Le cancer première cause de mortalité évitable

A partir des relations entre nutrition et cancer jugées convaincantes ou probables, le Fonds mondial de recherche contre le cancer (WCRF) et l’INCa en France ont émis des recommandations directement applicables par la population générale et valables également pour les personnes ayant déjà eu un cancer.

  • Limiter autant que possible l’alcool en termes de quantité et de fréquence de consommation, quel que soit le type de boisson (vin, bière, spiritueux…).
  • Maintenir un poids normal (IMC entre 18,5 et 25 kg/m2) grâce à l’exercice physique et une alimentation équilibrée.
  • Limiter la consommation de viandes rouges à moins de 500 g par semaine et alterner avec des viandes blanches, du poisson, des œufs et des légumineuses. Limiter autant que possible la charcuterie.
  • Limiter les apports en sel en réduisant la consommation d’aliments transformés salés (charcuteries, fromages…) et l’ajout de sel pendant la cuisson et dans l’assiette.
  • Ne pas consommer de compléments alimentaires à base de β-carotène.
  • Pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique modérée par jour (marche rapide) ou 20 minutes d’activité physique intense comme le jogging trois fois par semaine. Chez l’enfant et l’adolescent, augmenter la durée d’activité physique à 60 minutes par jour sous forme de jeux, d’activités de la vie quotidienne ou de sport.
  • Consommer chaque jour au moins 5 fruits et légumes variés quelle que soit la forme (crus, cuits, frais, en conserve ou surgelés) pour atteindre au minimum 400 g par jour ainsi que des aliments riches en fibres (céréales, légumes secs).
  • Pour les mères, allaiter son enfant si possible de façon exclusive jusqu’à l’âge de 6 mois.

Si vous avez aimé cet article alors

Rejoignez plus de 2000 personnes qui reçoivent régulièrement des conseils et stratégies exclusives pour débuter, investir et gagner en bourse. Vous aussi profitez gratuitement de mes conseils pour mieux investir en bourse dès demain! cliquez ici pour commencer