Menu

Quelles actions acheter en bourse et bilan trading mai 2019

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

C’est l’heure du bilan. Je profite de la temporisation du CAC 40 pour prendre le temps de vous faire un retour sur les performances trading de mai 2019.

Le but est toujours le même. L’objectif n’st pas de m’afficher. Surtout que je n’ai pas de quoi ce mois-ci. Le but est de partager avec vous succès et erreurs mais surtout de vous pousser à faire le même genre de bilan et de retour honnête envers vous même. Bien trop d’investisseurs parlent de leurs gains en rappelant comme ils avaient bien vu telle chose ou telle autre. Mais oublient facilement leurs erreurs.

Je pense que c’est important, bien plus important pour en tirer quelques leçons.

Alors d’abord commençons par l’état des lieux sur CAC 40 avant le portefeuille. Puis on passera au bilan.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Niveau CAC 40. La prudence demeure. Mais le rebond reste acté; Au-dessus des 5330 points et à plus court terme 5360, je reste donc positif. je suis le marché. On souffle, une consolidation normale après un nouveau rebond puissant du CAC 40 qui fait suer bien des vendeurs à n’en point douter.

Je ne vais pas me lasser de cette citation de Lynch : Bien plus d’argent a été perdu en bourse par des investisseurs essayant d’anticiper la prochaine crise que dans la crise en elle-même.

Sous 5330, je redeviendrai prudent. Pour le moment mon portefeuille reste bien pondéré dans l’attentisme actuel. Du cash, du bx4 et quelques lignes spéculatives sur le portefeuille court terme.

La baisse sur Genfit hier m’a fait du mal. J’ai accumulé sur les 18e pour jouer la prise de conscience et surtout peut être la prise de connaissance du dossier par certains qui font rapidement des amalgames et se font emporter par le bruit de marché.

C’est là que l’on voit, la pression exercée sur les émotions. Les médias à force de vous parler crise tous les jours, finissent par rendre vos mains tremblantes. Et la moindre volatilité fait lâcher le plan.

C’est je pense la leçon la plus intéressante sur ces deux dernières années ou la volatilité je pense peut être directement liée au bruit de marché accru avec les réseaux sociaux. Je pense qu’il y’a matière à une thèse là dessus.

Je tente un rebond plus spéculatif et court terme sur Société générale. d’ailleurs je vois au moment même où j’écris ces lignes, que le marché enfonce mon support. Cela va donc être vite réglé sous 21,80.

Les liquidités représentent 20%, bx4 à 15%. Et j’ai quelques actions liquides qui permettent si nécessaire de sortir rapidement et de grossir la position de cash rapidement. Ce qui est un élément important actuellement, où on sent la fébrilité et la nervosité du marché qui peut redevenir volatil à tout moment justement à cause du travail de sape à l’oeuvre depuis de nombreux mois par le bruit de marché.

Très difficile de tenir ses convictions dans de telles conditions.

Demain je publierai un article d’ailleurs sur plusieurs éléments économiques. Mon but n’est pas de prédire l’avenir. Mais en tant qu’investisseur, de rester le plus objectif possible. Et donc quand on interprète une statistique ou un ratio négativement, d’essayer de se forcer à voir le verre à moitié plein aussi. Ce sera mon but dans la vidéo/article de demain.

Venons-en au bilan. C’est un nouveau mois de temporisation. Depuis fin mars. Mon objectif est clairement de réduire la volatilité du portefeuille, de réduire le risque et de conserver les gains.

On peut dire que le contrat est rempli à ce stade. Sur les rebonds je tente d’être plus agressifs cependant pour aller chercher quand possible un peu de surperformance.

La performance est négative pour ce mois de mai à -1,2%. Mais donc une surperformance par rapport au marché de référence si on veut voire le verre à moitié plein.

Le début de mois fût bon. La fin de mois, pas assez de réactivité sur des lignes spéculatives qui furent difficiles de liquider. Le bx4 a pu amortir un peu cela.

J’ai bien anticipé et joué le rebond de la première moitié de mai mais me suis endormi sur la seconde moitié. Ce sont surtout mes paris spéculatifs qui me coûtent ce mois-ci. Mais c’est le jeu.

Je paye également des pertes importantes sur des valeurs spéculatives américaines ou j’ai été sauvé par le marché une fois mais pas deux. là aussi c’est une preuve que parfois le marché vous sauve. Mais c’est pas grâce à votre analyse, votre compétence. C’est juste un mauvais trade qui tourne bien grâce à une news. c’est important de l’accepter, de solder à ce moment là. C’est ce que j’ai fait.

L’erreur est venu de m’entêter à revenir sur des titres spécu et non moindre risque. Un peu trop de convictions devenues certitudes sur des petits dossiers.

J’ai également déboucler ce mois ci des mauvaises performances que je traînées depuis un moment.

L’un d’ans l’autre, on peut donc estimer que si la performance est certes négatives, c’est un mois qui fut dans l’ensemble bien géré dans l’amortissement des mauvais trade.

Cela permet de perdre peu, de dégager du cash et de repartir sur de nouvelles bases sur le mois de juin. Mois de juin où j’ai pu une nouvelle fois profiter du rebond. Malheureusement un peu nettoyé par la baisse de Genfit mais cela m’a permis de pouvoir accumuler dans le plan et donc augmenter mon risque sur cette ligne sans augmenter mon risque sur le portefeuille.

C’est ma stratégie pour cet été. Continuer d’être défensif sur mon portefeuille offensif tout en contrôlant la gestion de risque pour conserver la performance acquise très rapidement cette année. Et quand les planètes s’alignent, pouvoir avoir la force de frappe pour profiter des rebonds.

Pour le moment, c’est toujours la gestion des tailles de position qui permet de gérer le risque optimalement sans s’empêcher d’anticiper quelques trades.

Je paye ce mois-ci sur les rares fois, où ma taille de position n’était pas adaptée et m’a poussé ensuite à ne pas suivre mes plans.

C’est toujours vers la réduction de ces déchets que se trouve mon optimum de trading.

Pour rappel, les gains/pertes sont cumulées sur l’ensemble des positions prises sur le titre en question.

Au niveau long terme. là conserver était nécessaire pour toucher les dividendes. Bien entendu, ce n’est pas une raison suffisante pour conserver une ligne que de toucher des dividendes. mais en l’occurrence sur mes lignes, les configurations restent propres.

Satisfait de ma ligne Gazprom, et de mon accumulation sur Sanofi. Bonne anticipation avec des réductions de trackers émergents et Europe. par contre, j’ai subi la volatilité à la baisse du secteur matières premières, or et argent surtout. J’ai donc fait de l’optimisation ce mois-ci essentiellement.

Les dividendes permettent de garder la performance à flots.

Mon but sur ce portefeuille n’est pas de battre le marché mais de ne pas perdre d’argent. Donc je recherche avant tout la protection même si je reste très actif et donc recherche une performance année après année durable et supérieure à l’inflation en évitant des drawdowns trop importants. Dès que cette performance est plus ou moins assurée, je m’autorise à être plus agressif pour faire des paris sectoriels et aller chercher de la surperformance.

La performance ressort tout de même à -3% pour le mois de mai. Les dividendes sont la cerise sur le gâteau mais ne suffisent pas à compenser mon côté plus agressif sur le portefeuille notamment sur les minières qui ont connu un épisode volatil important ce mois-ci. Mais sur le mois de juin supportent déjà le rebond.

Après c’est un portefeuille long terme, alors j’accepte cette volatilité que je considère comme court terme et ne remettant pas en cause ma pondération importante choisie sur les minières.

Pour les baisses importantes sur Société générale, crédit agricole. Elles sont à rapprocher des dividendes détachés. Je reste positifs sur ces lignes hors dividende. Pareil pour total gabon et bien d’autres titres ou les performances affichées sont handicapées du dividende détaché. C’est normal et à prendre en compte avant de juger donc.

Je préfère le dire avant de recevoir des questions, pourquoi tu gardes une ligne à -9% sur société générale par exemple.

par contre pour Europcar, c’est une mauvaise anticipation et une mauvaise accumulation. Donc mauvaise ligne. Je tente d’optimiser cette ligne profitant donc des rebonds, pour alléger puis accumuler sur baisse pour optimiser mon prix de revient. Mais je n’ai pas vocation à détenir plus de 4% sur cette ligne à terme.

Je garde une poche de 10% de liquidités à ce stade. Mais mon portefeuille va résolument chercher des titres très liquides pour justement être capable de revenir rapidement à plus de liquidités si nécessaire.

Je partage stratégies et positions de ce portefeuille long terme uniquement au sein de l’académie des Graphs afin d’avoir l’espace et le temps de rentrer plus en détail sur le pourquoi du comment.

mais voici le portefeuille à jour

Je vous invite vous aussi dans les commentaires à faire votre bilan. Mettre les choses par écrit permet déjà de prendre conscience de ses perfs. De ne pas se mentir à soi-même et surtout de s’engager sur les choses qu’il nous reste à améliorer. La bourse étant le temple d’un enseignement qui ne s’arrête jamais.

amicalement

Julien

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.