Comment protéger son argent avec une stratégie simple

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Suite à un message de David, j’ai décidé de faire un article pour y répondre afin que cela profite à chacun et que l’on puisse débattre de l’ordre stop loss, qui est à la fois une protection et un fléau. Oui le stop loss c’est souvent à double tranchant, il faut donc apprendre à le manier avec précaution. Premièrement, rapellons qu’un ordre stop loss, est un ordre de bourse que vous pouvez passer après avoir acheté des actions. Cet ordre est un ordre dit automatique, il ne se déclenche que lorsque le cours précisé est atteint par l’action, l’ordre se transforme dès lors en ordre à tout prix de vente. La première utilité de l’ordre stop loss, comme son nom l’indique c’est de couper vos pertes de manière automatique au-dessous d’un certain prix de l’action même si vous n’êtes pas devant l’ordinateur. Il peut également vous servir pour prendre vos gains et les sécuriser. Ainsi ce sera un ordre stop-win. Après avoir acheté une action, celle-ci monte, vous souhaitez sécuriser vos gains tout en ne vendant pas tout de suite si jamais l’action continue de monter, vous placez toujours un ordre de vente à seuil de déclenchement mais cette fois si, comme le prix sera supérieur à votre prix de revient, ce sera un stop win. Une stratégie applicable donc est de remonter votre stop win au fur et à mesure que l’action monte, pour accompagner la hausse tout en vous protégeant contre tout retournement de la tendance.

Sur le papier c’est donc un outil magique, surtout pour celles et ceux qui travaillent et qui ne peuvent pas lancer leurs ordres en direct.

Oui mais voilà, c’est un outil qui peut plus vous couter que vous sécuriser au final. Notamment parceque la difficulté première c’est de bien choisir le prix de son seuil de déclenchement. Combien de fois votre ordre s’est déclenché alors que le titre n’a pas dévissé et est remonté par la suite. Mais surtout il ne faut jamais oublier que votre ordre à seuil est à un ordre qui une fois déclenché est un ordre à tout prix, il se vends donc au premier vendeur qu’il trouve en contrepartie. Imaginez donc un titre dit illiquide, c’est à dire que le carnet d’ordres est vide, avec très peu d’acheteurs, mais surtout de gros écarts dans les prix d’achats et vous comprenez qu’un ordre à seuil ne peut et ne doit être utilisé que sur des actions liquides, avec suffisamment de monde dans le carnet d’ordres.

En ce sens, à part quelques valeurs de l’eurolist C qui sont suffisamment liquides, contentez-vous de placez vos ordres stops loss uniquement sur les valeurs éligibles au SRD donc majoritairement de l’eurolist A. Il s’agit en effet des valeurs les plus liquides de la cote parisiennes, il y a des exceptions mais globalement vous éliminerez donc le problème de la liquidité pour passer vos ordres à seuil de déclenchement.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

MA FAÇON DE VOIR L’ORDRE À SEUIL DE DÉCLENCHEMENT

En fait ma stratégie au niveau du stop loss, c’est que même s’il se déclenche je vends, certes, mais je ne passe pas sur un autre titre pour autant. L’erreur, c’est justement d’acheter une action, de la voir décoller, de placer un stop loss , de le remonter, pour en faire un stop win, puis en fait à la première consolidation ce stop win s’exécute,et là de commencer à regarder d’autres actions à acheter. Très souvent une hausse ne se fait pas en une seule fois, il y a plusieurs mouvements, tout dépend de la force du mouvement. Concrètement sur Nicox, on pouvait observer que le titre naviguait dans un range très court depuis des mois, on avait d’ailleurs déjà fait deux trades dessus, mais je continuais à l’observer de très près car la pression sur le titre grandissait dans un trading range rectangle. La sortie haussière devait donc permettre de mettre en place une poussée haussière.

La stratégie consistait donc à utiliser une variante l’ordre stop. En général on l’utilise à la vente pour protéger son capital. Moi, j’apprécie l’utiliser aussi à l’achat, pour acheter de manière automatique une action dès qu’elle dépasse un certain prix. En effet dès qu’une action franchie un prix, je considère qu’elle rompt le trend, et passe en signal d’achat, je place donc des ordres automatiques d’achat au-dessus de certains niveaux. Là encore c’est à double tranchant, car si vous ne positionnez pas correctement le prix, vous pouvez au final acheter cher un titre qui ne valide pas de signal d’achat. il faut donc observer avec attention quel est le niveau de prix que le titre n’arrive pas à franchir depuis des jours voir des semaines, et identifier un écart type qui sera votre marge d’erreur comme j’avais pu l’expliquer via un article sur archos pour se positionner à moindre risque.

Une fois que vous avez acheté, et que les cours s’envolent, directement vous pensez à vendre. Mais c’est là une erreur, car c’est avant d’acheter que votre plan doit être défini et non pendant. Sans plan vous prenez le risque d’être guidé par vos émotions et de faire n’importe quoi qui plus est sur une valeur spéculative comme Nicox, ou sans nouvelle il faut plutôt la trader qu’être un investisseur.

Or un titre comme nicox, sans nouvelles, c’est la pure technique qui l’emporte, et c’est pour cela que sur une journée elle peut faire 10% voir plus, sans pour autant qu’il y’ait une raison, les premiers acheteurs font se déclencher les autres qui surveillent le titre, il faut savoir que le titre est au srd également, et la hausse alimente ainsi la hausse. Après la première poussée, en général je vends si le premier appui haussier  est rompu par la suite, pour moi la dynamique type poussée haussière est rompue, et c’est donc déjà l’heure d’une consolidation très court terme. Pour autant je n’abandonne pas le titre, je m’y intéresse même encore plus, car c’est la deuxième poussée qui en général offre le meilleur rendement pour un minimum de risque.
Je rentre également souvent en deux fois sur mes titres, 50/50 pour lisser le risque. Mes points d’entrée sont symbolisés par les ronds verts. Ainsi première rentrée sur rupture d’une oblique descendante mais surtout j’avais déjà en place depuis plusieurs jours un ordre d’achat à seuil de déclenchement sur 2,289 euros. Ma conclusion était que le passage de ce niveau symboliserait un signal d’achat étant donné que depuis plusieurs semaines le titre Nicox était incapable de le dépasser. Comme je n’aime pas bloquer mon capital, au risque de louper un peu de rendement, j’aime rentrer dans des positions qui deviennent actives.
Ensuite Nicox est une valeur spéculative est cela fait toute la différence d’avec une autre valeur de l’eurolist A par exemple. La stratégie d’achat est tout à fait applicable, mais c’est la stratégie de stop loss qui est quasiment impossible. Pour la vente, j’utilise une stratégie de stop loss, que je positionne souvent juste en dessous, d’un niveau qui a permis de prendre appui pendant la poussée, je les symbolise par des encadrés rouges sur le graphique. C’est la stratégie que j’utilise en règle générale sauf sur des valeurs spéculative, ou je préfère largement passer des ordres de vente à cours limité, parceque cela secours bien trop le cocotier, et que je trouve dommage sur des mouvement purement spéculatifs comme celui-ci de rentrer et puis d’éteindre le pc.
La sortie s’est donc faite sur les 2,449 euros. puis cassure de deux trend baissiers en orange, qui me permettent de déclencher mes deux ordres d’achats suivants pour jouer la deuxième poussée. On prends rapidement appui sur le niveau de résistance qui avait lancé la consolidation profonde de la première poussée sur les 2,47, ce sera donc mon second ordre de vente en stop en général sur une valeur de l’eurolist A. Là sur nicox, j’ai passé un ordre de vente à cours limité 2,569 euros devant le zig zag trop poussif dans cette zone.
Pour un investisseur : la stratégie commence donc de la même manière que pour un trader, la position se prends sur achat à seuil de déclenchement sur rupture des 2,29 euros, s’il était devant l’ordi il pouvait même prendre la position sur les 2,24, mais admettons que non. Là la position se prends en une seule fois sur rupture des 2,29 donc qui lance le principal signal d’achat. Quand l’investisseur rentre chez lui le soir, et voit son ordre exécuté, il doit tout de suite placer un ordre stop loss. A ce moment là, la vraie question est de savoir quel est l’horizon de placement sur Nicox, pour quels objectifs sans oublier le risque inhérent à ce type de valeur, très volatile quand les volumes sont là. Le stop ne doit donc pas être trop près de la valeur pour ne pas se faire exécuter alors que la manne acheteuse est toujours là mais à la fois pas trop loin, pour ne pas se prendre un risque de violent retournement. D’où la criticité de placer un ordre stop. L’investisseur est donc rentré sur 2,29, point de retournement à la hausse de la tendance. En cela un pullback est possible, placer l’ordre stop sur ce niveau serait donc risquer de se faire sortir alors même que l’action n’invalide pas le signal d’achat. Dans un premier temps le stop doit donc se placer sur les 2,27 euros, on utilise pour cela la figure de préparation à la hausse, celle qui a permit de préparer la rupture des 2,29 euros. On prends dès lors le dernier support de cette figure, soit 2,27 donc 2,269 euros.
Puis alors que la valeur s’envole, la deuxième poussée se fait sur un autre niveau, les 2,31 euros, on remonte donc le stop sur ce niveau pour le transformer en stop win.
Mais il convient d’observer autre chose d’important; c’est dans la première poussée, comme dans la phase de consolidation intermédiaire avant la seconde poussée, un niveau fût très travaillé, la zone 2,355-2,373 euros. On peut donc en tant qu’investisseur se permettre de remonter son stop sur ce niveau, son nouveau franchissement à la baisse mettrait en effet toute la construction haussière des deux poussées en vrac, c’est donc notre point de sortie au moindre risque tout en laissant vivre le titre.
En cela lorsque l’on achète une valeur spéculative avec une espérance de gain grande, c’est qu’il faut accepter que le risque de perte soit grand également. Donc, soit on décide de sortir quand la première poussée est achevée en souhaitant re-rentrer sur consolidation. Soit on conserve la position mais avec un stop large. Quand j’ai proposé le stop à 2,32 euros, c’était justement pour protéger la première poussée, mais pas pour sortir du titre et puis passer à un autre. En fait graphiquement les 2,32 étaient importants à conserver, ce niveau pivot était donc intéressant à conserver à la clôture, s’il fût enfoncé en séance, le titre Nicox a néanmoins démontré une volonté haussière en les conservant, avec beaucoup d’échanges sur ce niveau, c’est pourquoi c’est le niveau sur lequel je suis rentré par la suite.
En fait on voit que pour un investisseur ce n’était pas le niveau de stop idéal comme j’ai pu en parler ci-dessus, on voit donc par la toute la difficulté de bien placer ses ordres mais c’est savoir ce que l’on attends qui permet de les placer souvent au mieux, ainsi chacun peut placer ses ordres stops d’une manière différente car leur horizon de placement ou encore leurs objectifs sur la valeur seront différents.
Il y a donc deux stratégies possibles. Soit on est un investisseur, et on laisse donc des ordres stops assez éloignés des cours, pour laisser vivre le trade. Soit on est court terme, et on va donc passer beaucoup d’ordres sur une même action pour tenter de capter le maximum de rendement. Ainsi prendre ses bénéfices sur une première poussée, tout en surveillant le titre pour se replacer pour une éventuelle deuxième poussée. Ce qu’il faut c’est savoir ce que l’on veut, quels sont nos objectifs. Le problème de dire je veux gagner 10% par mois, c’est que l’on se met une pression inutile.
A trop vouloir gagner, on finit par être gagne petit, et on vends vite ses positions dès qu’elles sont en gains. Ce qui fait au final beaucoup de boulot. Parceque dès qu’on a raison sur un trade on le vends, pour tout de suite rechercher une autre valeur où se positionner. Or souvent, on connait parfaitement déjà une valeur, parcequ’on l’a beaucoup étudiée et à la moindre hausse on l’abandonne pour acheter une valeur que l’on connaît beaucoup moins bien. C’est dommage je trouve et le pire c’est que souvent on loupe sur la première action de fortes poussées haussières. La stratégie sur Nicox que j’ai donc appliquée

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
tout recevoir header
4 Partages
>