Analyse CAC 40 : prévision bourse trading CAC 40 7 décembre 2018

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant

Bonsoir les Graphs,

3 séances et 3 gaps baissiers pour le CAC 40. On peut donc parler de capitulation ou sell off. Le gap baissier directement sous le double creux des 4890 points fait très mal au CAC 40. On semble également enfoncer facilement l’oblique descendante de long terme. Il faudra voir à la clôture demain hebdomadaire. Les acheteurs auront fort à faire pour sauver les meubles.

La zone des 4770-4730 est donc le prochain niveau de soutien. Sinon, à ce rythme on peut parler déjà de 4600-4550. on clôture presque au plus bas sur le CAC mais avec l’espoir de voir les US rebondir un poil pour nous permettre de souffler. Rien n’est moins sûr.

Le marché décide de pricer un scénario assez noir pour le moment et il vaut mieux éviter de se battre contre lui. Maintenant, l’excès baissier sera corrigé mais il faudra patienter et attendre que le calme revienne, permettant de construire une configuration plus exploitable et moins volatiles.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

A ce stade, outre des rebonds techniques de très court terme, les vendeurs ont donc la main et une main très fort sous 4900 points.

On peut jouer à faire le zig zag, où aller chercher directement sous 4730, la zone des 4600 qui ne parait dorénavant, plus très loin.

Maintenant, on peut penser que le marché exagère. On a le droit de le penser mais on évite de prendre trop de risques à le “jouer”. En effet, si le marché décide de broyer du noir et de pricer donc le scénario du pire, avec récession, inversion de la courbe des taux, hausse du dollar, baisse du pétrole, et regain sur le front de la guerre commerciale. C’est bien qu’on est en droit de penser si on est contrarien, que les probabilités que tout cela se déroule ces prochaines semaines est un peu trop surfait.

N’allons pas contre le marché. Mais ayons dans un coin de la tête, qu’il suffira que les entreprises publient des chiffres certes en stagnation ou légère baisse mais prouvant qu’on n’a un peu trop anticipé la fin du monde, pour avoir de vif rebonds sur fond de valorisations attrayantes.

Souvenez-vous que le marché a cette capacité de décider de voir le verre à moitié plein ou vide.

Aujourd’hui on décide de voir le verre à moitié vide en se disant que l’économie se retourne, que cela va être la crise. Mais demain, on pourra se dire, que du coup, la FED ou la BCE vont conserver des taux bas encore longtemps et que donc la crise de liquidités n’arrivera peut être pas tout de suite.

Souvenez-vous toujours que le marché a cette capacité de retourner sa veste rapidement. Et de passer d’un stade “on jette le bébé avec l’eau du bain” à un stade, c’est pas cher et les chiffres sont moins pires qu’attendus.

Au final tout est question de confiance. Si le marché vend les bonnes nouvelles, ce n’est jamais bon. Mais un marché qui ne vend plus les mauvaises, c’est cela le signal recherché pour y revenir.

Ce sera cela qu’il faudra donc observer. Le retour de la confiance, de l’espoir du marché avant d’y revenir.

Avant d’entrevoir un rebond technique il faudra franchir 4810 points. et très certainement donc construire.

Si on veut jouer les conspirateurs, on peut également se dire que le marché avait besoin de créer une capitulation en rompant l’espoir de rallye de fin d’année. De manière à faire sauter les stops et récupérer des valeurs encore plus à la casse. Puis les analystes après avoir abaissés tous leurs perspectives, vous expliqueront après le rebond, que c’est normal car les valorisations sont attrayantes…

Je mets un graphique en hebdo même si la semaine n’est pas terminée, histoire de prendre le recul nécessaire


Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

A propos de Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-moi sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Partagez votre avis et laissez un commentaire:

14 Partages