La bourse n’a pas peur de Taiwan (a t-elle raison ?)

Taiwan. Il a suffit de la visite de Nancy pour raviver les craintes d’un déclenchement d’un conflit armé. Si une erreur balistique est toujours possible, on est et on reste dans un rapport de force qui n’est pas nouveau mai n’en demeure pas moins qu’un rapport de force.

Taiwan : un faux cygne noir ?

J’avais pu faire quelques vidéos sur le sujet, notamment le fait que la Chine sait qu’elle doit être patiente. Et elle a prouvé pouvoir l’être à de nombreuses reprises dans l’histoire. L’Ukraine lui permet de se préparer mais c’est bien trop tôt pour elle pour se permettre un conflit qui la couperait du monde. Certes la Chine est un besoin important pour l’occident mais la réciproque est également vraie. Le marché peut avoir peur des retombées sur la décroissance mondiale mais tout le monde aurait à perdre à ce conflit. Est-ce que la raison l’emportera…

Et en pleine tourmente immobilière et potentiellement sociale, la Chine ne peut se permettre de s’affaiblir davantage. La Chine, le sait, les US le savent, et donc cette visite à Taiwan est faite pour profiter de ce moment où l’on sait qu’a part balancer 50 avions dans l’espace aérien de Taiwan, la Chine ne peut se permettre plus.

Et les US en profitent pour faire campagne.

S’il est certain qu’on n’enverra aucun soldat américain se battre, on le voit avec l’Ukraine, les Us ne reculeront pas devant une occasion de renforcer leurs liens avec leurs alliés et de profiter du plateau géopolitique actuel pour renforcer leurs ventes d’armes, de protection et main mise sur des lieux stratégiques pour conserver voire étendre leurs bases militaires. L’occasion est trop belle après les doutes et l’affaiblissement lent mais permanent de ces vingt dernières années.

Téléchargez tout de suite et gratuitement mon livre plein de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

On pourrait même dire que le conflit Ukrainien et le risque Taiwan renforcent au final la place des US sur l’échiquier mondial. Ces dernières années, il y avait une volonté de se dégager peu à peu de bases militaires américaines dans un certain nombre de pays, ces conflits ne font que renforcer le statu quo et même l’expansion de la main américaine sur des pivots géographiques notamment dans le pacifique. Et on le sait, une guerre, ça se gagne surtout par une suprématie maritime.

Donc pour moi rien de nouveau sous le cocotier. Le marché d’ailleurs même dans cette période estivale le prouve sans broncher. Le momentum reste plus fort.

Ce qu’il faudra regarder c’est comme toujours les stats inflation et d’activité. Pour que le marché rejoue un coup de oh mon dieu l’inflation va baisser mais pas assez vite et fort. Et un coup de oh mon dieu la récession sera plus forte que prévue. Voilà ce qui fera tanguer les marchés. Si on sort de ce que l’on sait déjà et qui a le potentiel donc de créer une nouvelle incertitude.

Sinon c’est une question de flux. J’avais pu écrire que les gérants n’auront pas le choix que d’acheter pour remonter la pente de leurs pertes s’ils ne veulent pas souffrir de retraits et mettre la clé sous la porte. Donc parfois, surtout, la bourse c’est une question de flux. Et le flux est plus fort que l’actualité jusqu’à ce qu’il ne le soit plus. On est pour moi en plein dans cette démonstration où les retraits de ces derniers mois sont infimes par rapport aux rentrées de 2021. Les liquidités sont encore importantes sur les marchés; Et même si on a peur de la récession, ce n’est que quand elle sera vraiment là, que les gens souffriront vraiment pour être obligés de retirer leurs billes de leurs comptes boursiers, que les flux de la bourse iront sur l’obligataire et qu’on en manquera pour faire des relances dignes de ce nom. Actuellement ce n’est pas encore le cas, et la raison pour laquelle on peut motiver des forces acheteuses importantes même quand on a l’impression que tout va mal, il suffit que tout aille un peu moins mal pour donner un prétexte technique.

Je vous renvoi à deux vidéos importantes à visionner pour bien comprendre les forces en présence avant de dire que la bourse n’est pas logique et monte alors que l’avenir est moche.

Souhaitez-vous recevoir un email pour être averti dès la publication de mes nouvelles positions? Alors Cliquez-ici

Analyse CAC 40

Le flux toujours, après une hausse en ligne droite de 12%, la consolidation se fait à plat. C’est un signe que je trouve positif pour se dire qu’il y’en a encore sous le pied pour viser les 6500. on verra après pour d’autres objectifs comme 6000 ou encore mieux 6666. En tout cas à court terme au-dessus des 6360 je reste positif. A plus moyen terme au-dessus des 6200.

On le voit avec le retour de l’appétit pour le risque , après les grosses, on est venu chercher les petites capitalisations. Et les remontada se font en ligne droite.

Cela ne doit pas nous faire oublier que l’avenir n’est pas rose et que rien n’est fait pour parler déjà de retournement haussier de la tendance. Mais on joue cette sous vague jusqu’à ce qu’elle prouve se terminer.

analyse cac 40
analyse cac 40

Portefeuille Graphseo

Je tente surtout de gérer ce que j’ai et réduire mon temps de suivi en prenant mes profits tôt, trop tôt mais il faut bien un peu de discipline pour forcer la prise de recul et décrocher des écrans un peu. Je continue de prendre des lignes, mais je tente de ne pas surpondérer dorénavant pour ne pas avoir besoin de marquer à la culotte.

Je reste dans une volonté de vente et prise de profits mais je reste ouvert dans mon scénario à une nouvelle tentative de relance suite à la conso à plat de ces derniers jours.

Et puis j’ai stoppé la fausse bonne idée de couverture avec tesla…Dorénavant je pense revenir à ce que j’aurai du continuer de faire ce début d’année, couverture sur indice directement.

Encore quelques résultats mais le gros est passé. Maintenant, beaucoup de personnes se félicitent de ces résultats mais au-delà du dépassement d’objectifs etc, on valide surtout une tendance marquée de dégradation et normalisation de ceux ci ces prochains mois. L’effet de surprise de ce mois donc ne se reproduira certainement pas aux prochains résus. Et peu à peu les entreprises arriveront au bout de leurs rachats d’actions au moment où l’on s’écharpera pour savoir qu’elle force aura la récession qui arrive.

A ce moment là je vous reparlerai de prorata et de regarder de là d’où on vient et de voir dans cette récession, la normalisation d’un essor économique acheté par de la dette sous prétexte covid. Rien n’empire au final dans l’idée que les tendances d’inflation et mollesse éco étaient déjà dans le fruit avant le covid, tout revient juste à la normalité d’avant covid. Et tant mieux. Les tendances de fond et les grands thèmes du futurs demeurent. Et on aurait tort à mon sens de juger la fin de certains cycles juste sur la normalisation à venir. il est bien trop tôt pour y voir plus que cela à ce stade. La progression des tendances de fonds vont pouvoir reprendre ces prochains mois , années, non plus exponentiellement mais linéairement.

Je vous souhaite de bonnes vacances, étant moi même en mode recul, je publierai certainement moins de chroniques ces prochains temps. Mais visitez quand même le site, ça fait plaisir et me motive comme aujourd’hui à publier.

Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique
Portefeuille Graphseo Bourse trading dynamique

amicalement

Julien

Note: Tous les trades sont discutés, annoncés et partagés en temps réel sur L'Académie des Graphs.

Sur le site public ici, Le portefeuille est mis à jour une fois par jour vers midi. Les positions prises ou soldées en cours de journée post publication sont stipulées directement dans l'article du lendemain. Chaque fin de mois et chaque fin d'année, un article spécifique est publié pour faire le bilan de la performance du mois et de l'année. Le portefeuille représente mes convictions personnelles consolidées (portfolio zonebourse) et ne sont pas une incitation à l'achat ni à la vente.

Performance 2021: +122%; 2020: +121%; 2019: +79%; 2018: +21%; 2017: +24%; 2016: +12%; 2015: +45%; 2014: +30%; 2013:+72%...

La performance moyenne annuelle est de +40% depuis 2008. Avec l'accroissement du capital, je prends moins de risques aujourd'hui et vise +20% par an selon les conditions de marché. Ce qui m'importe, c'est le gain en valeur que représente ces +20% et non le pourcentage de gain seul. On ne gère pas un portefeuille à 6 chiffres comme on en gère un à 7...

Mon capital et mon horizon de placement sur chaque titre ne sont surement pas les mêmes que les vôtres. Le portefeuille est là pour partager avec vous en toute transparence mes convictions au quotidien mais n'a pas vocation à être suivi. Mon but est de vous apprendre à pêcher votre propre poisson et non à vous le donner. Cela reflète uniquement mon avis/opinion qui ne saurait valoir recommandation.

Les frais sont de 0,10% par ordre soit 0,2% l'aller retour (TTF en sus lorsque applicable) qui sont prélevés à la clôture de la position afin que vous ayez la performance brute de chaque position. La performance globale, elle, est nette de frais. Les éventuels retraits sont annoncés, notamment quand vient le moment de payer les impôts sur bénéfices. La grande majorité des bénéfices sont réinvestis depuis 2008. Les retraits/virements ponctuels annoncés. La performance est donc en net.

Débuter, investir et gagner en bourse avec la stratégie du moindre risque

livre-2-recto

En une formation apprenez l'essentiel pour gagner en bourse en profitant de mes 16 années d'expérience. La stratégie du moindre risque permet d'avoir le bon timing pour acheter et vendre au bon moment sans se prendre la tête et donc en prenant moins de risques. J'ai mis tout ce que je sais dans cette formation. Une formation tout en un, pas à pas pour débuter, investir et gagner en bourse! Une formation en bourse qui les réunit toutes.

Débutez maintenant, apprenez comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 7 chiffres sans avoir 150 de QI et comment vous pouvez en faire de même grâce à la Stratégie du moindre risque. Cliquez-ici pour découvrir comment la Stratégie du moindre risque peut révolutionner votre façon d'investir en bourse.

Découvrez la Stratégie du moindre risque maintenant
Merci de faire tourner et partager cet article
Image par défaut
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. bonjour, bravo pour autant de perf, cest fou. souvent seulement 20% de liquidites en stock. ne devrais tu pas etre plus liquide? est ce que a chaqyue fosi que tu rentres. tu utilises ton logiciel ou singaux pour voir des semaiens de consolidatino avant de rentrer? cela t arrvies de rentrer sur une valeur en tendance hausse ou il semble que jamais? tu rentres a 100% ou ? sur des valeurs decotees qui ont fait un electroghramme plat avec une petite hausse. em gros cest ton schema..?? ! pas de gestion sur les indices avec du bx4 ou du short nasdaq, tu attends qyuels genre de signaux pour le faire?

  2. Salut Julien,
    Des années après (10+ années) avoir acheter ton guide (la stratégie du moindre risque) et des années (encore plus) que je suis tes conseils, je viens d’acheter ton appli de screening.
    Pour m’aider dans mon quotidien en bourse évidemment mais aussi pour te remercier du partage que tu fais assidûment depuis de si longues années…
    Cordialement,
    Christophe.