Menu

La crise de la dette n’était qu’un avant goût du krach qui arrive

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

L’homme n’apprend pas de ses erreurs. La crise financière de 2007 puis la crise de la dette en Europe qui s’en est suivie en 2010 et 2011 ne semblent pas terminées. Pourtant les Banques centrales ont tiré leurs dernières cartouches déversant des liquidités monstrueuses sur les marchés. La solution semble pire que les maux. Pire, on tente de soigner le malade en lui administrant ce qui est à la genèse de son mal. C’est une véritable saignée. Pour sauver le monde économique, les Etats et Banques centrales ont crée encore plus de dettes. Le monde vit au-dessus de ses moyens. 286% au-dessus en 2014 soit plus de 200 000 milliards de dollars (Oui vous n’auriez pas assez de la chaîne d’assemblage du A380 pour les y entreposer) au-dessus du PIB cumulé du monde. Le niveau d’endettement du monde est même au-dessus de 57 000 milliards de dollars de son niveau atteint en 2007. Le monde vit à crédit et son développement n’est qu’une illusion rendue possible grâce à la monnaie fiduciaire. Alors, oui la solution sera pire que les maux…et les conséquences bien pires que celles de 2007.

La dette mondiale, qui a augmenté à un rythme bien plus rapide que celui de la croissance économique, depuis la crise financière, pesait 286% du PIB du globe en 2014, contre 269% en 2007.

  • La dette publique a progressé à elle seule de 25 000 milliards de dollars.
  • «Plutôt que de réduire leur dette, toutes les principales économies empruntent aujourd’hui davantage par rapport à leur PIB qu’en 2007.
  • dette 2014 dette
  • L’endettement du gouvernement au Japon, qui détient le record en la matière, devrait ainsi passer de 234% à 258% du PIB entre 2014 et 2019, d’après les projections de MGI.
  • Celui de la France passera de 104% à 119% sur la même période, tandis que la dette publique allemande tombera de 80% à 68% de son PIB.
  • En Chine, la dette globale a explosé, atteignant 282% du PIB, sous l’effet des prêts accordés hors du secteur bancaire réglementé (shadow banking) ainsi que de la spéculation immobilière, passant de 7000 milliards de dollars à 28 000 milliards de dollars.
  • La dette des entreprises chinoises se situe, par ailleurs, à un niveau très inquiétant puisqu’elle atteint 125% du PIB de la deuxième économie mondiale, soit «un des niveaux de dette entrepreneuriale les plus élevés du monde».

A noter dans ce cadre que la dette publique des pays africains demeure très modeste comparée aux niveaux enregistrés dans les économies développées.

Recevez mes nouvelles positions ainsi que mon portefeuille boursier par email via des chroniques régulières. C'est gratuit !

Mes écrits sont motivés par vos retours : Partagez cet article. Une question ? Posez-la moi par email ou directement sur mes réseaux

Julien Flot
Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse.
Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Comme plus de 10 000 personnes, recevez ma formation, mon top actions et mes chroniques

Recevez gratuitement tout ce qu'il vous faut savoir pour mieux investir, réussir en bourse dès demain et ma formation gratuite pour bien débuter.