyez certain en tout temps, de prendre en compte l’aspect psychologique des mouvements.

« un cours boursier est déterminé par les espoirs et craintes de l’humanité, par l’avidité, l’ambition, les évènements échappant à l’homme… » Gerald Loeb

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.