Krach ² mais opportunité au cube

Si on ne peut parler encore de capitulation sur la bourse, c’est par contre la capitulation sur les monnaies. Le dollar fort continue d’asphyxier les pays émergents qui ont une dette en dollars, les pays non producteurs de matières premières qui payent leur pétrole en dollars. Comme si-cela ne suffisait pas, les différents gouvernements continuent de vouloir raser gratuit à coup de milliards de plans d’aides. Plus de dette n’était pas un problème dans un monde de taux bas et d’inflation basse mais ce n’est plus la même quand l’inflation fait monter les taux longs, que votre coût de la dette explose et que vous rajoutez de l’huile sur le feu avec des mesures pour supporter le consommateur et donc l’inflation. Et on le voit, cela se paye directement sur les monnaies, sacrifiées, cercle vicieux. Mais plus les monnaies sont sacrifiées, plus les pays attirent les investisseurs. Question de timing.

Pensée Bourse

Les banques centrales tentent donc de monter les taux pour freiner l’inflation, mais les gouvernements sont le pied sur l’accélérateur en continuant d’aider. Mais à un moment la musique s’arrête, les banques centrales en montant les taux, au final essayent de combattre plus les gouvernements. Car pour combattre réellement l’inflation core, il faudrait que les taux soit plus élevés que celle-ci. Or on en est loin. Au final même si les taux remontent, ils sont encore très bas et on le comprend, on ne peut se le permettre avec les niveaux de dettes. Comme j’ai pu le souligner, on est très loin des années 70 et de pouvoir appliquer les mêmes remèdes, d’autant qu’on oublie souvent que la seule montée des taux ne fut pas responsable de la solution et Volcker n’est pas un Dieu.

Du coup on a que le mot récession dans la bouche ce matin.

La résistance des entreprises, l’idée que le ralentissement économique se ferait en ordre de bataille semble laisser la place à une récession qui va s’accélérer. Mais les mauvaises nouvelles économiques sont des bonnes nouvelles pour les marchés. Le plan serait diabolique. Volonté des Us de faire monter le dollar pour créer une récession mondiale, une baisse des prix d’hydrocarbures et faire comme ils ont toujours fait, ne pas laisser passer une chance de tuer l’ennemie : La Russie.

Les rebonds nous en disent beaucoup

à noter justement ce matin, qu’on a un rebond des promoteurs immobiliers, des valeurs de croissance. Alors ce n’est que du rebond technique, il ne faut pas y voir plus mais c’est tout de même l’idée que le marché reste bien campé sur ses positions de jouer une récession certes mais peut être plus forte que prévue, qui ferait baisser l’inflation plus rapidement que la déception de ces derniers mois et donc pousserait les banques centrales à ne pas aller au bout des resserrements. Mais il reste un hic, celui des gouvernements qui ne seraient pas enclins dès lors à faire des réformes et réduire leurs plans d’aides dont on ne sortira jamais tant cela devient ancré maintenant que l’Etat doit intervenir dans tout et donc dans rien…Quand la population prend pour acquis des choses qu’on ne peut pas offrir sur le long terme, cela se termine mal en général.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

On aura peut être quelques membres de la FEd qui parleront en ce sens cette semaine. Le discours va rester hawkish, il faut rester cohérent, mais quelques mots pourraient être prononcés dans l’idée que si l’inflation baisse et l’économie plus rapidement alors ils seront prêts à faire une pause plus rapidement. Cela peut suffire à court terme pour du rebond mais on le voit graphiquement, à plus moyen terme, on va rester dans une zone d’ombre car tout cela ne va pas se confirmer économiquement parlant en deux jours.

Donc ce qui nous intéresse c’est le dollar.

Il impacte les taux, qui impactent les anticipations de valo sur la croissance. Pour moi en terme de rebond , c’est là où je vais chercher à me concentrer. les valeurs cycliques ne peuvent rebondir que si on commence à croire que la récession sera moins vive que prévue, c’est un peu tôt pour le dire et quand on voit les monnaies pas le scénarios que le marché privilégie. le marché privilégie qu’on va casser un truc et que ça peut finir en crise de la dette. Donc pour moi si on veut jouer des rebonds, on se concentre sur le narratif, mauvaises stats = pause de la fed et rebond des valeurs de croissance, baisse des Mp et donc hausse des promoteurs immo. Si les stats sont moins pires alors rebonds sur cycliques.

Mais comme d’habitude timing.

On ne peut parler à ce stade que d’une réaction et non pas de validation de ce scénario. Il faut construire, du temps. Mais c’est grosso modo ce sur quoi je vais continuer de me concentrer pour mon trading.

Mais la clé ce sera les résultats. on sait que les entreprises comme les ménages ont eu cette capacité de résister plus longtemps grâce à l’argent accumulé pendant le covid qui a permis d’accepter la hausse des prix et donc de maintenir voire d’augmenter les marges, mais peu à peu on devrait voir que ce n’est plus le cas. Le marché à mon sens price surtout l’évolution des monnaies et des taux actuellement, peut être qu’on se reconcentrera sur les résultats cette fois.

Sinon beaucoup parlent de la victoire de l’extrême droite en Italie comme un krach. Honnêtement pour moi la baisse de l’euro est plus en ligne avec la tendance que l’élection un déclencheur. N’oublions pas que l’Italie a besoin de subventions Européennes, et que la BCE utilisent des cartouches pour éviter que les taux Italiens s’envolent. Donc pour moi, on a donc ce nouveau gouvernement de droite droite qui devra composer tout de même avec un certain nombre de compromis et outre la peur du jour j, pour moi les marchés s’en accommoderont assez rapidement. L’essentiel est ailleurs et la guerre reste le problème. au final c’est quand la guerre sera terminée, que la crise énergétique sera résorbée, que là l’Europe aura le plus à perdre. Tant que tout le monde est dans le même bateau qui coule, les membres ne devraient pas vouloir tenter l’aventure seul.

Vidéo bourse

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

Analyse CAC 40

En attendant le cac a tenté un rebond technique ce matin qui est venu buter sur les 5820-5830. Le marché est très technique, pas de panique, on respecte les niveaux parfaitement. Mais voilà c’était qu’un rebond technique et la tendance de fond prévaut. La zone des 5730 reste une zone de support pour moi, alors on peut percer, ce qui m’intéressera c’est la tenue en clôture pour commencer à acter une volonté de construire une pause. Car je pars du principe qu’on va commencer à avoir valorisé les taux et on va commencer à se dire qu’ils ne peuvent pas monter bien plus haut sans tuer l’économie et que la FED veuille l’éviter, donc on va se reconcentrer alors sur les résus d’entreprises.

Ce matin la séance a donc confirmé que c’est 5820-5830 qu’il faudra franchir pour se donner un peu d’air, bien sur on parle de rebond, la zone des 5950 serait pour moi la seule façon de calmer le jeu, en dessous faut rester prudent. je verrais bien une volonté des Us de revenir sur leur niveau testés vendredi et qui a été fortement réactif en fin de séance pour permettre des achats pour jouer du rebond, c’est ce que je tenterai cet aprem. On parle là aussi de court terme, de rebond technique, y’a pas de quoi se projeter trop loin en ce moment.

n’oublions pas qu’il y’a beaucoup de shorts, le marché peut prendre un malin plaisir a les obligé à se couvrir un peu sur une réaction.

Ce serait déjà un début car on réagirait sur des supports, car si on craque maintenant, y’a le risque que les actions capitulent aussi comme c’est surtout le cas pour le moment sur les petites caps, les grosses ayant encore de la contrepartie; On est sur le fil, mais je me suis réveillé plus positif ce matin, pour un rebond court terme j’entends bien.

Portefeuille graphseo bourse

Pas beaucoup de choses donc, je vais continuer de privilégier les US pour des rebonds plus volatils sur valeurs de croissance. J’ai pris du esso ce matin, une petite ligne de cgg pour la suivre. Le pétrole baisse de peur de la récession oui, mais je joue des éléments plus techniques et court terme à ce stade. D’autant qu’il suffit que les stats éco de semaine prochaine soit dans la lignée des autres, cad une dégradation mais lente pour qu’on se redise que la récession viendra mais pas vite et qu’on rejoue donc Mp et valeurs cycliques. On parle yoyo court terme et va falloir s’habituer car la bourse va plus vite que l’économie.

Pour le moment je continue de profiter à plein de la baisse de l’euro, cela me donne une surperformance visible sur mon portefeuille mais je commence vraiment à me poser des questions pour la suite. j’ai envie de continuer de privilégier les US pour les rebonds mais si le dollar nous fait un prorata de 5% cela peut vite faire mal et réduire à néant les plus values. Et si je me pose la question à mon niveau, j’imagine même pas les gérants.

N’oublions pas que le dollar haut c’est aussi un problème pour les Us, c’est inflationniste, et cela empêche les investisseurs à un moment de trouver intéressant d’acheter des actions US et surtout des obligations US.

Tous les trades et analyses sont partagées en temps réel au sein de l’Académie

Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique
Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Merci de faire tourner et partager cet article
Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

4 commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis toujours stupéfait de la performance… Pourrait-on avoir le détail du calcul ? Car cette dernière ne semble jamais vraiment impactée par les pertes conséquentes… Vous aviez surinvesti sur Atos à plusieurs reprises à tort mais ça ne semble pas se refléter dans la performance ?? Aussi, quand on gère soit disant un portefeuille de plusieurs millions, passe-t-on vraiment son temps à essayer de vendre une méthode miracle à coup de promos ridicules ??

    • Bonjour Nicolas. Fort heureusement pour moi, je n’ai pas tradé qu’atos. Il y’a une ligne que j’affiche et qui est importante et trop souvent négligée : la taille de la position. j’ai un autre portefeuille plus long terme où j’ai du atos aussi et la perf de ce portefeuille est à 10% cette année. Ici c’est un portefeuille dynamique et tous les mouvements sont partagés en temps réel au sein de l’académie des Graphs. Cela aide à comprendre les impacts. Deux, je trade bcp les US, le dollar m’aide beaucoup dans la perf. 3 je fais bcp d’erreurs cette année, mais que je récupère par des grosses lignes qui parfois marchent bien aux US. Les gens semblent regarder ce qui les arrangent et conclure hâtivement. Enfin j’ai déjà pu expliquer pourquoi ce site, ou 99% de ce que je fais est gratuit mais comme par hasard on l’oublie. Je pourrais ne rien faire du tout aussi. Mais y’a un truc dans la pyramide de maslow et dans la compréhension des intérêts composés qui expliquent mes motivations. heureusement que dans l’histoire bcp ont partagé leur savoir et se sont fait payer pour aussi. Sinon je réponds toujours aux interrogations mais pas aux jugements d’avance. PS: la perf affichée prend en compte le latent, donc c’est pas parce que je vends atos en pertes que la per descend, la perte latente est déjà intégrée à la perf. C’est comme pour les lignes en dollar, où les perfs ne correspondent pas au delta pru/cours, faut comprendre que l’eur/usd est intégré. Bref, y’a ceux qui veulent comprendre et ceux qui font des erreurs de calculs et se basent dessus pour juger

  2. Salut. Je te cites:
    « N’oublions pas que le dollar haut c’est aussi un problème pour les Us, c’est inflationniste, et cela empêche les investisseurs à un moment de trouver intéressant d’acheter des actions US et surtout des obligations US. »

    concernant les obligations, Je penses
    Que tu veux parler des investisseurs etrangers dont la devise baisse par rapport à l euro ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.