Menu

Prévision tendance cac 40 1er mars 2013

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Pas grand chose à dire sur l’analyse graphique du cac 40 aujourd’hui. le plus important est de constater que le cac 40 s’est soutenu sur les 3680 points. Ce n’est pas innocent puisque du coup ce niveau, pivot, redevient un support de choix pour les haussiers. Du coup le marché donne maintenant plus la main au acheteurs. Il manque encore de pouvoir s’affranchir des 3750 points, mais dorénavant, les haussiers préparent le terrain pour aller chercher un nouveau test des 3790 points. Pour se couvrir de ce scénario haussier qui semble s’engager, il faut utiliser les 3680 points. toute re-cassure à la baisse de ce niveau relancerait une baisse et donc la continuation de notre yoyo de ces derniers jours.

On remarquera que le volume revient, mais que cette hausse qui semble se préparer, manquera de force sur les indicateurs très probablement. Tout cela dans un biseau ascendant…alors dernière jambe haussière hypothétique et puis sell in may and go away ?

analyse cac 40

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Et hop on rajoute l’oblique baissière sur le cac 40 et les 3850 deviennent véritablement l’objectif de la hausse et le point de vente idéal…

  2. clout bien « crade » aux us…c’est bien ce que je pensais au fond de moi, on est en plein début de trend bear; dorénavant, la force des bears se nourrit de l’espoir des bulls…on est tombé dans le panneau avec ce cac qui a surperformé ces derniers jours mais c’est pour mieux vendre le marché

  3. Malgré les prévisions de Bruxelles confirmant que le déficit public (3,7% en 2013) manquerait l’objectif des 3%, François Hollande a maintenu le cap le 23 février, assurant vouloir « aboutir à un équilibre de nos finances publiques à la fin du quinquennat ».Comment y arriver ? « D’abord par des économies et subsidiairement par des prélèvements supplémentaires », a répondu le président, ouvrant la voie à 6 milliards d’euros de hausse d’impôts. Côté réductions de dépenses « dans tous les budgets », la Cour des comptes, elle, n’identifie « aucune réforme porteuse d’économies substantielles ». Comme le suggère Pierre Moscovici, la France devrait s’inspirer de la Suède, un pays qui a « modifié le périmètre de la puissance publique ». Et réduit en moins de vingt ans le poids de ses dépenses de 20 points de PIB. Sans renoncer à son modèle social protecteur.

    Leçon n° 1: Exception
    La France est devenue la championne des dépenses publiques, (56,3 % du PIB en 2012), seulement dépassée par le Danemark. L’Hexagone a augmenté ses dépenses d’1,2 point de PIB depuis 1993, alors que ses voisins européens les ont réduites de près de 3 points, en moyenne.

    Leçon n° 2: Révolution
    En 1993, en pleine récession, la Suède a lancé une cure d’austérité sans pareille en réduisant le nombre de fonctionnaires (- 21% en dix ans), les indemnités chômage et maladie, et en supprimant les aides au logement (2% de la richesse nationale). Résultat: le poids de la dette est passé de 80% du PIB, au début des années 1990, à 37% en 2012.

    Leçon n° 3: Déconstruction
    En Suède, la baisse des dépenses s’est faite par une réorganisation de la sphère publique, avec notamment la création d’agences autonomes qui ont repris les fonctions des ministères. L’organisation administrative, elle, est restée figée en France, la décentralisation ayant épaissi le millefeuille territorial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.