Menu

Prévision cac 40: ce qu’il faut faire le 18 juin 2013

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Séance de rebond sur le cac 40. ce rebond s’est affermi au fur et à mesure que les résistances furent franchis. Comme anticipé, le rebond est donc là. La vraie question maintenant qui se pose: Est-ce seulement un rebond technique, ou est-ce le début d’une figure de reprise haussière vers les 4090 points ? Pour le moment difficile d’avoir la réponse. La vigilance prédomine. Ce que je constate néanmoins, et mon opinion propre, est que l’investisseur pour le moment et pour éviter de prendre des risques doit plutôt se dire que ceci est un rebond technique. D’une part ce rebond n’a pas réussi à tester ni à franchir donc la résistance des 3887 points. Pour moi, le niveau 3887-3910 est un niveau de résistance clé, une zone pivot. En dessous, je considère toute hausse comme simple rebond technique. Ce que l’on peut acheter doit être acheté dans une optique de court terme, sauf quelques mid et smalls bien évidemment qui ont toujours leur propre évolution en dehors du marché.

Bref, sous 3887-3910 points, méfiance, surtout que MACD et RSI montre clairement, que ce niveau sera chez eux également une zone de résistance. Qui dit zone de résistance, dit gros signal d’achat en cas de cassure. Alors il ne faut bien sur pas tout voir en noir et se tenir prêt. Néanmoins, à moins d’une annonce, je vois mal comme les acheteurs pourraient réussir à battre ce bastion de vendeurs, là, en attente.

On va donc voir comment suite à ce rebond, les investisseurs se comportent. Ce qui est sûr, c’est que tout retour sous 3825 puis 3800 points, sera à interpréter négativement, et toute cassure des 3770 points sera un gros signal de dégagement du marché, la voie serait dès lors ouverte aux 3680-3700 points, je doute que les 3730 soient suffisants pour stopper les vendeurs une second fois.

A titre perso, je privilégie le rebond au-dessus des 3825 points, et demande donc à voir ce que les acheteurs ont dans le ventre. Je ne commencerai à accumuler mon portefeuille full achat, que si le cac 40 réussi à franchir 3887 points et à conserver fortement son support des 3850 points.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

analyse cac 40

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. pour demain pas de miuse à jour je pense qu’il faut toujours surveiller cette capacité à rebondir, stop 3825, pivot 3887 pour lâcher les acheteurs

    • C’est clair que les marchés l’ont pris pour cible et qu’ils ne la lâcheront pas de sitôt maintenant ! Ca n’a pas l’ampleur de BVD (du moins pas encore) mais ça doit commencer à piquer pour ceux qui n’ont pas coupé assez tôt !
      (J’ai bien fait de vous poser la question sur cette action sinon, je me serais fait piégé par cette AK!)

  2. Oui Trankil, désolé de polluer la file du jour mais je crois que c’est très important. Les mois, peut-être les semaines a venir vont connaître un mouvement fort amha…….
    J’ai agrandi l’image du rsi

  3. C’est vrai que le graph mensuel du DJ est vraiment sympa, avec un beau triangle symétrique.
    Pour ma part, je pense que les 16000 seront dépassés (sur mon graph , la résistance du triangle est entre 16200 et 16300)

  4. Ceci dit le rsi 14 nous dit quelquechose et acheter les US en voyant ça c’est kamikaze…Peut-être un signal de vente si rupture de la borne basse….
    2eme graph: question: 16000 or not 16000???

  5. Un nouveau nuage a obscurci lundi l’horizon des salariés de la Fnac, à trois jours de la mise en Bourse de leur groupe. La direction a dû démentir un projet de 600 nouvelles suppressions de postes évoqué dans la presse, sans parvenir à dissiper les craintes pour l’emploi. Un dirigeant de la Fnac cité par le quotidien Le Parisien évoque deux plans, l’un baptisé « Mars » qui affecterait 289 disquaires et l’autre, « Phoenix », qui concernerait tous les métiers du groupe (caissiers, libraires, techniciens…) mais uniquement dans les dix magasins parisiens.
    Le distributeur de produits culturels, qui fait face à un bouleversement de ses marchés provoqué par le montée en puissance du commerce en ligne, a catégoriquement démenti ces suppressions d’emploi. Mais il a évoqué des négociations engagées depuis 18 mois avec les partenaires sociaux sur « l’adaptation des effectifs sur le marché du disque » et qui pourraient aboutir à la suppression de postes de disquaires. Toutefois, « en aucun cas » cette réflexion ne concerne 289 postes. « On est bien en-deçà d’un tel chiffre », a dit un porte-parole à l’AFP, en affirmant qu’il n’y aurait « pas forcément un plan social. « La Fnac a déjà supprimé récemment 510 postes dont 310 en France dans le cadre d’un plan d’économies de 80 millions d’euros annoncé début 2012. La filiale de Kering (anciennement PPR), qui va gagner son indépendance mardi lors de l’assemblée générale du groupe, compte désormais 16 648 salariés dans le monde dans 170 magasins, parmi lesquels 10 555 salariés en France dans 103 magasins. Ses ventes qui s’élèvent à 4,06 milliards d’euros en 2012 et sa rentabilité ont flanché ces dernières années. Sa perte nette a plus que quadruplé en 2012 à 141,7 millions d’euros (28,2 millions en 2011).
    80 millions d’euros économies
    Le directeur financier Matthieu Malige, interrogé par l’AFP, relativise, expliquant que cette perte inclut une dépréciation de plus de 93 millions d’euros en vue de la cotation en Bourse, mais aussi 37 millions d’euros de charges de restructuration et 26 millions de charges exceptionnelles.La Fnac est rentable, martèle M. Malige. Elle affiche un résultat opérationnel de 73,3 millions d’euros en 2012 avant rémunération de sa maison-mère, selon le prospectus boursier. Mais, concède le directeur financier, il faut continuer à réduire les coûts face à « la crise conjoncturelle économique forte » et aux « problèmes structurels sur certains de nos marchés ».
    Dans son prospectus, la Fnac souligne avoir économisé 60 millions d’euros en 2012, « soit environ 80 millions d’euros d’économies en année pleine » et affirme vouloir « poursuivre cette politique avec la même ampleur sur la période 2013-2014 ». « Nous travaillons sur différentes pistes et pour l’instant aucune n’est arrêtée. Cela va de la poursuite de la renégociation de nos baux à la réduction de nos frais informatiques, à nos systèmes de livraison des magasins, etc », assure M. Malige. Les syndicats, sollicités par l’AFP, indiquent ne pas avoir été informés de possibles suppressions de postes. Mais Thierry Lizé (FO) croit « complètement » aux informations du Parisien et se dit « scandalisé » que les partenaires sociaux soient ainsi « mis hors du coup ».
    La Fnac mise sur le e-commerce
    En attendant, PPR, recentré sur le luxe et l’habillement sportif plus rentables que la distribution, devient officiellement « Kering » mardi et, faute d’avoir réussi à vendre la Fnac, s’en défait en la mettant en Bourse.Kering va distribuer gratuitement à ses actionnaires actuels une action Fnac pour chaque paquet de 8 actions Kering qu’ils détiennent. « Nous abordons avec sérénité notre indépendance car la Fnac possède un certain nombre d’atouts », a dit à l’AFP M. Malige. La Fnac juge avoir pris avec succès le virage de l’e-commerce, contrairement à son grand concurrent Virgin, dont la liquidation judiciaire a été prononcée lundi.

    source: l’expansion

  6. Le marché lui, en atteignant 3730 à consolidé sur un niveau plus haut que le précédent, la tendance est donc haussière…encore

  7. être euphorique que la FED garde ses achats parceque les économies vont mal c’est autant bullshit que la panique d’entrevoir la FED baisser son easing parceque l’économie va mieux

  8. le rebond a qd meme été assez fort, vu la soit disant dangerosité des nouvelles de la fed. il y a 3j, tout etait noir, et là tout est soit disant oublié, la fed va rassurer tt le monde lol. je pense que la raison a été trouvée afin d’acheter sous les 3800, et maintenant on devrait repartir… sauf si la fed annonce une diminution des aides… ce qui m’étonnerait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.