Menu

Bourse: 5 façons de bien choisir un tracker

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Les ETF ont vraiment pris leur essor ces quelques dernières années en Europe et notamment en France, alors qu’Outre Atlantique ils existent depuis 1993. Le premier Tracker suivait le S&P 500 et eu un grand succès ce qui permit ensuite de lancer des trackers sur les autres indices américains dow jones et Nasdaq en tête. Depuis leurs débuts, les trackers permettent maintenant d’investir sur de multiples sous-jacent, des matières premières, des indices, en passant par les paniers de valeurs (secteurs) ou encore des devises. Cependant les Trackers se multiplient et il devient difficile et délicat d’en choisir un , surtout qu’ils sont loin de se valoir en qualité. Le revers de la médaille d’une telle croissance de ces produits dérivés réside dans le fait que certains d’entre eux  sont liquidés (retirés de la cotation), surtout du au fait que plus il y a de trackers sur le marché et plus la plupart d’entre eux n’attirent que peu d’intérêt et d’achats.

Alors comment trouver le Tracker le plus profitable et le mieux adapté à votre portefeuille.

Car il s’agît bien de diversifier votre portefeuille.

Le choix est grand dans le monde des trackers, il y a plus de 700 trackers aux Etats-Unis et en Europe on se rapproche des 300 ce qui représente un capital supérieur à 500 milliards d’euros.

Si les trackers fonctionnent bien auprès des investisseurs, cela favorise donc sans cesse de nouvelles sorties de la part des banques pour ramasser de nouveaux frais, le tracker comme tout produit de type vache à lait attire donc la concurrence, et les banques se font donc concurrence en sortant des produits différents pourtant sur le même sous-jacent, le produit dérivé voulu simple à la base, qui a fait son succès, se complexifie donc de plus en plus.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Certains trackers sont maintenant basés sur des sous- jacent très spécifiques, notamment les futures ou encore sur des tendances qui peuvent au final se perdre, le tracker devient de plus en plus un produit dérivé qui augmente le risque au contraire de son but premier (attention à l’effet dollar et à l’effet rollover, on est souvent très loin de répliquer le sous-jacent de référence).

Alors comment s’y retrouver aujourd’hui dans une liste de produits qui ne cesse de s’allonger ?

Comment être certain de choisir le bon tracker dans le choix considérable qui s’offre à nous ?

Premièrement, il est important de faire un investissement viable, le tracker c’est avant tout pour le bon père de famille. Ils ‘agît de sécuriser une partie de votre épargne, si vous la sécurisait c’est justement car c’est une partie de votre épargne dont vous n’avez pas besoin à court terme mais surement vous en aurez besoin d’ici cinq ans , pour acheter une maison ou encore payer les études de vos enfants.

Parceque vous n’avez pas besoin de cet argent à court terme, vous devez éviter de le mettre sur un livret A, mais parceque vous savez que vous en aurez besoin à moyen terme, vous vous devez de l’investir de façon à conserver votre capital, le tracker semble donc le meilleur choix.

Alors comme lorsque vous achetez une action, la liquidité du titre est importante, pour un tracker la première chose à regarder sera le niveau de capitalisation du tracker, plus cela est élevé et plus vous regardez un tracker qui est beaucoup acheté sur les marchés, un tracker suivi par beaucoup d’investisseurs c’est une garantie supplémentaire que le produit est bon et surtout que vous pourrez le revendre facilement.

Surtout cela vous permet d’éviter des spreads énormes, un spread sera le delta qui existe entre le premier acheteur et le premier vendeur, ainsi comme pour une action un tracker qui fait du volume d’échange et possède donc une importante capitalisation amènera déjà une sécurité supplémentaire quant à sa liquidité et à votre possibilité de vendre et retirer votre investissement pour un imprévu par exemple.

Il sera ensuite important d’identifier sur quel sous- jacent votre tracker se base, bien connaître le sous-jacent vous permettra d’apprendre à diversifier votre portefeuille. Plus le sous-jacent possède une forte capitalisation et est liquide sur le marché, plus cela favorisera la liquidité et les volumes d’échange sur le tracker et donc vous apportera une garantie de pouvoir sortir vite.

Le volume c’est la transparence, évitez d’acheter des trackers basés sur des sous-jacent peu liquide, les trackers seront peu liquides, et les spreads importants, votre investissement sera à risque car le sous-jacent sera à risque et surtout obscur car au final peu tarderont la valeur et encore moins le tracker, les manipulations ne sont donc que plus aisées.

De plus sans liquidités vos ordres stops de vente automatiquement seront inefficaces. Le meilleur conseil réside donc dans l’achat d’un tracker qui réplique un indice ou un panier de valeur dont vous connaissez l’industrie, ça vous permettra de juger correctement l’attrait du tracker.

Alors que la plupart des trackers répliquent exactement leur indice de référence, ce qui est le but même du produit, de plus en plus de trackers ne suivent plus exactement leur indice, on appele cela des erreurs de trackings et bien évidemment cela sera toujours en votre défaveur.

Ainsi l’indice de référence sur performera le tracker en permanence. Pensez donc toujours à vérifier que le graphique de votre tracker et à le comparer avec son indice de référence. Vous pourrez ainsi apprécier sa marge d’erreur et cela vous aidera dans votre choix final.

Achetez toujours le tracker qui est sortie le premier.

Vérifiez toujours les dates de sortie des trackers. Comme l’environnement est concurrent, beaucoup de trackers utilisent le même sous-jacent, ils sont donc souvent identiques en apparence, mais pensez bien que souvent la première banque à avoir sortie un tracker sur un indice en particulier sera aussi celle-qui aura attirée le plus d’investisseurs sur ce tracker, il y a donc fort à parier que c’est le premier tracker sur le marché qui offrira la meilleure liquidité et le meilleur volume quotidien.

Ainsi avant de choisir votre tracker, vérifiez toujours le niveau de capitalisation de celui-ci

Le volume quotidien échangé ainsi que la marge d’erreur dans la réplication de l’indice de référence. Enfin pensez à vendre vos trackers avant qu’une banque décide de ne plus les coter, parfois la banque mettre plusieurs semaines à vous reverser votre capital sur un autre compte, ça peut vous faire louper d’autres opportunités.

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.