PEA ou compte titres : Comment choisir le meilleur compte bourse

Accèdez gratuitement à des conseils, stratégies et techniques pour bien débuter et mieux investir. Cliquez-ici pour Débuter Maintenant

Voilà une question très intéressante surtout depuis la flat tax.

Pour répondre à cette question et choisir il n’y a pas que l’élément fiscal. Il y a votre capacité à suivre les marchés étrangers et à prendre un risque supplémentaire sur le taux de change.

Lorsqu’on regarde sur les niveaux d’imposition. Le PEA est imposé à 17,2% avec l’augmentation de la CSG. La flat tax ramène l’imposition du compte titres à 30%.

On peut donc avoir le raisonnement suivant: La différence d’imposition ne semble pas majeure surtout si l’on prend du principe que sur un PEA on ne peut pas investir sur des valeurs étrangères ou très peu. Et que lorsqu’on regarde les performances des marchés boursiers depuis des années, les marchés américains semblent superformer de manière évidente les marchés européens.


Vous souhaitez apprendre à faire vos propres analyses techniques et savoir comment détecter les figures graphiques qui gagnent pour enfin savoir quand acheter et quand vendre au meilleur moment? Vous souhaitez être capable rapidement de réaliser le même type d'analyses claires et précises comme moi?

Alors, Téléchargez tout de suite et gratuitement le livre pleins de conseils exclusifs pour savoir comment détecter les bonnes actions à acheter et surtout au bon moment en cliquant ici

Premièrement je rappelle que les marchés américains ou encore le Dax et l’essentiel des indices boursiers de la planète sont calculés avec les dividendes versés par les entreprises en leur sein. Alors que le CAC 40 lui ne les intègre pas. Avant donc de comparer les performances des grands indices boursiers et de dire qu’il vaut mieux ouvrir un compte titres pour investir sur des valeurs étrangères car elles sont plus performantes, il faut comparer ce qui est comparable, à savoir prendre l’indice CAC 40 avec dividendes réinvestis. Et là on se rend compte que le CAC 40 n’a pas de quoi être jaloux et suit sensiblement la performance du DAX notamment.

Donc la superformance des marchés étrangers notamment américains est toute relative notamment à cause des dividendes.

Du coup le choix du compte titres pour profiter d’une surperformance par rapport au marché français n’est pas si évident que cela surtout à long terme.

Maintenant revenons à cette différence sur la fiscalité entre le compte titres et le PEA qui d’apparence ne semble pas énorme par rapport  à la surperformance hypothétique que l’on peut potentiellement avoir en investissant sur des titres étrangers et notamment américains.

Pour comprendre l’avantage considérable du PEA, il faut d’abord comprendre la plus grande force de l’univers: Les intérêts composés.

Beaucoup de gens savent que le PEA est imposé à 17,2% et le compte titres à 30%. Mais combien comprennent toute la différence que peut faire le fait que l’imposition sur le PEA n’est prélevée qu’a la clôture du compte soit minimum 5 ans, alors que sur un compte titres on est imposé chaque année.

Sur un compte titre donc chaque année, votre investissement initial est amputé des impôts sur bénéfices. Alors que sur PEA, chaque année vous pouvez reinvestir complètement vos gains. Et ça c’est d’un impact considérable à long terme.

exemple 1 où l’on obtient la même performance sur PEA que sur compte titres. là clairement on peut voir qu’avec le temps, le compte titres n’est clairement pas intéressant avec un gros manque à gagner qui part en impôts. Donc on en conclus, que le compte titres n’est intéressant que si on surperforme ce que l’on est capable de faire sur valeurs françaises éligibles PEA.

on cherche donc, le % de gain annuel nécessaire pour qu’un compte titres soit plus performant qu’un PEA.

Voici la réponse dans ce tableau: c’est 13%.

Un compte titres va devoir pendant 5-10-20 ans obtenir une performance de 13% par an alors que le PEA ne devra lui obtenir que 10% par an pour que le compte titres soit plus intéressant.

Il faut prendre en compte que sur une voir quelques années on peut en effet très certainement surperformer les valeurs PEA, mais sur du très long terme, cette surperformance se doit d’être durable et régulière. la moindre année de contre performance sur compte titres, et le PEA reprend facilement Les devants.

Alors faire +13% par an au lieu de +10% par an, cela peut sembler faisable et pas trop difficile. Mais cela veut dire qu’année après année sur du très long terme et de manière régulière il faut aller chercher une performance supérieur de +30% par rapport à ce que l’on est capable de faire sur le PEA.

Mathématiquement c’est donc faisable, et en effet si l’on réussit à surperformer chaque année de +30% ce que l’on serait capable de faire sur PEA alors le compte titres redevient plus intéressant que le PEA…

Pour superformer cela veut dire qu’on va aller chercher sur les places étrangères, ce qui va amener des risques supplémentaires: risque du taux de change, risque de frais de transactions plus importants, risque de manque de temps…

Maintenant, il faut savoir une chose. Il est possible d’investir sur les places étrangères avec le PEA grâce aux trackers et donc de répliquer la performance de n’importe quel indice boursier dans le monde.

Ainsi le combo idéal est d’utiliser son PEA pour également investir sur l’étranger et profiter de la surperformance tout en profitant de l’avantage fiscal énorme du PEA.

Et là clairement, le compte titres même avec une flat tax peut aller se rhabiller.

Pour être exhaustif, il faudrait également prendre en compte dans l’équation le risque de change. Certaines années cela peut vous être favorable et vous faire maximiser votre performance, d’autres annihiler la performance obtenue. c’est une variable supplémentaire dans l’équation qui fait peser un risque sur le besoin année après année de continuellement battre le PEA de +30% pour que le compte titres soit plus avantageux.

Conclusion:

Je pense important d’avoir les deux comptes. Un PEA et un compte titres. Surtout à partir d’un certain capital. Mais d’un point de vue long terme comme démontré, l’avantage fiscal du PEA ne réside pas seulement dans une imposition plus clémente que le compte titres mais bien dans le fait que les impôts ne sont prélevés qu’a la clôture du compte. De plus, avec des trackers éligibles PEA, on peut largement investir à moindre frais sur les places étrangères tout en profitant de l’enveloppe fiscale du PEA.

Ainsi, à mon avis, l’ouverture d’un PEA est essentielle dans tout projet d’investissement long terme en bourse et gestion patrimoniale sereine et efficiente.

PS: Petite erreur sur l’imposition sur le PEA dans le tableau, il faut lire 17,2% et non 17,7%, ce qui ne change rien à l’analyse ni aux conclusions. on dira que j’ai anticipé déjà la prochaine hausse de la CSG ;-)

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour enfin devenir un trader gagnant
Partagez cet article

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

Cliquez-ici pour accéder gratuitement et immédiatement aux actions à acheter cette semaine en bourse.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus
  • Fred dit :

    Bonjour Julien,
    Est il possible de télécharger le fichier excel de ce conseil boursier?
    Merci

  • Fred dit :

    Bonjour Julien,
    Est il possible de télécharger le fichier excel de ce conseil boursier?
    Merci

  • >
    36 Partages