Menu

Un Krach peut en cacher un autre : Du solaire et des pelles

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Après SMA solar, Solaredge, c’est au tout de Alfen de prendre un Krach et de revenir sur ses niveaux d’avant covid. Le solaire est en krach. pas toutes les actions certes mais la majorité capitulent les unes après les autres alors que les profit warning s’enchaînent.

Je ne vais pas répéter ici ce qui a pu déjà être dit y’a une bonne année. Mais comme tout cycle business qui plus est subventionné. On a d’abord un boom de la demande, suivi par des surcapacités et des baisses de prix pour des business très capitalistiques.

On devrait alors avoir des faillites, des fusions acquisition et une concentration du secteur qui continuera de profiter de la tendance long terme à l’énergie verte mais selon une pente beaucoup plus linéaire.

Les grands gagnants sont rarement à trouver chez les producteurs ou revendeurs. Quand on est en pleine tendance à la course à l’eldorado oui. Mais à long terme, les vrais gagnants sont les vendeurs de pelles et de toutes les matières premières nécessaires.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Rien de neuf dans ce tableau. Je dois écrire depuis 2019 justement sur le fait qu’on oublie souvent qu’a court terme l’énergie verte requiert plus d’efforts et de ressources que les hydrocarbures pour produire le même niveau d’énergie.

L’avantage ici c’est que les subventions et l’eldorado, même s’il se termine en ce moment en krach, permet quand même via des investissements massifs à gagner beaucoup de temps dans les gains de productivité et d’efficacité et de coûts permettant de rapprocher l’énergie verte des hydrocarbures de plus en plus.

Mais cela veut bien dire que pendant un temps certains qui se compte en décennies et pas deux jours, on oublie que les énergies vertes ont besoin de bien plus de ressources pour être construite.

Les vendeurs de pelles donc sont le pari à long terme le plus stable pour parier sur le vert et les vendeurs de ces matières premières qui comble sont aussi sales que les hydrocarbures à sortir de terre et requiert elles aussi des ressources pour être minées.

Quand les investisseurs se rendent compte que la rentabilité n’est pas au rendez vous, que la concurrence est présente et fait baisser les prix, et qu’on se retrouve en surcapacité car dans une industrie subventionnée au bon vouloir des politiques.

Il faut se retourner sur les vendeurs de pelles et de Mp pour avoir une tendance encore stable.

Surtout lorsque l’on sait que les normes ESG ont empêché des investissements pendant plus de 10 ans dans l’augmentation des capacités minières.

on se retrouve avec un effet ciseau. Une hausse de la demande sur des matières premières en offre limitée, et de plus en plus chères à miner. Demandant un matériel de plus en plus cher et qui comble fonctionne au diesel…

La transition est donc à voir sur du long terme. Des décennies. Et pendant cette transition les gagnants à long terme sont les vendeurs de pelles et de métaux.

La liste ci-dessous est la liste de valeurs que je suis sur le domaine. Attention y’a pas de classement ni de tri. y’a des minières aussi.

Le tout demande de rentrer avec timing comme cet article n’est que la redite de ce qui a été dit depuis 2019 et la volonté d’acheter les solaires jusqu’a 2022 et la volonté d’acheter les vendeurs de pelles et minières et autre pétrole, gaz et charbon et uranium pour stipuler que le monde se rendrait bientôt compte que loin des idéologies, ces sources d’énergies n’étaient pas mortes. Surtout avec la montée en puissance des pays émergents.

Qui investissent massivement dans les énergies renouvelables mais pas au détriment du soutien des autres énergies en attendant pour garder une note énergétique acceptable pour leur croissance.

Portefeuille Graphseo Bourse

J’ai liquidé Fountaine pajot aujourd’hui en me disant que cela allait lâcher. Cela a lâché dans la foulée mais aussi tout de suite remonté. C’est l’éternel problème de ces valeurs illiquides. Compliqué de rentrer, compliqué de sortir, beaucoup de volatilité. Et finalement plus des lignes à oublier au fonddu portefeuille.

J’ai sorti forvia et eiffage également. avec les élections le jeu n’en vaut probablement pas la chandelle. il sera toujours temps d’aviser plus tard.

En ce moment si on sort du cadre des grosses valeurs, le marché ne fait pas dans la dentelle. Les généraux tombent en dernier et les indices maquillent une situation vraiment pas terrible par ailleurs.

amicalement

Julien

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.