30 placements pour savoir où investir en 2014 selon votre profil

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

La fin d’année approche et comme les gestionnaires de patrimoine nous faisons tous le bilan de fin d’année afin de construire notre stratégie pour l’année prochaine selon nos objectifs financiers, notre personnalité et notre relation avec le risque. Placer son argent sur les meilleurs supports devient aujourd’hui de plus en plus difficile, avec les changements de fiscalité et les rendements des supports dits sans risques qui ne cessent de baisser. Du coup en 2014, plus que jamais, certains investisseurs pourraient vouloir aller chercher un peu plus de rendement en acceptant un peu plus de risques via le marché action. De là à dire que la bourse sera le placement de l’année 2014, il n’y a qu’un pas d’autant que la vérité est souvent ailleurs. Histoire d’y voir plus clair, j’ai décidé de compléter, selon votre profil, et selon votre horizon de placement, les meilleures solutions pour votre argent en 2014.

Vous souhaitez placer de l’argent à court terme.

Pour moi, ma définition de placer à court terme, c’est de parler d’argent dont on n’a pas nécessairement besoin au jour le jour mais qui doit être présent pour en cas de coup dur, avoir à éviter de taper dans d’autres placements qui pourraient mener à solder un placement sans profiter de ses avantages temporels.
Placer de l’argent à court terme, c’est donc de l’argent pour les mauvais jours. Sachant que les ennuis n’arrivent jamais seuls je prévois à titre personnel 3 mois de salaire d’argent dans mon kit de survie. C’est ce dont je pense avoir besoin afin de faire face aux imprévus et de me donner les moyens de me retourner et d’envisager d’autres solutions selon la nature de la tuile…

Du coup, pour ce matelas de sécurité, je ne privilégie que des offres de placements de court terme. Pour la simple et bonne raison, que ces placements sont sans risques tout d’abord et surtout que l’argent est disponible à tout moment.

Je privilégie donc le Livret A et le livret de développement durable car ils ont la particularité d’être non fiscalisés.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Pour celles et ceux qui ont payé moins de 769 euros d’impôts en 2012, vous pouvez souscrire à un LEP : Livret d’épargne populaire qui vous permet de placer jusqu’a 7700 euros à un taux supérieur au livret A puisqu’à 2,75%. Pas de fiscalité, donc liquidité parfaite pour un bas de laine.

Si vous avez des enfants, pensez à ouvrir également des livrets Jeunes qui offrent jusqu’a 4% défiscalisés jusqu’au 25 ans pour un plafond de 1600 euros.

Pour conclure, pour gérer les imprévus, le top demeure, 3 mois de salaires sur un Livret A.

Vous souhaitez investir, mais sans risques.

J’utilise également les offres promotionnelles des super livrets. Dernièrement je me suis arrêté sur l’offre de RCI banque filiale de Renault qui propose 5,5% pendant trois mois. Mais vous avez également Bforbank qui propose un bon livret à 5%. Mais ces super livrets ne sont que pour de l’épargne superflue ou si vous souhaitez jongler avec les offres.

Si vous êtes propriétaire, placer sur un CEL peut vous permettre d’avoir de l’argent disponible pour engager des travaux. A 1,5% d’intérêts, si vous n’avez pas de projet immobilier ou de travaux dans votre propriété, il est inutile, mieux vaut atteindre le plafond du Livret A.

Si vous souhaitez devenir propriétaire, où si le projet peut arriver dans les années à venir, pensez à ouvrir un Plan épargne logement et à faire un virement mensuel automatique. Comme cela, vous épargnez sans vous en rendre compte.

Si vous avez plus de liquidités à placer. Les comptes à terme peuvent offrir une alternative. de 6 mois à 48 mois de blocage, le taux monte plus vous bloquer votre épargne. Le compte à terme sera plus rentable que le Livret A si vous dépassez les 18 mois de blocage. C’est donc une alternative si vous avez des liquidités supplémentaires dont vous n’aurez pas besoin et que vous ne souhaitez pas mettre à risque. Les comptes à termes sont fiscalisés, ce qui réduit d’encore plus leur attrait actuellement du fait de taux faibles.

Après quoi, pour placer sans risques, même si les rendements ont fortement baissés, l’assurance vie en euros reste le meilleur support pour investir san risques. Sachez que les sommes placées dans une assurance-vie sont insaisissables, même par le fisc. Vous pouvez retirer votre argent à tout moment, la fiscalité est juste plus intéressante plus vous conservez votre contrat : 35% jusqu’a 4 ans, 15% de 4 à 8 ans puis 7,5% au-delà. Après 8 ans, chaque année, sans impôts vous pouvez retirer 4600 euros seul, ou 9200 pour un couple. Mais sachez que les prélèvements sociaux de 15,5% seront quoiqu’il en soit eux, à payer, mais depuis Juillet 2012, ils s’appliquent sur les intérêts de chaque année et non au solde.

Évitez les fonds avec garantie de capital. Tout d’abord, car la garantie totale de votre capital n’est jamais garantie. Il faut souvent lire les conditions générales de vente et non la plaquette. Ensuite, car ces placements se font par le biais de produits dérivés, souvent complexes et donc opaques. Inutile donc de vouloir croire en la possibilité d’investir en bourse sans risques.

A partir du moment où on vous propose plus que l’obligation assimilable du trésor, il y a forcément du risque et qui dit le contraire, ne vous dit pas tout.

Du coup parlons donc obligations. Car pour investir sans risque cela reste une alternative. Même si là encore le risque existe. Souvent il est très faible, mais jamais nul. Le risque de faillite existe toujours. Là encore plus le taux offert est fort, plus il doit être rapproché d’un risque supérieur de non remboursement au terme.
Les obligations peuvent être revendues avant leur maturité, si tel est le cas alors vous devez suivre l’évolution des taux d’intérêts. Puisqu’une baisse des taux d’intérêts fera monter la valeur de vos obligations sur le marché. Les intérêts perçus via les coupons sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Je ne vais pas trop parler des Sicav monétaires car leur taux depuis 2006 n’est pas attrayant du fait de la baisse inhérente des taux d’intérêts. Et là encore pas de miracles, si vous voulez du sans risques, les taux seront faibles.

Il y a également le choix d’investir sur des obligations convertibles. Lorsque la bourse baisse, vous êtes protégé avec les intérêts versés des obligations et lorsque la bourse remonte vous avez la possibilité de choisir de convertir vos obligations en actions de la société en question afin de profiter de la remontée des cours. A partir du moment où le taux de vos obligations convertibles est inférieur au taux des obligations classiques délivrées par la société, alors il vous faut convertir vos obligations en actions afin de profiter d’un rendement supérieur et d’un gain via la spéculation sur les cours de l’action.

Vous souhaitez de la performance

Pas de secrets, plus vous souhaitez de performance et plus votre risque sera grand. Maintenant il est également possible d’améliorer nettement le rendement de ses placements en limitant son risque.

Pour cela, le placement en actions est incontournable. Si vous investissez à long terme, depuis 1990, en moyenne les actions délivrent 8%, dividendes inclus de performance annuelle. Mais depuis 10 ans, la baisse et la volatilité des marchés ont dégoûté plus d’un épargnant. Mais petit à petit ils reviennent, mais aujourd’hui il convient d’investir en bourse en connaissance de cause si on veut bien investir, sinon autant directement acheter des Trackers qui refléteront les perspectives d’un indice où dans des fonds communs de placements pour laisser la gestion des positions à un professionnel des marchés. Tout dépends en fait, du temps que vous avez de disponible. Pour ceux qui souhaitent investir à long terme mais sans y passer trop de temps, ils peuvent sur le modèle du PEL, chaque mois, investir une somme prédéfinie, et cela sans se soucier de la tendance ni de se poser la question de savoir quand est le meilleur moment pour investir en bourse.

Si vous ne souhaitez pas investir en direct, il vous reste donc l’investissement via un contrat d’assurance vie en multisupport afin d’aller chercher plus que 4% de rentabilité mais également avec plus de risques inhérents au comportement de la bourse. Même fiscalité que pour le contrat mono support en euros. Vous pouvez choisir selon votre profil des fonds, dynamiques, équilibrés ou prudents. Attention à toujours bien vérifier ce qu’il y a à l’intérieur car ces fonds, prêt à investir sont souvent loin d’être les plus performants, à risque comparable.

Si vous cherchez encore plus de performance, vous pouvez utiliser un effet de levier vous permettant d’investir plus que votre capital. Evidemment le risque en est décuplé et il convient de savoir ce que l’on fait et d’avoir beaucoup de temps disponible. Ces effets de levier peuvent être utilisés via le SRD qui vous permet d’acheter ou de vendre à découvert jusqu’a 5 fois votre capital. Si vous souhaitez un levier plus important il faudra vous tourner vers les certificats, warrants et autres turbos ou CFD. Attention, non seulement vous pouvez perdre votre capital total, mais l’effet de levier implique de pouvoir perdre plus que vos capital et donc devoir de l’argent en plus…

On passe ensuite à l’immobilier. Lorsque le taux des crédits baissent, que les prix baissent, et que le nombre de transactions baissent, l’investissement locatif dans l’ancien devient attrayant. Mais comme toujours, les 3 règles d’or de l’immobilier, emplacement, emplacement, emplacement.

Si l’investissement dans la pierre ne vous plait guère, il est possible d’investir dans l’immobilier dit papier via des Société civile de placement immobiliers qui suivra la performance de l’indice de l’immobilier des professionnels puisque vous investissez dans un fonds d’immobilier de bureaux et de magasins. Une SCPI permet d’investir dans l’immobilier sans avoir les soucis inhérents à en être propriétaire.

L’or peut également permettre à votre portefeuille de dynamiser sa performance, où plutôt pouvait permettre car le futur est incertain. En effet, méfiez-vous de l’incroyable ascension de l’or ces dernières années, le haut de cycle n’est pas loin et les arnaques sans doutes nombreuses. Avant la hausse de ces 10 dernières années, les cours de l’or ont évolué d’une manière volatile et forte dans un sens comme dans l’autre puis plus rien pendant plus de 40 ans…Méfiez-vous donc des dix dernières années qui ne témoignent pas que l’or soit devenu un vrai placement. Si vous décidez de spéculer, pas de plus de 5% de votre capital.

Vous souhaitez réduire vos impôts.

Si vous souhaitez dynamiser votre performance tout en réduisant vos impôts alors optez pour le plan épargne action qui vous permettra d’exonérer vos plus values après 5 ans sauf prélèvements sociaux de 15,5%, obligatoires.

Le plan épargne entreprise est toujours intéressant mais attention à l’abondement et aux supports choisis. Il reste néanmoins un bon complément au PEA. LE PEE est bloqué sur 5 ans. Les gains sont exonérés d’impôts au bout de 5 ans mais toujours imputés de prélèvements sociaux de 15,5%. les titres sont exonérés d’ISF à hauteur de 75%.

L’art pour moi est la façon la plus simple et la plus agréable de réduire ses impôts. Ce placement est de plus accessible à tous, pas besoin d’être riche pour dénicher de bonnes affaires. Pensez bien à obtenir et conserver les justificatifs d’achat. En dessous de 5000 € à la revente, pas d’imposition de la plus value. Au-dessus il faudra pouvoir faire preuve du montant de l’achat, et payer des impôts à hauteur de 31,3% moins 10% par année de détention après deux ans. Si vous n’avez pas la facture, ce sera 5% de taxe sur le prix de vente.

Viennent ensuite le placement dans des fonds commun de placement dans l’innovation ou fonds d’investissement de proximité dont j’ai fait un article dernièrement et que je vous invite à relire pour avoir quelques idées. Attention de ne pas sauter là dessus juste pour réduire vos impôts, le risque doit faire partie de votre calcul.

Certains pourront ensuite, acheter une forêt, les prix ont augmenté de plus de 70% ces 10 dernières années. En sus de quoi, vous pouvez louer l’espace pour l’exploitation de bois ou la faire vous même. 1 hectare de forêt en France cela coûte entre 1000 et 12 000 euros selon les régions.
A l’achat vous avez une réduction d’impôt de 15% à partir de 5 hectares, plafonnée à 5700 euros, 11400 pour un couple. 18% également pour les dépenses pour rendre le bois de votre forêt exploitable, plafonnées à 6250, 12500 euros pour un couple. Le contrat de gestion lui sera plafonné à 2000 ou 4000 euros pour un couple.

L’investissement DUFLOT devrait entrer en vigueur le 1 er janvier 2013 pour remplacer le Scellier. Les conditions diffèrent tout de même. La réduction d’impôt serait répartie sur 9 ans et calculée sur le prix de revient du logement dans la limite de 300 000 euros par contribuable soit jusqu’au 54 000 euros d’impôts en moins sur 9 ans. Il faudra néanmoins investir dans des logements acquis neufs entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016.
Mais n’investissez pas dans l’immobilier pour la réduction fiscale, investissez avant tout, pour l’emplacement et la qualité du logement.

Si vous souhaitez favoriser la retraite, alors le PERCO, plan d’épargne retraite collectif sera la solution. Vous pouvez y investir votre intéressement ou y faire des virements volontaires dans la limite de 25% de vos revenus bruts. Votre argent sera immobilisé jusqu’à la retraite. La sortie ne se fait que de rares fois en une fois, si tel est le cas cela sera exonéré d’impôts, mais souvent le PERCO se sort en rente, et cela sera taxé à un taux chaque année qui sera fonction de l’âge du rentier.

Vous pouvez également acheter des terres agricoles dont les vignobles font partie et espérer un rendement allant jusqu’à 3%. L’avantage c’est que vos dividendes seront des bouteilles chaque année :-).

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
  • Prosper dit :

    Pour moi le placement à faire en 2013 est indéniablement un placement en bourse, et plus particulièrement un placement en ETF (tracker). Ce type d’investissement prend de l’ampleur en Europe depuis une dizaine d’année.
    Ils permettent d’investir sur des indices boursiers et ainsi de diluer le risque puisque l’investissement se fait sur un indice et pas une action isolée. Ils sont en outre meilleur marché que les actions classiques
    Voici un site très complet qui permet de s’éduquer sur les etf et d’élaborer une stratégie d’investissement en etf notamment grâce à leurs outils gratuits de backtest : http://www.etftracker.fr

  • Renier F dit :

    J ai plusieurs millions d eur a placer avec une rentabilite mensuelle.

  • Kantina dit :

    Bsr Julien,
    J’aimerais m’essayer à la bourse mais j’avoue que pour moi, comme pour beaucoup, c’est du charabia.
    Est-il possible d’avoir des explications et de l’aide simple à comprendre pour bien débuter ?
    J’ai fais la demande de conseils par mail mais je ne suis pas sur d’y comprendre grand chose.
    En vous remerciant, cordialement.

  • tout recevoir header
    >