Une action qui pourrait bien faire la une prochainement

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Alors que la hausse boursière en cours reste soutenue et a permis à de nombreuses valeurs de ben rebondir, et ce notamment dans le secteur des parapétrolières, j’aimerai vous proposer une valeur ce soir qui n’en avait pas encore profité à savoir Heurtey Petrochem.

Graphiquement, nous sommes en tendance baissière long terme.

Mais à court terme, nous évoluons dans un biseau descendant. Le rebond du jour permet de confirmer la volonté du titre de mettre un terme à sa tendance baissière. La rupture des 13 euros sera primordiale pour confirmer cela et en faire un investissement moindre risque.

En effet, la sortie du biseau par le haut permettrait de mettre en plus une phase d’accumulation entre 12,50 et 13,30 euros dont la sortie par le haut validerait le signal d’achat et le rebond plus durable de la valeur vers les 16 euros.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Sur consolidation autour des 12,50 la valeur est intéressante à accumuler.

Le scénario ne devient caduque que sous 11,80

heurtey petrochem

du point de vue fondamental c’est encourageant également.

Le Conseil d’Administration d’ Heurtey Petrochem réuni le 16 mars 2016  a arrêté les comptes 2015.
Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées.
Le rapport de certification est en cours  d’émission.
Chiffres audités, en M€
(normes IFRS)
20152014Variation
Chiffre d’affaires420,3437,5-4%
Coût des ventes(360,5)(376,9)-4%
Marge brute
% du chiffre d’affaires
59,8
14,2%
60,6
13,8%
-1%
Frais administratifs et commerciaux(43,5)(39,9)+9%
EBITDA*24,724,70%
Résultat opérationnel courant
% du chiffre d’affaires
16,3
3,9%
20,7
4,7%
-21%
Autres produits et charges opérationnels(0,6)(0,5)
Résultat opérationnel15,720,2-22%
Part des sociétés mises en équivalence
Résultat financier
Impôt
0,1
0,2
(7,7)
(0,2)
(5,4)
(5,0)
Résultat net consolidé8,39,6-14%
Résultat net part du groupe**8,39,2-10%

* EBITDA : Résultat opérationnel courant avant dotations nettes aux amortissements et provisions.
** Consolidation de Prosernat à 100% à compter du 1er juin 2014.

Chiffre d’affaires 2015 : 420 M€

Le chiffre d’affaires 2015 d’Heurtey Petrochem s’élève à 420 M€, en ligne avec l’objectif annoncé par le Groupe (400 à 420 M€), et en repli de 4% par rapport à 2014 (-9% à taux de change constant).

L’activité a été réalisée à 26% dans le gaz et à 74% dans les fours (36% en pétrochimie, 34% en raffinage et 4% en hydrogène). Le chiffre d’affaires se répartit à 51% dans les Amériques, 19% en Asie/Océanie, 15% en Europe/Russie et 15% au Moyen-Orient/Afrique.

Résultat opérationnel courant en ligne avec l’objectif annoncé
et situation contrastée entre les deux branches d’activité

La marge brute, qui s’élève à 59,8 M€, se maintient à environ 14% du chiffre d’affaires, ce qui illustre la bonne exécution des contrats en cours.

Le résultat opérationnel courant s’établit à 16,3 M€, en ligne avec l’objectif que s’était fixé le groupe d’un résultat opérationnel courant compris entre 16 et 17,5 M€.

L’analyse sectorielle montre une situation contrastée entre les deux branches.

Chiffres audités, en M€20152014
FoursGazTotalFoursGazTotal
Chiffre d’affaires309,2111,1420,3349,887,7437,5
Résultat opérationnel courant
% du chiffre d’affaires
15,3
5,0%
0,9
0,8%
16,3
3,9%
15,3
4,4%
5,4
6,2%
20,7
4,7%

 

En effet, dans la branche fours, le taux de marge opérationnel courant progresse et ressort à 5,0%, à comparer à 4,4% en 2014. En revanche, le résultat opérationnel courant de la branche gaz est affecté à la fois par un mix contrats défavorable entre licences et contrats EPC et par la suspension des contrats au Venezuela en raison des difficultés de financement rencontrées par le client.

La politique du Groupe au Venezuela a toujours été d’être en exposition cash négative, c’est-à-dire de n’engager de dépenses externes d’achats d’équipements et de travaux auprès de fournisseurs et sous-traitants que dans la limite des avances reçues du client. Dans une optique prudentielle prenant en compte la suspension des contrats au Venezuela, le Groupe a décidé de procéder à l’annulation de marges comptabilisées antérieurement au fur et à mesure de l’avancement technique des projets et à la constitution de provisions pour des travaux d’études non payés à ce jour, ce qui impacte le résultat opérationnel courant de la branche gaz à hauteur d’environ 3 M€ (avant impôts).

Le résultat opérationnel du groupe ressort à 15,7 M€.

Compte tenu de différences de change positives, le résultat financier est positif de 0,2 M€. La charge d’impôt de 7,7 M€, qui correspond à un taux d’imposition de 43% retraité de la CVAE, reflète le mix de la contribution des filiales au résultat fiscal, la perte de crédits d’impôt étrangers non reportables et la non activation de déficits fiscaux dans certaines filiales. Le résultat net consolidé s’établit ainsi à
8,3 M€. Ajusté des 3 M€ d’impacts liés aux contrats vénézuéliens, le taux d’impôt serait inférieur de 6% et le résultat net consolidé serait supérieur d’environ 2 M€.

Le résultat net part du Groupe, qui intègre la consolidation à 100% de Prosernat depuis le 1er juin 2014, s’élève à 8,3 M€.

Une situation financière solide

Avec 93,8 M€ de capitaux propres, 55,0 M€ de trésorerie, dont 34,0 M€ de trésorerie nette, et 14,7 M€ de dettes financières moyen et long terme, Heurtey Petrochem bénéficie d’une situation financière solide.

Stratégie: mise en place d’un plan de restructuration pour renforcer la compétitivité du groupe dans un marché très difficile

L’effondrement des prix du pétrole depuis 18 mois a provoqué une baisse significative des investissements de la part des compagnies pétrolières, ce qui réduit fortement le marché accessible d’Heurtey Petrochem, particulièrement dans le secteur de l’amont où opère la branche gaz.

Au 31 décembre 2015, le Groupe affiche un carnet de commandes de 400 M€,  à comparer à 507 M€ au 31 décembre 2014. Il intègre 107 M€ de contrats au Venezuela pour lesquels le Groupe n’anticipe pas d’écoulement significatif en 2016. Ce carnet de commandes devrait ainsi s’écouler à hauteur de 250 M€ à 270 M€ sur l’exercice 2016, et pour 130 M€ à 150 M€ en 2017 et au-delà.

Dans cet environnement dégradé, le groupe a mis en place depuis 2014 un plan d’actions pour optimiser son positionnement commercial et renforcer sa compétitivité : accroissement de la couverture géographique par le biais de partenariats commerciaux locaux, fermeture de bureaux non stratégiques, dont la filiale du Groupe en Afrique du Sud, mise en place de partenariats technologiques et « métier », priorité donnée aux projets à forte valeur ajoutée, diversification des approvisionnements et de la fabrication et rationalisation de la gestion des projets. Ces mesures  permettent de générer d’ores et déjà une économie de coûts fixes en année pleine d’environ 2 M€.

Le Groupe, qui n’anticipe pas de reprise de ses marchés à court terme, va intensifier ses efforts avec le lancement d’un plan de restructuration* qui se traduira par  une centaine de suppressions d’emplois dans le monde (soit environ 15% des effectifs des centres d’ingénierie) et par un effort supplémentaire de réduction des frais généraux. L’ensemble des mesures du plan devrait générer en 2016 une charge exceptionnelle évaluée à 4,7 M€ et permettre une réduction de coûts fixes d’environ 10 M€ par an à partir de 2017.

Dans ce contexte, le Conseil d’Administration d’Heurtey Petrochem a décidé de ne pas proposer le versement d’un dividende cette année.

Perspectives 2016

Pour l’exercice 2016, Heurtey Petrochem a pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires compris entre 320 M€ et 340 M€.

Pour la branche fours, le Groupe se fixe pour objectif de dégager un taux de marge opérationnelle courante supérieur à 2,5%. Pour la branche gaz, compte tenu de l’environnement de marché particulièrement dégradé dans le secteur de l’amont, le Groupe anticipe un résultat opérationnel courant négatif en 2016, le retour à un résultat opérationnel courant positif étant visé dès 2017.

Compte tenu de ces éléments, le Groupe a pour objectif de réaliser un résultat opérationnel consolidé (après frais de restructuration) à l’équilibre en 2016.

« Dans un contexte de crise prolongée du secteur, nous allons intensifier nos mesures de réduction de coûts avec pour objectif d’économiser 10 M€ par an à partir de 2017. Notre plan de restructuration nous permettra d’être mieux positionnés pour saisir les opportunités de marché qui se présentent, notamment au Moyen-Orient, en Iran, en Inde et en Amérique du Nord. Avec une situation financière solide, une expérience reconnue, un large réseau international, une stratégie commerciale offensive et une structure de coûts allégée, nous sommes en ordre de marche pour surmonter la crise.» commente Dominique Henri, Président Directeur Général d’Heurtey Petrochem.

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article
Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
  • pascal dit :

    Ok,Julien avec ton analyse, c’est une valeur qui n’a pas besoin de se refinancer et avec pétrole en hausse elle devrait en profiter même si elle n’est pas directement concernée, c’est plutôt la hausse des matières premières et du gaz qui vont l’aider, elle démarre un peu après les autres. A suivre.

  • >
    6 Partages