Menu

Est-ce le moment d’acheter des actions ?

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

C’est un peu le bordel sur les marchés financiers, on retrouve d’ailleurs sur les forums et blogs une certaine ambiance de 2008. Si la sortie de la Grèce de la zone euro pourrait bien nous donner un second opus à la Lehman brothers il faut bien avouer que les marchés et les vendeurs à découvert pricent largement ce scénario du pire. Comme ils l’ont a de nombreuses reprises fait d’ailleurs dans le passé. Par expérience on se rend compte que souvent on laisse le mur se rapprocher le plus possible mais qu’au dernier moment on est sauvé du scénario du pire. Les marchés font alors volte face très rapidement dans un rebond qui s’occupe de brûler la main des derniers vadeurs qui avaient oublier de prendre leurs profits.

C’est souvent dans ces marchés qui paraissent bien plus noirs que la réalité que les opportunités sont à faire. En générale c’est plus facile à dire qu’a faire, le point bas n’étant jamais certain, on ne sait qu’a posteriori qu’un bon achat était un bon achat. Et avant cela il faut accepter les derniers remous en ne se laissant pas berner par ses émotions, cela aussi plus facile à dire qu’a faire. Tout ce que je dis c’est que je pense que le marché price le scénario du pire, et que ce scénario du pire n’arrivera pas et que nous aurons donc un rebond qui sera d’autant plus fort que les vendeurs à découvert en masse rachèteront leur position à tout prix. Je me sens donc d’un point de vue management du risque, bien plus confortable à détenir des actions tout de même 10% moins chères que la semaine dernière que des positions de vente à découvert que je détenais encore jusqu’à mi avril (le noir a perdurait un mois de plus, toujours difficile d’acheter au plus bas et de vendre au plus haut, là en vad j’avais vendu au plus haut, c’était déjà pas mal, donc espérer racheter au plus bas, fallait pas rêver, déjà de la pv c’est largement au-dessus de ce que la plupart des traders réussissent à faire dernièrement).

Même si les indicateurs ne sont pas haussiers. Je préfère m’en tenir au fait que ce scénario du pire est bien trop pricé, et que l’on devrait avoir une régularisation, mise à niveau du marché. De plus les niveaux de peur des investisseurs et les discours de fin du monde sont arrivés à un point que j’avais pas vu depuis l’été 2011 ou encore mai 2010 ou 2008. Donc comme sur les dernières années cela veut dire que le rebond n’est plus très loin. Sans occulter ce scénario du pire, je pense que les investisseurs peuvent commencer à prendre du moindre risque en augmentant la part engagée de leur portefeuille. Pour un investisseur bon père de famille je pense qu’il est temps d’engager jusqu’au 33 % de son portefeuille total aujourd’hui.

Je ne dis pas qu’il faut devenir optimiste et un acheteur fou fou. Je dis qu’aujourd’hui il est plus confortable d’augmenter son exposition action aux prix actuels que de continuer à faire de la VAD en prenant le risque de se faire arracher ces pv durement acquises en une séance ou deux séances comme les rachats de vad en masse ont l’habitude de faire.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (de mes différents courtiers) et n'est pas pas une incitation à l'achat ni à la vente. Il s'agit de mon portefeuille dynamique donc agressif. J'ai un autre portefeuille bas de laine long terme diffusé exclusivement sur l'Académie des Graphs. Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi.

La performance annuelle inclus les gains ou moins values latentes des positions en cours. Cela inclus aussi les gains ou pertes de change sur les actions hors Euro (c'est reflété dans la perf de chaque action individuelle). Les éventuels retraits sont annoncés. La performance est donc en net.

Performance 2023: +38%; 2022: +46%; 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.