La bourse, le son du canon et les enjeux futurs à ne pas négliger

La guerre fait rage et tout ce que l’on peut espérer pour épargner les vies c’est que Poutine atteigne ses objectifs rapidement pour ensuite se retirer, signer un cessez le feu et ne rester que dans la partie du Donbass en attendant la signature d’un traité. Tout ce que l’on peut espérer c’est que cela engage également sur la voie enfin d’une unité européenne, d’une vision globale et long terme.

Pensée Bourse

Déjà on peut le voir le marché avait déjà compris les enjeux du réarmement mondial, tendance déjà en cours mais qui devrait s’accentuer. Et l’enjeu surtout des matières premières énergétiques d’abord, agricoles ensuite. Cette guerre met la pression sur une inflation déjà importante pour les populations et donc in fine sur les politiques. La problématique reste la même, on peut sanctionner la Russie mais celle-ci y est habituée tout du moins, elle sait qu’elle doit faire un conflit rapide pour ensuite se remettre à la table des négociations. Les Européens n’ont pas les moyens d’y aller trop fort sur les sanctions, sinon on risque la coupure de l’énergie et même sur du court terme cela aurait des conséquences économiques importantes.

C’est ce que l’on appelle un dilemme donc, un piège et c’est bien pour cela qu’il ne fallait pas se leurrer. Les Ukrainiens sont bien seuls.

C’est l’après qui sera important. On voit que le marché joue une volonté Européenne de certainement accélérer sa dépendance à la Russie mais pour plus de dépendance, il faut du temps, de l’argent et surtout du pétrole et du gaz.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Le conflit ne va faire qu’accélérer une tendance, elle même déjà accélérée par le covid. En coulisses une guerre des matières premières, l’enjeu de l’uranium pour le renouveau du nucléaire, la consolidation du secteur énergétique avec l’éclatement de la bulle du vert qui rend des opérations de fusions et acquisitions par les majors pétrolières possibles.

Si l’Europe veut vraiment se détacher de la Russie et la couper économiquement pour l’obliger à réagir face à Poutine, il faudra bien plus que des discours et sanctions actuelles. Et il faudra commencer par trouver des alternatives pour accepter la coupure du robinet Russe qui elle même en a tant besoin pour ses finances et accentuer le déséquilibre politique en faisant durer l’inflation.

Voilà toutes les raisons qui font que Poutine veut une guerre éclair. Les Ukrainiens ont bien compris, que gagner cette guerre c’est résister le plus de temps possible pour enliser Poutine dans un combat qu’il ne peut tenir sur la durée.

Les cartes sont sur la table. Maintenant c’est une questions de jours pour confirmer la suite.

Encore une fois, je ne me prétends pas devin ou expert. Mon but ici est d’avoir un scénario en tête pour avoir des repères dans mes prises de décisions sans être surpris ou me laisser aller à l’émotion due à la volatilité subite qui peut intervenir à tout moment.

Encore une fois, courage aux Ukrainiens.

Analyse CAC 40

On continue le rebond sur le CAC 40. La zone des 6666 en pivot. On reste en rebond technique. on a beaucoup de valeurs qui ont capitulé hier et qui font de rebonds au prorata; La prochaine étape sera celle de la construction qui permettra d’y voir plus clair.

Mais le marché ne panique pas, il arbitre.

Et il a déjà compris qu’au delà des matières premières fossiles; l’enjeu se tournait à nouveau vers l’énergie verte, le nucléaire, l’agriculture et je ne citerai pas l’armement car la tendance était déjà là et ne fait que s’emballer.

6500 en support, tant qu’on tient, pas de reprise de la peur.

le nasdaq lui a encore un peu de marge pour aller chercher 14100. après on devrait consolider également et temporiser.

Si le rebond se poursuit alors tant mieux, l’appétit pour le risque reviendrait alors, et on pourrait viser 14400 sur NDX et certainement la fermeture du gap du cac 40 à 6750. Mais tôt ou tard il faudra souffler, certainement que peu d’opérateurs voudront prendre le risque de conserver des titres trop largement avant le weekend.

Portefeuille Graphseo bourse

Je continue d’arbitrer, profiter des rebonds pour dégager du cash et le réinvestir en concentrant mes lignes pour rester réactifs et tenter la remontada. Je ne vais pas me plaindre, reste vigilant et surtout me concentre sur autre chose que mon portefeuille en ce moment.

Je continue de prendre des risques, d’acheter dans une vision moyen terme plus que moindre risque.

Toutes les positions sont partagées en temps réel au sein de l’Académie

Portefeuille graphseo bourse
Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

amicalement

Julien

Note: Toutes les positions sont discutées et annoncées en temps réel sur L'Académie des Graphs. Le portefeuille est mis à jour une fois par jour. Les positions prises ou soldées en cours de journée post publication sont stipulées directement dans l'article du lendemain. Chaque fin de mois et chaque fin d'année, un article spécifique est publié pour faire le bilan de la performance du mois et de l'année. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (portfolio zonebourse) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

La performance moyenne annuelle est de +40% depuis 2008. Avec l'accroissement du capital, je prends moins de risques aujourd'hui et vise +20% par an selon les conditions de marché. Ce qui m'importe, c'est le gain en valeur que représente ces +20% et non le pourcentage de gain seul. On ne gère pas un portefeuille à 6 chiffres comme on en gère un à 7...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.
Merci de faire tourner et partager cet article
Image par défaut
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

3 commentaires

      • Merci pour votre retour.
        L’annonce de la reprise des OCa a fait dégringoler le titre (je ne l’aurai jamais cru).
        Je souhaite reprendre une ligne mais j’appréhende le fait que ce titre devient une penny.
        Donc si j’ai bien saisi cela reste juste un trade sans plan en ce qui concerne un éventuel partenariat?
        Très bon week end.
        Une pensée pour les Ukrainiens…

Laisser un commentaire