Les figures graphiques en analyse technique qui gagnent le plus

Tout comme déjà plus de 10 000 personnes, recevez gratuitement des conseils, techniques et stratégies exclusives pour devenir rapidement meilleur ! En bonus, recevez la liste des actions à acheter chaque weekend.

Cliquez-ici pour télécharger gratuitement tout ce dont vous avez besoin pour réussir en bourse

Avec les analyses que vous pouvez voir sur graphseo, vous connaissez déjà des figures graphiques qui ont prouvé leur pertinence. Je vais donc vous présentez ci-dessous les figures les plus pertinentes qu’il est préférable de savoir déceler puis exploiter: Commençons par les canaux ou trading range classiques :Le cours d’un titre évoluera toujours dans une tendance, haussière, baissière ou autre. Dans ce cas il évoluera donc toujours dans des canaux haussiers, baissiers ou trading range à plat. Un canal c’est une sorte de tunnel borné par deux droites parallèles où les prix vont prendre tour à tour appui sur les bornes pour inverser leur mouvement.

 

Ainsi dans un canal baissier, le titre sera baissier, faisant des rebonds, prenant donc appui sur le canal bas pour des rebonds haussiers, alors que dans un canal haussier les prix iront buter contre le canal haut pour repartir à la baisse et ce jusqu’à ce que le canal soit cassé à la hausse dans le cas d’un canal baissier ou à la baisse dans le cas d’un canal haussier. A de très rares exceptions, un canal haussier pourra casser à la hausse pour créer une accélération haussière, et inversement cassé un canal baissier à la baisse pour une accélération baissière, le plus souvent cela est du à de bonnes ou mauvaises nouvelles sur le titre en question ou sur les marchés, provoquant une spéculation à la hausse ou à la baisse des investisseurs.

 

Ainsi dans un canal haussier on va toujours acheter le support, soit le bas du canal, alors que dans un canal baissier on vendra toujours le haut du canal et mettre en place une vente à découvert par exemple pour profiter de la baisse. A moins d’être court terme et de profiter de petits rebonds, il faudra éviter d’acheter le bas du canal dans un canal baissier pour éviter de se faire piéger ou d’avoir affaire à un sell off.

 

Ainsi lorsqu’un canal est cassé par le haut pour un canal baissier et par le bas pour un canal haussier, on a la matérialisation d’un changement de tendance.

Le plus souvent suite à la cassure on aura ce que l’on appelle un pullback permettant à ceux qui ont raté le train de le prendre, c’est donc une accumulation dans tous les cas, soit à la hausse dans le cas d’une cassure de canal ou trend baissier soit une accumulation de vente à découvert dans le cas d’une cassure à la baisse d’un canal haussier.

 

Ci-dessous en orange les cassures identifiés et en vert les pullbacks.

Le pullback est donc tout simplement un retour au point de la cassure, ce point fût donc une ancienne résistance qui avec le pullback est à nouveau testée et si cela soutien les cours alors cette ancienne résistance sera validée en tant que nouveau support. Ainsi donc la tendance se sera retournée, et sera valide tant que le point de cassure ne sera pas à nouveau franchi dans l’autre sens.

 

Le pullback confirme donc la sortie d’une tendance, le renversement, retournement de celle-ci par une tendance opposée. Lors d’une cassure à la hausse d’un trend baissier, on achètera dès lors le pullback qui validera la mise en place d’un trend haussier.

 

Alors que lors de la cassure d’un trend haussier, le pullback permettra soit de vendre ses actions à moindre perte sans avoir paniqué lors du mouvement de vente massif due à la cassure du support et par la même au déclenchement de stops, soit de prendre une position de vente à découvert.

 

Quoiqu’il en soit les volumes sont a apprécier lors de tout pullback pour confirmer la pertinence de celui-ci. Ainsi lors de toute cassure, celle-ci sera accompagnée de volumes plus importants qu’a l’accoutumée, et le pullback lui se fera dans des volumes très réduits prouvant ainsi que les acheteurs de la cassure ne vendent plus, seuls de nouveaux entrants rentrent. Inversement lors de la rupture d’un support de trend haussier, beaucoup paniqueront, auront leur ordres stops qui se déclencheront, dans de forts volumes l’action chutera, puis dans de faibles volumes elle remontera au point de cassure pour permettra aux retardataires de rentrer en vente à découvert et aux autres retardataires de vendre leurs titres à moindres perte avant la poursuite de la chute.

Il faudra être néanmoins méfiant face aux fausses cassures qui sont légions.

 

Maintenant abordons une figure résolument haussière : la tasse avec anse

Bien que la tasse avec anse inversée existe également et soit une figure baissière par excellence, on la retrouve plus rarement.

 

Cette figure si vous regardez les figures ci-dessus, vous pourrez constater qu’elle apparaît déjà.

 

Cette figure porte bien son nom il s’agit d’imaginer une tasse avec sa anse sur le côté droit et de retrouver le même phénomène sur les cours. C’est à dire une première forme circulaire de grande ampleur suivi d’une deuxième d’une ampleur plus réduite.

 

On a donc une résistance horizontale, souvent on peut croire que la tasse avec anse est un triangle ascendant, oblique ascendant en support, et résistance horizontale en résistance. Cette ligne de résistance est souvent appelée ligne d’eau ou encore ligne de cou si l’on veut réutiliser le vocabulaire de l’épaule tête épaule.

 

Le plus souvent on dira donc que les opérateurs temporise et accumule le titre sous la ligne de résistance, la figure se valide en puissante sortie haussière lors de la cassure de la ligne d’eau. Il s’agit donc le plus souvent d’une figure de retournement et plus rarement de continuation.

 

La tasse avec anse se réalise le plus souvent sur un espace temps réduit, un mois tout au plus mais il arrive que l’on retrouve la figure sur des ordres de temps de plusieurs mois.

L’inverse de cette figure est la tasse avec anse inversée, on jouera la baisse sur la cassure de la ligne d’eau au niveau de l’anse.

 

Double creux et double tops : double tops, double bottoms

 

Il s’agit de figures qui définissent un double impact sur une résistance pour un double top ou sur un support pour un double bottom. Dans ce cas les résistances et supports sont horizontaux, et il arrive parfois que l’on ait des triple tops ou triple bottoms, il s’agit là également de figures entraînant un retournement puisque dans le premier cas les acheteurs sont dans l’incapacité de rompre la résistance pour aller plus haut et dans le second les vendeurs sont dans l’incapacité de rompre le support, ainsi devant tant de résistance ou de soutien le camps à l’attaque à tendance à s’essouffler puis à se retirer, et c’est le camps adverse qui reprends la main.

 

Les doubles tops forment souvent un M alors que les doubles bottoms forment un W, ce qui est intéressant dans ces figures c’est de pouvoir anticiper leur formation et ainsi de pouvoir profiter d’une patte de progression dans le cas d’un W ou d’une patte de baisse dans le cas d’un M.

 

il faut également concevoir que les figures sont rarement parfaites et qu’il faut également savoir les concevoir dans des supports et résistances obliques et non horizontales, les figures sont bien plus rares et le fait qu’elles soient plus facilement reconnaissables envoi souvent de faux signaux et de fausses réalisations qui trompent les traders.

Le diamant quant à lui est assez rare mais d’une incroyable pertinence :

 

Le diamant indique lui aussi un retournement de tendance, il est à prendre très au sérieux, puisque ces objectifs suite à la cassure sont souvent redoutables.  L’objectif théorique de sortie d’un diamant sera donné par le delta entre les cours entres le plus haut et le plus bas du diamant reporté à la hausse ou à la baisse au point de sortie du diamant et selon le sens de sortie, l’objectif sera baissier en cas de sortie par le bas et haussier en cas de sortie par le haut.

 

A de rares exception la figure en diamant peut aussi être une figure de continuation, en voici la preuve avec le cac 40 et un diamant que peu de monde à vu et d’ou je conclus à mon objectif haussier à 4180 points puisque le delta de 364 points dans le diamant se rajoute aux 3815 point de sortie du diamant, à l’occasion nous avons eu un pullback lors de cette cassure

Les fanions et drapeaux : figures de continuation

Les fanions et autres drapeaux sont des plus petites figures à observer dans la continuation d’un mouvement.

Les triangles et biseaux

Le triangle isocèle ou symétrique. Comment toute figure il n’est pas forcément parfait, c’est à dire par forcément isocèle et symétrique.

 

 

La figure en triangle indique souvent une phase d’hésitation et d’indécision de la part des investisseurs. la sortie du triangle indique donc leur décision. Le triangle peut donc être une figure de consolidation haussière dans un mouvement haussier puis casser à la hausse et donc être une figure de continuation, ou bien casser à la baisse et être une figure de retournement. Dans les deux cas l’objectif théorique sera le delta entre le plus haut et le plus bas à l’intérieur du triangle, à reporter au point de sortie du triangle pour avoir l’objectif.

 

La cassure des triangles se fait avec du volume en général alors que la phase d’indécision se fait elle dans des volumes faibles voir normaux, la cassure met tout le monde d’accord c’est pourquoi les volumes augmentent, suite à quoi a lieu le plus souvent un pullback sur cassure avant l’atteinte de l’objectif donné par le triangle.

Le triangle ascendant :

 

La résistance est horizontale et le support une oblique ascendante, c’est souvent une figure qui s’apparente après une phase baissière à une tasse avec anse ou alors une figure de consolidation après une hausse. La cassure de la résistance valide la sortie haussière, la cassure de l’oblique support un retournement de tendance. L’objectif se calcule de la même manière avec le delta entre plus bas et plus haut dans le triangle.

 

Dans un triangle ascendant l’oblique sera testée à maintes reprises.

Le triangle descendant :

 

Il arrive le plus souvent après une forte baisse, et se retrouve donc être le plus souvent une figure de consolidation à la baisse, avec un support horizontal et une oblique descendante baissière. Le plus souvent la figure cassera à la baisse le support pour poursuivre le trend baissier.

 

On calculera l’objectif baissier de la même manière.

Le biseau ascendant :

 

Figure de congestion des cours, les biseaux permettent au marché de souffler après une hausse ou une baisse et souvent d’entamer une consolidation plus large que dans un triangle. Le biseau ascendant est souvent une figure de retournement à la baisse puisqu’il cassera le plus souvent par le bas. Dans un biseau ascendant les volumes baissent plus les cours montent jusqu’a exploser lors de la sortie du biseau, cela revient à dire que plus le biseau arrive à son terme, plus les opérateurs restent neutres et font peu de transactions en attendant le dénouement.

Le Biseau descendant :

 

Alors que le biseau descendant lui est le plus souvent une figure de retournement haussier qui cassera par le haut. Les objectifs se calculent de la même manière en prenant le delta existant entre le plus bas et le plus haut du biseau. Les volumes auront également tendance dans un biseau descendant à décroître plus les cours baissent, notamment suite à une grosse poussée entraînant une consolidation justifiée.

Pour finir je vous laisse ce graphique d’un titre Hubwoo qui à lui seul en quelques années résume toutes les figures utiles à connaître. Au passage vous remarquerez que les droites ayant servies à construire les premières figures ont par la suite servies de résistance ou de support aux suivantes. Ainsi lorsque vous tracez une figure, tentez le plus possible de conserver les droites après la réalisation de la figure, car dans le futur elles vous seront d’une précieuse aide pour déterminer les suivantes sans même parfois tracer de nouvelles droites. ici le dernier biseau de l’automne 2009, fut tout simplement donné par les anciennes droites. On appréciera également les pullback.

Maintenant manque plus que la figure rare : l’Epaule tête épaule, et l’épaule tête épaule inversée

Figure rare mais souvent avec des objectifs très précis et énormes. La figure est de plus rare parfaite, mais elle reste très suivie par les investisseurs et donc peut être meurtrière ou salvatrice.

 

L’épaule tête épaule apparaît après une période haussière et est donc une figure de retournement à la baisse si la ligne de cou est cassée à la baisse. la tête est donc le point le plus haut, et le point bas des épaules constituent la ligne de cou. La cassure de la ligne de cou enclenche donc le potentiel baissier qui équivaut à la différence entre la tête et le bas des épaules?

 

à l’inverse l’épaule tête épaule inversée apparaît comme une figure de retournement après une chute des cours. Il s’agit de la même figure mais inversée, la tête sera donc en bas et sera constituée des cours les bas, le haut des épaules constituera la résistance et la ligne de cou, la cassure de la ligne de cou permettra d’avoir en potentiel haussier l’équivalence entre le point de tête le plus bas et la ligne de cou.

Vous voulez débuter sans tomber dans les pièges? progresser rapidement? Vous en avez marre de reperdre tous vos gains durement gagnés en un instant? Vous voulez enfin gagner régulièrement et sans stress ? Alors laissez-moi vous apprendre tout ce qu'il vous faut savoir pour enfin franchir un cap dans votre trading et ne plus jamais être le même investisseur. Cliquez-ici pour en savoir plus maintenant

signature

Julien Flot est Trader pour compte propre et consultant depuis 2006. Il dispense des formations en bourse et des conseils avisés pour aider les investisseurs sérieux à mieux investir en bourse et surtout acheter des actions au bon moment à moindre risque.

A propos de l'auteur Julien Flot

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006 et vous aide au quotidien à mieux investir en bourse. Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse, rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline. Aujourd’hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo bourse, il partage depuis 2008 ses conseils en bourse, analyses et trades avisés pour vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque! Découvrez son histoire en cliquant-ici

Suivez-le sur:

Comment je suis passé d'un petit compte à un portefeuille boursier à 6 chiffres...et comment vous pouvez en faire de même!

La stratégie du moindre risqueUtilisez ma méthode et adoptez comme moi, une stratégie de moindre risque. Débutez, progressez et augmentez votre taux de réussite en devenant un investisseur qui gagne régulièrement en bourse tout en maîtrise et donc durablement. J'ai crée spécialement une formation pour vous guider pas à pas. Découvrez comment acheter les bonnes actions au bon moment et surtout comment savoir quand les vendre avant qu'elles ne baissent.


Profitez d'une méthode clé en main qui gagne, en réduisant les risques et donc en vous permettant de dormir sur vos deux oreilles. Découvrez-la maintenant en cliquant ici.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Partagez votre avis - Laissez un commentaire:

tout recevoir header