Economie classique de Smith à Ricardo

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Les auteurs classiques de l’analyse économique justifient les échanges internationaux au nom de l’allocation optimale des ressources au niveau mondial.

En effet, l’analyse des relations économiques internationales répond à la même problématique que celle développée dans un cadre national : comment satisfaire un maximum de besoins avec des ressources limitées.

1 / La théorie des avantages absolus :

A / La théorie d’Adam Smith :

Adam Smith, dans son ouvrage intitulé ” La recherche sur la nature et les causes de la richesse des Nations ” intègre son analyse des échanges internationaux dans son analyse globale du fonctionnement de l’activité économique. Il se fonde donc sur les même principes (liberté individuelle, recherche du profit, concurrence) pour inciter les Etats à se spécialiser sur les productions sur lesquelles ils bénéficient d’un avantage absolu.

La notion d’avantage absolu : Du fait notamment de dotations initiales en ressources naturelles favorables, ou d’une avance technologique, les pays disposent d’un certain nombre de secteurs d’activité pour lesquels ils bénéficient d’un avantage absolu, c’est à dire pour lesquels les entreprises nationales produisent à un coût de
production inférieur à celui d’une entreprise étrangère.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Le principe de spécialisation :
En conséquence, chaque nation doit chercher à se spécialiser dans les secteurs d’activité pour lesquels elle dispose de cet avantage absolu.

Ceci signifie que les facteurs de productions ne servent pas à produire l’ensemble des biens et services nécessaires à la satisfaction des agents économiques nationaux mais doivent être concentrés sur un nombre limité de biens et services ou la nation possède un avantage comparatif en terme de coût de production.

La division internationale du travail :
De ce fait, si cette spécialisation se met en place entre les différentes nations participant aux échanges internationaux, il se crée ainsi une division internationale du travail fondée sur les avantages comparatifs dont dispose chaque nation à un moment donné.

Cette division internationale, non seulement favorise une allocation optimale des ressources au niveau mondial, mais en plus est favorable pour l’ensemble des
nations participant aux échanges.

Constat :

La spécialisation permet d’accroître la production mondiale de biens et services pour une consommation constante de facteurs de production et permet alors de satisfaire un plus grand nombre de besoins.

David Ricardo reprend ce concept mais ne se situe plus dans le cadre des avantages absolus mais dans le cadre des avantages relatifs.

2/ La théorie des avantages relatifs :

David Ricardo applique l’approche d’Adam Smith à une situation ou un pays dispose d’un avantage absolu dans tous les domaines de production. Selon Adam Smith, cette situation conduirait à ce que le pays le plus compétitif produise l’ensemble des biens de production. Hors, la réalité est différente. David Ricardo en cherche donc les raisons et tend par la même à démontrer que les Etats ont toujours intérêt à échanger, même si l’un est plus compétitifs que l’autre dans tous les domaines.

A / La théorie de David Ricardo :

La notion d’avantage relatif : Au concept d’avantage absolu, Ricardo propose le le concept d’avantage relatif en disant qu’un pays dispose d’un avantage comparatif relatif par rapport à un autre pays dans la production ou son coût de production est le moins éloigné de celui du pays le plus compétitif, c’est à dire dans la production ou l’écart de coût entre les deux pays est le plus faible.

Le principe de spécialisation :
Chaque pays va donc devoir se spécialiser et échanger même si un pays est moins productif que l’autre dans toutes les productions. En effet, cette spécialisation permettra globalement d’économiser des facteurs de production.

La division internationale du travail : La division internationale du travail reste donc souhaitable mais diffère de celle qui découlerait de l’analyse fondée sur la théorie des avantages absolus.

Les pays, selon Ricardo, auront quand même intérêt à se spécialiser pour continuer à échanger afin de limiter au niveau mondial la consommation des facteurs de production.

La spécialisation, selon le principe des avantages comparatifs relatifs, permet donc de produire les mêmes quantités de biens en économisant des facteurs de production.

Conclusion :

Que se soit Smith ou Ricardo, le développement des échanges internationaux repose donc sur le principe d’une division internationale du travail (spécialisation)
fondée sur les avantages comparatifs des nations (absolu ou relatif) qui permet de satisfaire les besoins en utilisant moins de facteurs de production tout en étant profitable à l’ensemble des pays participant aux échanges.

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article
Note: Le portefeuille est mis à jour une fois par jour. Les positions prises ou soldées en cours de journée post publication sont stipulées directement dans l'article via un edit. Chaque fin de mois et chaque fin d'année, un article spécifique est publié pour faire le bilan de la performance du mois et de l'année. La watch list représente mes positions personnelles consolidées et n'est pas une incitation à l'achat ni à la vente. Mon capital, mon horizon de placement sur chaque titre n'est surement pas le même que le vôtre. Mon portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous donner du poisson. Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brutte de chaque position.La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
tout recevoir header
>