Investir 2020 | Quelles actions acheter en bourse même en crise

Quelle année boursière 2019 où tout sera monté avec des performances à deux chiffres alors qu’on n’aura jamais vu autant d’experts nous annoncer la crise financière et le krach boursier. Mais qu’on ne s’inquiète pas, nul doute qu’en 2020 on aura droit à nouveau à encore plus de prévisions apocalyptiques.

Comment investir en bourse en 2020

La règle cette année que l’investisseur ne devra pas oublier sera la même que les années précédentes.

L’investisseur ne doit pas avoir peur de la crise financière et surtout pas de la récession.

La peur de la déflation est imaginaire. Car les Etats ne peuvent vouloir de la déflation. Ils veulent l’inflation. Et c’est donc pour cela que je crois à une crise qui en cache une autre. Et on veut se focaliser donc surtout sur l’après récession ou déflation qui sera loin d’être synonyme de subprimes bis.

Au contraire, un investisseur doit embrasser les cycles de ralentissement. Car c’est là que le marché est le plus inefficient et c’est là donc que les opportunités sont créées permettant à l’investisseur d’acheter de belles entreprises avec un avantage compétitif solide à un prix inférieur souvent aux actifs intangibles, capitaux propres voire même parfois à la trésorerie.

Et si ces dossiers intéressent les investisseurs, ils vont aussi intéresser les entreprises , compétiteurs voire fonds d’investissement et private quity. Car l’argent coule à flots. Et des dirigeants et fonds de private equity vont venir dépouiller la cote justement de ces entreprises qui disposent d’un avantage compétitif et qui cotent en dessous de leurs actifs.

On a déjà pu le constater cette fin d’année 2019 et le processus devrait encore s’accélérer en 2020.

Les petites et moyennes entreprises verront certainement encore pas mal d’OPR et OPA se mettre en place.

Autre point majeur. la baisse des taux et donc des rendements de l’assurance vie. Voilà une manne financière également qui pourrait grâce au PEA, PER, PEE venir se déverser à nouveau sur les actions.

Aussi la fin d’année, les gens font le bilan de leurs investissements. Ils ont souvent un train de retard. Début 2019 ils ont retiré leur argent des bourses après avoir subit la baisse, début 2020 ils auront à coeur sur la base des performances récentes comme d’habitude de se réveiller après la bataille et de revenir en bourse.

On devrait donc voir les flux de capitaux revenir sur les actions.

On parle aussi crise monétaire, dévaluation et compagnie. Rien de nouveau, depuis l’empire Romain. On dévalue la monnaie et on la sacrifie depuis déjà la nuit des temps. C’est le cycle normal des choses et on va préférer donc sacrifier la monnaie pour créer de l’inflation afin de résorber les déficits plutôt que de réduire son train de vie. C’est ainsi que l’on a toujours fait et c’est mal connaître l’histoire donc que d’être choqué aujourd’hui que ce sera une nouvelle la tournure des choses.

Et pour autant, ce n’est pas cataclysmique comme je peux l’entendre. On finira par avoir un nouvel euro ou un nouveau dollar comme nous avons eu des nouveaux francs. En cela, l’histoire nous démontre que chaque pays dans le monde a déjà fait au moins une fois défaut sur sa dette. l’obligataire n’est donc jamais une très bonne idée à très très long terme. Et là aussi, cela peut être un facteur favorable aux actions.

Je ne pense pas non plus qu’il faille avoir peur de l’inflation.

Déjà il y a encore du boulot avant qu’on dépasse sensiblement les 2% mais même si tel devait être le cas, les actions continueraient a bien performer dans cet environnement pour peu que l’on sélectionne des titres avec un avantage compétitif et qui ont un pricing power, c’est à dire, capables de monter leurs prix proportionnellement à la montée des matières premières sans pour autant affecter leurs ventes. C’est vers ce genre de titres que l’on veut se tourner.

Mais il faudra rester plus sélectif. L’investissement passif risque de ne plus rapporter beaucoup ces prochaines années.

Après une décennie à 9% de hausse en moyenne par an, il va falloir certainement s’habituer a plus de yoyo et une moyenne autour de 3-4% . Les gestionnaires d’actifs actifs justement devraient à nouveau tirer leur épingle du jeu. Et donc les investisseurs plus sélectifs.

Attention aux effets de mode.

En 2020 plus que jamais les investisseurs vont vouloir acheter des actions de la 5G, de l’IOT, de l’intelligence artificielle, de l’informatique quantique et de l’économie verte et responsable (ESG-ISR). Bien entendu vous allez trouver beaucoup de fonds qui vont créer des trackers pour vous permettre d’y investir.

Mais regardez bien ce que vous achetez.

Derrière des noms fourre tout, on vous vend souvent surtout des grosses capitalisations que vous retrouvez déjà dans des trackers plus classiques du S&P ou du nasdaq ou de technologie mais bien évidemment à 2 ou 3 fois les frais. Ces trackers sont remplis surtout des grands noms de la tech et des semi conducteurs. Une autre bonne raison d’être sélectif pour réduire les frais. Aujourd’hui en achetant le Nasdaq/S&P500 ou tout simplement un tracker monde vous achetez déjà de la 5G, de IA, de la robotique, de l’économie verte et responsable.

Outre l’économie verte, je crois à l’antithèse: c’est à dire au retour en forme du secteur de l’énergie.

Vous ne croyez tout de même pas que les pays producteurs vont se laisser faire. Le but n’est pas de passer d’une énergie à l’autre en un claquement de doigt. il y aura transition. Et une transition cela prend du temps. En attendant, il faut profiter jusqu’à la dernière goutte. Et nul doute qu’on continuera de réduire la production pour soutenir les cours. Et comme ces dernières années les groupes ont eu le temps de se restructurer et de s’ajuster, ils sont plus rentables qu’hier avec des cours équivalents.

On devrait également avoir de belles performances sur le secteur de la santé et les valeurs cycliques pourraient continuer leur rattrapage (Banques, matières premières).

Et justement, 2020 sera peut être le moment de faire revenir en grâce les valeurs value.

Si le marché est plus sélectif, il cherchera à acheter non plus de la croissance qui s’érode, mais des actifs tangibles qui se payent peu chers et a donc jouer des recovery sur la base aussi de rachats OPA/OPR comme vu plus haut.

Bien entendu tout ne va pas pour le mieux. Mais c’est pour cela qu’il faut être sélectif et penser diversification, protection avant de penser gains.

Déjà vous pouvez faire en sorte de ne pas avoir tous vos oeufs dans le même panier en 2020. J’ai souvent des gens qui me contactent en me disant, regarde Julien comment je suis diversifié. j’ai ma résidence principale, de l’immobilier locatif, un boulot, un PEE avec les actions de ma boîte. Mais c’est une fausse diversification. Si vous perdez votre boulot, cela veut dire que votre boîte va mal, ses actions et vos investissements baisseront avec sans parler de l’immobilier où certainement votre industrie est responsable du boom immobilier. C’est la triple pleine.

L’immobilier comme l’or en 2020 et ces prochaines années seront un moyen d’avoir une protection contre un retour de l’inflation.

Certains feront le pari des taux bas actuels pour emprunter et profiter d’une potentielle inflation ces prochaines années pour venir la rogner peu à peu. Attention juste à avoir la capacité de pouvoir résister à une baisse des prix, perte de vos revenus etc pour pouvoir tenir le pari sur le long terme.

Pour la performance, on peut aller la chercher en étant sélectif comme dit sur des actions qui ont des actifs réels, du tangible, un avantage compétitif et qui côtent à ce stade à des niveaux attractifs.

Je vais plébisciter en 2020 les secteurs d’activité suivant en bourse

Energie, Santé, Banques, Matières premières, marchés émergents et la tech et le solaire/piles à combustible etc car on aura encore pas mal de mouvements entourant des opérations capitalistiques sur ces secteurs.

Alors c’est bien beau tout cela mais quelles actions acheter en bourse en 2020 ?

Pas de conseil, un simple partage d’avis. la liste n’est clairement pas exhaustive et je vous invite à suivre mes publications chaque weekend pour faire le point. Nul doute que certaines actions de cette liste ne donneront rien et d’autres intégreront cette liste plus tard dans l’année suivant leur configuration.

Voici la version vidéo, et la possibilité de vous abonner à la chaîne pour ne rien louper

La liste est basée sur des choix fondamentaux et techniques. certaines valeurs cependant n’ont pas encore donnée de signal et donc il conviendra de patienter encore.

La liste est non exhaustive et vous pouvez justement partager votre liste de valeurs à suivre en 2020 en commentaire. Ce genre de liste est faite pour vivre.

Sans classement ou ordre de préférence donc voici les actions qui sont dans ma watch list pour 2020

Nrj Group

Showroomprivé

Kerlink

MBWS

Sanofi

Coface

Dietswell

Metabolic explorer

Global bioenergies

Schlumberger

Derichebourg

Europcar

Eramet

Vallourec

Maurel et prom

CGG

Euronav

Total

Guillemot

Ubisoft

Exel industries

PSD industries

Renault

Faurecia

Schneider electric

Atos

Orange

Bolloré

Bic

Lisi

Fnac

Accor

LDC

Belier

Akwel

Wavestones

Suez

Engie

Tarkett

Rothschild

Gaumont

Gerard perrier

Crédit agricole, Société générale, BNP, AXA

Groupe Guillin

Aperam

ADP

Imerys

Tikehau

Gobal ecopower

elior

DBV techno, genfit, erytech, carmat, poxel, nicox

Pierre et vacances

TF1

Et j’en oublie surement mais on fera le point chaque weekend dans les vidéos d’analyse.

Et vous donc, quelles sont les valeurs que vous suivrez en 2020 ?


Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
  • jon dit :

    Je suis en train de lire ton recueil d’articles sur les perspectives 2020. Très intéressant!
    Coté valeurs, je rajouterais:
    Economie verte: agripower, envea, et +spécu: carbios, fermentalg
    Santé: LNA santé, bastide le confort
    Un autre thème porteur je pense : défense et sécurité. Thales, (à compléter)

    • Julien Flot dit :

      Merci beaucoup du partage et des suggestions Jon. beaucoup de choses très intéressantes en effet en 2020 malgré les risques

  • >