Comprendre les marchés financiers : Introduction

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant

Les instruments financiers sont des titres cessibles et négociables. Le vendeur transfert la propriété du titre à l’acheteur. L’acheteur paie le prix du titre au vendeur. Le prix du titre est négocié entre l’acheteur et le vendeur. L’existence d’acheteurs et de vendeurs pour un même titre définit un marché pour ce titre.

Les titres sont vendus pour la première fois

Le vendeur est l’émetteur des titres. La vente de nouveaux titres lui permet de lever des capitaux auprès des investisseurs (à capacité de financement) et de satisfaire son besoin de financement. On parle d’opération du marché primaire (marché du « neuf »).

Des titres déjà émis sont revendus


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Les porteurs de titres se désengagent de leur investissement en cédant leur place à d’autres investisseurs sans contraindre l’émetteur à détruire du capital (et perdre les financements correspondants).  On  parle  d’opération  du marché  secondaire (marché de « l’occasion ») qui correspond à une réalloca3 tion,

entre les investisseurs, des titres émis.

Les instruments de base

Titre de capitalTitre de créance
Durée de vieindéterminée

déterminée

Statut du porteurpropriétaire

créancier

Rémunération périodique

Résultats nets

(distribué / mis en réserve)

Intérêts (ou coupons)
Rémunération résiduelle

± value de cession

Ou quote-part de l’Actif net

Remboursement du nominal avec ou sans prime
Traitement fiscal pour l’émetteurLa rémunération périodique est payée après impôt sur les sociétés (part du résultat net)

La rémunération périodique est payée avant calcul de l’impôt sur les sociétés (charge)

Paramètres conditionnant l’appréciation de la rémunération du titre

Taux sans risque

Niveau de risque économique et financier

Rémunération du risque et aversion au risque

Taux sans risque Maturité de l’emprunt Risque de défaillance
Autres paramètres

Effet taille

Modèle de croissance des bénéfices

Échelonnement des rémunérations dans le temps (sensibilité etduration)          4

Le marché du titre correspond à

un marché de gré à gré si les transactions prennent la forme d’un contrat d’échange personnalisé reposant sur une relation de confiance entre l’acheteur et le

vendeur,

un marché organisé si son fonctionnement s’appuie sur une chambre de compensation pour garantir la bonne fin des transactions (règlement/livraison) et permettre

une standardisation du processus d’échange (et des titres échangés) contribuant à améliorer la liquidité du marché.

Un marché organisé est réglementé s’il

répond à un ensemble de conditions en matière  de  fonctionnement,  d’admission des valeurs et de diffusion (Directive Européenne sur les marchés d’instruments financiers

MIF du 21 avril 2004).

Dans le cas contraire, on parle de

marché     organisé mais     non réglementé.

Entre les deux, c’est-à-dire s’il existe un   certain   nombre   de   conditions mais qui sont plus souples que celles caractérisant un marché réglementé, on  parle  de

 marché  régulé mais non réglementé.

En tant que composante du système financier,les marchés d’instruments financiers doivent assumer les fonctions suivantes:

Fournir des mécanismes de transfert des ressources économiques dans le temps et dans « l’espace ».

Fournir des mécanismes de règlement et de compensation pour faciliter les transactions

Fournir un mécanisme de mise en commun des ressources et de répartition du capital des entreprises (économie de pooling)

‰ Fournir des mécanismes de gestion des risques

Ces fonctions continuent de conditionner l’évolution et les mutations des structures et du fonctionnement des marchés.

Transfert dans le temps

Vente d’un titre :  l’émetteur (marché primaire) ou le porteur (marché secondaire)

dispose aujourd’hui de ressources dont il a besoin

L’acheteur, en échange des ressources qu’il apporte au vendeur, reçoit un droit sur des flux de rémunérations futures.

Transfert dans l’espace

Les  capacités  de  financement  des  acheteurs  sont  réparties  entre  plusieurs besoins de financement.

Ces besoins sont financées par des capacités de financement d’origines diverses

Activités post-marché.

La qualité du système de règlement et livraison garanti la bonne fin des transactions (pas de défaillance de l’acheteur ou du vendeur). Elle s’appuie sur le

rôle des intermédiaires membres du marché.

La compensation réduit les flux de trésorerie (et donc les erreurs et les risques de défaillance) en permettant aux participants au marché de ne régler que le

solde de leurs opérations (achats et ventes)

Le rapprochement des entreprises entre elles (fusion, acquisition) est facilité par le ramassage en bourse, les procédures réglementées d’Offre Publiques d’Achat (OPA) et,

surtout, l’Offre Publique d’Echange (OPE).

Les parts d’OPCVM permettent aux investisseurs d’accéder à des portefeuilles optimisés qu’ils ne pourraient construire autrement.

Le vendeur d’un titre transfert à l’acheteur les risques attachés aux flux de rémunérations futurs.

En comparant le prix du titre avec ses flux de rémunérations futurs, on détermine la rentabilité du titre. Cette rentabilité compense les risques supportés par le porteur du

titre.

Les risques sont partagés entre tous les porteurs d’un même titre.

Une part d’OPCVM représente un risque différents des risques attachés à chaque titre inclus dans ce portefeuille (la diversification élimine les risques spécifiques aux titres

et ne conserve que les risques communs à tous les titres).

L’existence de marchés dérivés permet de se couvrir contre les risques d’un titre sans être obligé de le vendre.

Les  échanges  sur  le  marché  ré-évaluent  en  permanence  le  prix  du  titre  en fonction des informations existantes (information passée, présente, anticipée, bonnes ou

mauvaises surprises non anticipées, information privée).

Les  prix  s’ajustent  à  la  hausse  ou  à  la  baisse  pour  refléter  la  capacité  de l’entreprise à générer la rémunération exigée en compensation des risques supportés.

Les prix créent une « hiérarchie » des entreprises, au sein d’une même classe de risque et entre les classes de risques, en fonction de leur performance (capacité à générer des

rémunérations futures).

Un changement de comportement des investisseurs vis-à-vis du risque modifie la rémunération exigée pour supporter des risques. Une hausse (baisse) des rentabilités exigées fait

baisser (augmenter) le prix des titres même en l’absence

Les porteurs d’un titres délèguent au dirigeant de l’entreprise émettrice la gestion des ressources qu’ils lui ont confié.

Comment le dirigeant est-il incité à agir au mieux des intérêts de ceux qui lui ont confié cette mission?

S’il existe différentes catégories de porteurs (actionnaires, obligataires, etc…), est-ce que le dirigeant agit de manière à respecter ses engagements vis-à-vis de chacun ?

Les porteurs doivent-ils surveiller et contrôler le dirigeant ? Quel en est le coût ? Comment le dirigeant peut-il rassurer ses apporteurs de capitaux ?
d’information sur ce titre.

bourse

Ce qui a changé dans la structure de la cote  en France …

L’Eurolist d’Euronext est un marché réglementé unique classant les sociétés cotées par   ordre   alphabétique.   Ces   sociétés   sont   cependant

distinguées   par   leur Capitalisation Boursière:

Premier marché ou

main market

Second marché ou parallel market

Nouveau Marché Compartiment spécial

Eurolist

Compartiment A Compartiment B Compartiment C

Compartiment C               Compartiment B              Compartiment A

Petites valeurs                         valeurs moyennes                   grandes valeurs

<150 millions €                              > 1 milliard €

Conditions d’admissionEurolistAlternextMarché Libre
Diffusion minimum de titres dans le public25% de titresOu  5%  minimum  du capital représentant au moins 5 M€Au moins 2,5 M€Pas de minimum
Historique des comptes3 années de comptes certifiés+derniers comptes semestriels certifiés si l’admission plus de 9 mois après la clôture2 années de comptes+ derniers exercice certifié et comptes intermédiaires si admission plus de 9 mois après la clôture2 années de comptes si l’ancienneté le permet
Normes comptablesIFRS obligatoireFrançaises (IFRS non obligatoire)Françaises
Information financière

Comptes annuels et semestriels audités, CA trimestriel publié au BALO

Comptes annuels audités et semestriels non audités publiés sur le site de la société et sur alternext.com

Uniquement l’information définie par le droit des sociétés

Franchissements de seuils à déclarer

5%, 10%, 20%; 33%,

50%, 66% du capital et/ou des droits de vote

50% et 95% du capital

aucun

Mode de cotationContinu de 9h à 17h30Ou Fixing à 10h30 et 16hContinu de 9h à 17h30Ou Fixing à 15h30Fixing à 15h
Décision d’admissionConseil d’administration d’EuronextConseil d’administration d’EuronextEuronext dispose23d’un droit d’opposition

Alternext est un marché régulé mais non réglementé, créé le 17 mai 2005 et « taillé sur mesure » pour les PME. L’introduction d’un émetteur sur Alternext

nécessite le recours à un listing sponsor.

– 37 Sociétés introduites au 22 mai 2006 (environ 2 milliards €) Montant moyen des capitaux lévés depuis 01/06 : 9,5 millions € Chiffre d’Affaires moyen : 18,6 millions €

– L’extension d’Alternext à Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne est prévu en 2007.

Son Concurrent direct:   Alternative Investment Market « AIM » de Londre (2200 sociétés)

Le marché Libre est un marché organisé mais non réglementé correspondant à un moyen  de  diffusion  et  de  confrontation  des  ordres  d’achat  et  de  vente

sur  les instruments financiers qui y sont inscrits (à la demande de l’émetteur ou simplement d’un actionnaire si l’émetteur ne s’y oppose pas) . Les émetteurs ne sont

con2tr2aints qu’en cas d’appel public à l’épargne.

L’autorité de tutelle est l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) : organisme public indépendant regroupant les missions assurées jusque là par le CMF (Conseil

des Marchés Financiers) et la COB (Commission des Opérations de Bourse).

Sa mission est de protéger les investisseurs tout en permettant de  à l’industrie des services financiers de se développer.

Elle règlement et contrôle l’exercice des Services d’Investissement* [ réception d’ordres pour compte de tiers, exécution

d’ordres pour compte de tiers, négociation pour compte propre, gestion de portefeuille pour compte de tiers, prise ferme et placement]et le Conseil en Investissement

Financier.

Elle édicte les règles de bonne conduite des Prestataires de Services d’Investissement (PSI) et des Conseillers en Investissements Financiers (CIF) et en surveille la bonne

application. Elle exige pour cela un responsable de la conformité (déontologue) et du contrôle interne dans les Sociétés de Gestion, ou un responsable de la conformité pour les

services d’investissement (RCSI) au sein des autres PSI, auquel elle délivre la carte professionnelle après examen.
L’AMF est composée d’un collège de 16 membres et d’une commission des sanctions de 12 membres qui s’appuient sur 320 collaborateurs.

Son rôle : réglementer, autoriser, surveiller et sanctionner

•           l’ensemble des opérations financières portant sur des instruments financiers placés par Appel Public à l’Epargne (elle veille à ce que les émetteurs publient,

dans les délais, une information complète et de qualité, délivrée équitablement à l’ensemble du marché)

•           les OPCVM et autres produits d’épargne collective (vérifie la                    qualité         de l’information diffusée pendant toute leur durée de vie)

•           les marchés et leurs infrastructures (entreprises de marché, règlement-livraison, dépositaire central, chambre de   compensation)

•           les   professionnels   (elle   agrée   les   Sociétés   de   Gestion,   approuve   le programme des autres PSI lorsqu’il est relatif au service de gestion pour

le compte de tiers, donne son avis pour un agrément auprès du CECEI pour l’exercice des autres services d’investissement).

Le règlement et la livraison des titres

Les marchés d’Euronext ont adopté le principe de la négociation au comptant : le règlement  et  la  livraison  des  titres  sont  effectués  en  J

+3                entre  intermédiaires représentant  le  client  acheteur et     le client vendeur (J est  la  date  du  transfert  de propriété, date de la transaction entre

les deux clients).

Cependant, pour certaines valeurs de l’Eurolist d’Euronext-Paris, les intermédiaires peuvent proposer (non obligatoire) à leurs clients un Service de

Règlement Différé (SRD).L’ordre (achat ou vente) SRD d’un client est exécuté au comptant par son intermédiaire (le vendeur ou l’acheteur en contrepartie n’est donc pas

contraint à un règlement et une livraison différés).

L’achat SRD suppose donc pour l’intermédiaire de faire l’avance du montant de la transaction. La vente SRD suppose donc le prêt des titres par l’intermédiaire.

Ce service fait l’objet d’une commission mais la tarification est libre.

Autres caractéristiques :

• règlement en fin de mois du solde des opérations d’achat et vente SRD effectuées par un même individu ;

• possibilité pour le client de demander (jusqu’au 5ème  jour de bourse avant la fin du mois boursier) à son intermédiaire la prorogation de la position à la fin du mois

suivant.

Les intermédiaires membres du marché

Ils ont la responsabilité de l’accès à la plateforme de négociation du marché: tout investisseur ou intermédiaire non membre a l’obligation de passer par un membre du marché

pour entrer un ordre et en suivre l’état jusqu’à son exécution, son expiration ou son annulation.

Statut des membres de marché sur Euronext :

Membres négociateurs

Broker (courtier)  : exécution d’ordres pour le compte de tiers (investisseurs ou autres membres)

Dealer (contrepartiste) : négociation pour compte propre exclusivement

Broker-dealer : l’intermédiaire « aide » le client à trouver une contrepartie ou assure lui-même la contrepartie face au client.

Membres compensateurs

Chaque membre négociateur doit utiliser les services d’un agent compensateur

négociateur-compensateur  (self  clearing) :  le  membre  négociateur  assure  la compensation de ses propres opérations

compensateur   multiple   (general   clearing) :   assure   la   compensation   des opérations de plusieurs membres négociateurs

bourse


Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

A propos de Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-moi sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Partagez votre avis et laissez un commentaire: