La véritable cause de la crise de l’euro

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant

Le plus gros problème de l’Europe et de l’euro en ce moment ce n’est pas la Grèce mais bien l’Allemagne. Plus exactement le surplus de balance commerciale de l’Allemagne. En ne tentant pas de mettre les mesures nécessaires pour réduire cet excédent commercial, l’Allemagne met de l’huile sur le feu. C’est Ben Bernanke, ancien chairman de la réserve fédérale de 2006 à 2014 qui l’affirme dans son dernier article. Bernanke y affirme que les Allemands doivent réduire leur excédent commercial en augmentant les dépenses gouvernementales pour lancer des grands travaux d’infrastructures tout en augmentant fortement les salaires. Bernanki décide donc ici de blâme l’Allemagne pour les problèmes de l’euro alors que depuis des années, ce sont bien les pays périphériques, en déficit qui sont blâmés des maux de l’Europe. Je pense que dire que c’est de la faute de l’un ou l’autre est donc se tromper de débat et surtout refuser de voir où est la véritable cause des maux de l’Europe. Nous avons l’euro, mais contrairement aux US, nous n’avons pas une contrebalance entre les états membres. Pour que l’euro fonctionne il faut créer un système fédéral comme aux US avec des obligations européennes. L’Allemagne pourrait bien réduire son excédent commercial que cela ne changerait rien au problème de fond. La réduction de l’excédent commercial de l’Allemagne améliorerait celui d’autres pays, et après ? Le problème de l’euro reste entier car nous avons une monnaie unique qui créée elle-même des injustices en pays membres justement car nous ne sommes pas allés au bout des choses en unifiant les pays sous une forme fédérale où les pays en excédents compensent et financent les pays en déficits. C’est la seule manière pour faire survivre l’euro et tendre vers une Europe qui deviendrait un pays d’Etats…


Suivez-moi, rejoignez la communauté des "Graphs" et ne loupez aucun conseil

A propos de Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-moi sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Partagez votre avis et laissez un commentaire:

Julien Flot says 6 avril 2015

Je pense que si nous desirons vraiment une europe alors il faudra que les riches payent pour les pauvres afin de mutualiser les risques comme aux us. Si nous n en sommes pas capable alors l euro n est qu un doux rêves duquel nois allons bientôt nous éveiller.

Reply
    K2r says 6 avril 2015

    D’accord avec toi sur le principe mais qu’il soit dévoyé et que certains s’en servent contre toute la communauté en disant ; “to small to fail” car c’est tout le système qui saute, je ne suis pas d’accord, je n’aime pas les tricheurs, ils n’ont qu’à partir, ils fragilisent l’ensemble. Pourquoi pas un deuxième ? etc…
    Aide toi, l’Europe t’aidera, sinon c’est la suspicion permanente. D’un autre coté, la France ne donne pas le bon exemple, mais si on fait tous ça, il n’y aura jamais d’Europe.

    je ne vois pas pourquoi les pauvres d’un pays honnête, dit riche paieraient pour les riches (et les autres) d’un pays malhonnête et dit pauvre, qui ne lève pas l’impôt.

    Reply
      edd says 21 avril 2015

      ce que vous dites me parait vrai parce que justement les politiques fiscales et économiques ne sont pas harmonisées dans un cadre législatif, chacun tire son épingle du jeu faussé. En grèce on négocie sa dette, en irlande on fait du dumping fiscal, en pologne on fait du dumping social, en Allemagne on exporte à moindre frais, en France on finance l’agriculture et la sécu.
      on est au milieu du guet
      D’un autre côté, si on regarde la crise des subprimes, il s’est passé exactement la même chose, on a prêté à tour de bras, et on a renfloué les banques quand leurs fonds propres ont été désintégrés.

      Reply
K2r says 5 avril 2015

je n’arrive pas à comprendre. Pourquoi, si mon voisin s’enrichit car il bosse beaucoup et épargne et qu’il a accumulé des richesses, pourquoi le Syndic l’obligerait à claquer son argent, pour améliorer le sort des autres voisins qui sont des cigales, qui empruntent et claquent à tout va…C’est la prime aux feignasses, à l’irresponsabilité. les Grecs ont emprunté massivement à taux bas en maquillant les chiffres de production du pays avec GOLDMAN SACHS, pourquoi a t’on transféré cette dette sur les citoyens des autres pays qui n’ont jamais profité des 460 milliards prêtés indignement à la Grèce.
les conseilleurs (GOLDMAN) ne sont pas les payeurs (les citoyens européens qui n’ont grugé personne)

Reply
Ajoutez votre réponse