Menu

Krach Boursier : Ce dont on oublie (toujours) de parler

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

La dette est au plus haut de tous les temps. Les intérêts payés par les gouvernements sont au plus haut. Nouveau record sur les déficits. Le budget de l’armement nous dit que la troisième guerre mondiale est à nos portes. Le krach boursier arrive toutes les semaines.

Dans la vie comme en bourse tout est relatif.

J’ai du passer l’essentiel de l’année 2022 à expliquer que les entreprises et les ménages entraient dans la correction économique post covid avec la meilleure santé et force que les précédentes récessions.

Et il n’y a même pas eu de récession aux US.

Car en face des dettes étudiantes, cartes de crédit au max. il faut mettre les actifs.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Si les dettes sont au plus haut, les actifs aussi; Et les actifs ont bien plus progressé que les dettes.

Si bien que la situation malgré des records sur les niveaux de dette, n’est pas pire qu’avant. Elle est même meilleure.

En bourse comme ailleurs, on tente de vous faire peur avec des gros chiffres.

ils le sont. Mais personne ne parle jamais en ratios qui aideraient à faire des relations et éviterait des conclusions hâtives.

Prenons en guise d’exemple le budget d’armement américain.

l’info brute est celle-ci.

Ainsi depuis la guerre du vietnam, le budget américain pour l’armée n’a cessé de croître. Chaque président a fait sa guerre sauf Trump au final mais cela n’a pas empêché le budget d’être au plus haut historique.

Maintenant, rapportons ce budget, au budget fédéral global ou encore au PIB.

Car si le budget armée augmente, le budget fédéral a augmenté de manière plus importante. Et aussi les recettes fiscales… Et aussi la croissance du PIB

En relatif, l’armement n’a jamais représenté une part aussi faible de leur PIB.

Tout cela est financé par la dette me direz vous.

Avec la montée des taux, les US payent actuellement le plus gros montant d’intérêts de leur histoire. Ce n’est donc pas vivable et ils ne pourront pas rembourser.

Cela, c’est l’argument pour nous expliquer que tout est au plus mal et qu’on va tous mourrir.

Alors pour information au pire, les intérêts de la dette des US représentaient en 1989 0,25% du budget fédéral. Oui 0,25% . Et 1989 au passage, c’était pas le pire moment pour investir en bourse…

Et aujourd’hui avec la montée des taux, alors qu’on nous annonce que c’est un remboursement insurmontable. Ces intérêts représentent 0,17% du budget fédéral total.

Oui le budget est énorme.

Oui, il est en déficit.

Mais il est en dollars. Et les US restent la meilleure notation de leur dette. Et ils peuvent imprimer encore sans perdre la confiance des investisseurs.

Donc si même ces intérêts sur la dette étaient un problème.

Croyez vous que la FED ne baisserait pas alors ses taux ? Sachant que le gros de la dette est à court terme, cela ferait un soulagement d’un jour à l’autre.

Bref tout est question de raisonner en ratios et non en valeur brute. Car forcément avec l’inflation, les chiffres dont on parle sont de plus en plus gros. C’est la dévaluation des monnaies fiduciaires.

On oublie de comparer ce qui est comparable et de soustraire l’inflation aux chiffres actuels avant de les comparer à ceux d’il y’a 30 ans ou plus.

Mais pour autant, un gros chiffre n’est pas synonyme forcément de fin du monde.

on continue de ne pas savoir comparer les choses avec relativité. On choisi de ne pas le faire car clairement cet article aura moins de clics que le prochain qui annoncera un record d’endettement et le krach boursier qui arrive.

Plus que jamais le monde est endetté. Mais plus que jamais il a besoin d’investir pour son autonomie stratégique. Alors, c’est comme au sortir de la seconde guerre mondiale, on se donnera les moyens de maintenir les taux pas trop hauts pour continuer d’investir et de s’endetter sans rendre les intérêts impayables.

La dette n’est jamais remboursée. Elle est repoussée. Il ne faut jamais l’oublier. Et pendant 5 ans , on a remboursé de la vieille dette avec de la nouvelle à taux négatifs…

Portefeuille Graphseo Bourse Dynamique

Je me suis oublié sur Worldline. Pour le moment je n’y arrive toujours pas. Il me faudra une correction de la tech Us et une rotation MP/Chine. Cela reste du domaine du pari à ce stade encore même si on a des premiers signes. Et je joue un peu mon début d’année là dessus.

amicalement

Julien

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez mon travail. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.